Les dépêches lundi 6 Janvier; Trump supplie les iraniens de ne rien faire qui le conduirait à assumer la conséquence de ses actes.

Les menaces de Trump ont quelque  chose de pathétiques il a tellement peur de l’escalade qu’il gesticule et menace de façon presque désespérée. Cela se sent . Il crève de peur de l’escalade qui conduirait à la perte de controle, au fameux engrenage qui conduirait à la guerre.

Le caractère excessif des menaces de Trump révele ce qui les anime: la peur.

Vous noterez en face la sobriété et la retenue des adultes que sont les responsables iraniens.

Il supplie presque les iraniens de ne rien faire qui le conduirait à assumer la conséquence de ses actes , voila le fond de la situation.

Il supplie,  s’il vous plait laissez moi faire mon spectacle, mais ne tenez pas compte du fond, je suis un irresponsbale.   Déja le Coréen du Nord a joué ce jeu de la compréhension tacite de Trump,  et sauvé la mise de Trump en son temps, c’est un schéma efficace. Je pense que XI Jinping lui également a compris. Les propos des vassaux comme Macron vont dans le même sens, pitié ne faites rien,  et ce n’est pas un hasard.

Ce qui est incroyable c’est que personne ne se rende compte du caractère fou de la situation; le leader de la première puissance du monde qui supplie que les plus faibles ne tiennent pas compte de ce  qu’il fait, ne réagissent pas!

C’est  comme si il demandait s’il vous plait laissez moi jouer au leader, ne me contestez pas …vous savez bien que je vis dans le simulacre, faisons en sorte de ne pas être debordés.

Ces gesticulations pitoyables confirment la thèse developpée avec détails par le New York Times selon laquelle la décision autait été prise sur une sinistre bévue. Les conseillers auraient présenté cette option  de l’assassinat parmi d’autres , comme une solution repoussoir pour en faire passer une autre et Trump serait tombé dans le panneau.

Maintenant il chercherait à éviter les conséquences de son choix.

C’est une opinion personnelle mais je ne crois pas à l’embrasement, il est objectivement, historiquement trop tot.

Les leaders Iraniens sont beaucoup plus fins que Trump et je prends le pari qu’ils vont marquer un point, comment je ne sais pas, au détriment de Trump. Déja ils vont gérer le facteur temps.

Reuters] Gold, oil soar, shares slip as U.S. and Iran trade threats

[Reuters] Mideast tensions send yen to three-month peak

[Reuters] Trump stands by threat on Iranian cultural sites, warns of ‘major retaliation’

[Reuters] Trump threatens to slap sanctions on Iraq ‘like they’ve never seen before’

[Reuters] Fed faces new trade-offs, hunts for new model, in low-rate world

[Reuters] Fed’s Williams says it is important to keep 2% inflation target amid low rates: WSJ

[FT] Fed looks forward to ‘boring’ 2020 after frenetic year

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s