Petites nouvelles de la finance: elle va encore bien …mais

Le Shanghai Composite a chuté de 2,5% cette semaine. il est à  à son plus bas niveau de  10 semaines. L’indice Hang Seng China Financials a chuté de 4,4%, tandis que l’indice Hang Seng de Hong Kong a reculé de 4,8%.

13 novembre – Bloomberg : «Des fissures commencent à apparaître sur les marchés monétaire et monétaire de Hong Kong, les traders spéculent sur la résistance du dollar local à un déluge de manifestations de plus en plus violentes.

Les actions de Hong Kong montraient déjà des signes de stress, perdant plus de 5% au cours de la semaine écoulée. À présent, les conditions de liquidité sur le marché des changes sont les plus tendues depuis la fin des années 90,  au lendemain de la crise financière asiatique. Les taux interbancaires augmentent – ce qui rend les coûts de refinancement plus coûteux pour les banques .  »

La Chine est confrontée à une crise de confiance vis à vis de ses  petites banques, à une augmentation rapide du nombre de défaillances d’entreprises et à une bulle financière de plus en plus fragile en matière de crédit hypothécaire.

Pendant ce temps, la fragilité du  dollar de Hong Kong inquiète les autorités.  Une crise de confiance à Hong Kong en tant que centre financier international semble se préciser.

La Chine reste la source marginale de liquidité pour la finance mondiale et pour  la croissance économique. Malgré la publicité donnée aux cours  records des actions américaines, le risque d’instabilité mondiale augmente fortement.

La Chine et le monde global  n’ont jamais été aussi vulnérables à un ralentissement du crédit. Il ne faut pas oublier que tout est en bulle et que les dernières vagues d’achats spéculatifs provoquées par la récente  reflation est d’une qualité plus que douteuse.

Nous sommes surexposés, surévaluées et sur-complaisants.

Les divergences et les craquements se multiplient dans les zones d’ombre offshore et ce n’est pas un hasard à mon avis si la Fed a pris très au sérieux les besoins de liquidités manifestés sur le marché des repos. On reparle beaucoup des CLOs en ce moment, un peu trop.

Quelquefois je me prends à me demander si il n’y aurait pas une grosse baleine échouée, quelque part sur une plage offshore, aux Caimans ou autres. Les besoins semblent trop considérables pour n’être que techniques . .

15 novembre – Reuters: «La dette mondiale est sur le point de  terminer l’année  2019 sur un record de plus de 255 trillions  de dollars, a estimé l’Institut des finances internationales (IIF) vendredi. Cela fait  près de 32 500 dollars pour chacun des 7,7 milliards d’habitants de la planète.

Ce montant, qui est également plus de trois fois supérieur à la production économique mondiale annuelle, a été alimenté par une  augmentation de 7,5 trillions de dollars au premier semestre de l’année, le rythme de progression  ne montre aucun signe de ralentissement.

Environ 60% de cette hausse est venue des États-Unis et de la Chine.

La dette publique à elle seule devrait atteindre 70 trillions de dollars cette année, tout comme la dette globale (administrations publiques, secteur privé et secteur financier) des pays émergents.

« Avec peu de signes de ralentissement du rythme d’accumulation de la dette, nous estimons que la dette mondiale dépassera les 255 trillions  de dollars cette année », a déclaré l’IIF (…)  »

Plus personne ne parle des ratios de dettes, il est fini le temps des Reinhardt et Rogoff ou on disait qu’au dela de 100% de la production de richesse, la dette était une catastrophe en attente d ‘arriver; on s’habiute à tout, de proche en proche . Et c’est ainsi que de proche en proche, un jour on sera sur le chemin de l’hyper inflation, croyez moi.

J’ai développé il y a quelques années le thème de « l’engrenage » comme processus  quasi mécanique de destruction, j’ai eu raison, nous sommes bien dans l’engrenage. la destruction n’est pas un choix, c’est une fatalité , une nécessité qui se manifeste, qui s’impose. Le gradualisme nous conduit au ravin : n, n+1, n+2 ….

La pensée financière produit ses propes justifications: ainsi pour justifier la planche à billets branchée en direct pour les gouvernements on a inventé en son temps le Chartalisme , que l’on nomme maintenant la MMT. Elle sert à alimenter les  programmes de dépenses des gauches partout dans le monde. On en arrivera a monétiser également les dépenses du fameux maltusiano-climato-réchauffisme.

La pensée financière n’est pas rationnelle, c’est une pensée de groupe, a group-think!

14 Novembre  – Bloomberg: «La banque centrale chinoise a ajouté de manière inattendue des liquidités au système bancaire vendredi afin d’aider les prêteurs à traverser la saison des impôts, un mouvement qui, selon les analystes, est un signe que des mesures de relance à grande échelle sont improbables à court terme.

La Banque populaire de Chine a offert vendredi 200 milliards de yuans (29 milliards de dollars) de prêts à un an aux banques. Elle  a maintenu le taux d’intérêt inchangé à 3,25%, faisant preuve de retenue dans la politique monétaire malgré des données économiques pires que prévu de cette semaine. La liquidité dans le système bancaire est à un niveau «raisonnable et suffisant», car l’opération compense le besoin de financement des entreprises pour payer leurs impôts… ».

9 Novembre – CNBC  «Appelez ça une explosion d’ETF. Aux USA, les fonds de type ETF négociés en bourse ont engrangé  un record d’actifs sous gestion de 4 trillions  de dollars cette année, avec 136 fournisseurs  offrant 2 062 ETF aux  investisseurs…

Dans l’ensemble, les ETF suscitent un intérêt énorme dans le monde, et il est peu probable qu’ils disparaissent de si tôt déclare Deborah Fuhr, fondatrice de l’ETFGI… «Je pense que nous en sommes encore aux débuts de l’adoption de ces fonds.   Les ETF sont en train de devenir  de plus en plus populaires car ils bénéficient maintenant de règles du jeu plus équitables  a-t-elle déclaré… La Securities and Exchange Commission allège les contraintes   qui ont souvent rendu le processus de mise sur le marché long et ardu pour les émetteurs d’ETF. Les ETF entrent dans une nouvelle ère qui pourrait encore élargir leur espace, a déclaré Fuhr. »

8 Novembre – Bloomberg  «Un signal lumineux  du marché obligataire qui a brillé en vert pendant des années se met  soudainement à clignoter en rouge. C’est une mauvaise  nouvelle pour les détenteurs d’obligations.  La dernière fois que cela s’est produit, cela s’est accompagné de la plus grande liquidation depuis les suites de la crise financière mondiale. Cet indicateur est la « prime à terme » , term premium .  Pour les obligations du Trésor US et pour les Bunds  allemands, a rebondi des plus bas records du dernier trimestre. L’indicateur américain est en train d’enregistrer  sa plus forte augmentation en trois mois depuis la fin de 2016.  »

10 Novembre- Reuters : «Les troubles sociaux dans le monde inquiètent  certains investisseurs mondiaux. Ils affirment que les protestations de Hong Kong , du Liban au Chili et ailleurs les obligent à être plus prudents, même si l’impact sur les marchés financiers a été inégal…» C’est un risque  et avec les évaluations des marchés financiers très tendues, il nous fait faire une pause; ceci nous incite à être plus prudents sur les marchés que nous ne le serions autrement « , a déclaré Dan Ivascyn, directeur des investissements du groupe chez PIMCO … »

Et puis pour finir:

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s