Editorial: Ma recette pour survivre face à la Crise, la vraie..

Ceci est une sorte de petit cours, de petit enseignement pour la survie.

Le sens général de cet enseignement est transposable à beaucoup de situations et beaucoup de domaines: pour survivre il faudra que vous adaptiez.  Que vous  vous adaptiez au vrai monde , pas au monde faux, carton-pate, decor de theatre qu’ils ont dressé pour vous.

Retour au réel. Nous sommes dans une colossale défaillance de la parole, du discours, de l’intelligence  des Maitres.

Ceci n’est pas un article boursier.

Il aurait été très difficile  il y a un an de prévoir que chaque catégorie d’actifs pouvait performer en même temps. Ce fut le cas en 2019 ou les actions, les obligations, les fonds d’état, les matières premières, l’or,  tout a monté en même temps.

Celui qui voit les marchés au travers le paradigme risk-on /risk-off a bien du mal à expliquer ce qui se passe sur les marchés depuis quelque temps.

Je lis de plus en plus souvent  des commentateurs qui soutiennent qu’il est impossible que tout marche en même temps. Ils disent  qu’il y a forcément un marché qui se trompe, soit celui du risk-on, soit celui du risk-off.

Dans la pensée classique, historique c’est vrai: soit on performe  sur les obligatiions soit on performe sur les actions et c’est pour cela que la répartition équilibrée/diversifiée des patrimoines est 60% actions, 30% obligations, 10% liquidités. On ne perd pas sur tout en même temps!

Les contorsions doivent être de plus en plus compliquées pour trouver des explications crédibles.

En ce moment encore, la forte baisse des rendements des valeurs du Trésor US, vehicule typiquement risk-off, cadre mal avec la performance des actions et les spreads obligataires qui eux sont rigoureusement risk-on. On est à la fois frileux, prudent et en même temps audacieux, intrépide et joueur. Pour parler comme les stratèges  on joue à la fois la déflation et la reflation. L’accélération et le ralentissement.

Ces contradictions apparentes ne nous gênent pas car nous avons un cadre et une méthode de pensée dialectique, non mécanique et non positive; c’est à dire que nous pensons les courants contradictoires, le mouvement. Le mouvement c’est la réalité qui dit qu’une chose est à la fois ce qu’elle est et son contraire. Ce qu’elle est  et ce qu’elle n’est pas. Comme le dit Heraclite nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve.

Nous sommes capable de comprendre et d’expliquer que la communauté spéculative  est diverse, qu’elle constate que les risques sont en train de s’accumuler dangereusement et qu’elle le joue en renforçant ses achats de véhicules de sécurite et de liquidité que sont les Treasuries US et en même temps qu’elle se positionne sur les actions, les véhicules de jeu pour anticiper les nouvelles largesses monétaires, les liquidités qui se préparent à tomber du ciel, qui se préparent à être  deversées. Tout cela est cohérent. On n’a pas à choisir puisque la mer de liquidités va faire s’élever tous les bateaux.

Tout comme il est normal face à la perspective d’un ralentisseemnt des échanges  mondiaux – regardez le Baltic index-  de penser que l’argent va circuler moins vite, que les débiteurs  en dollars vont avoir du mal faire leurs échéances et qu’ils vont rechercher « le dollar » extérieur. Tout comme il est normal que le risque purement financier qui découle de la raréfaction du « dollar » provoque des achats sur l’or qui est l’assurance contre les craquements monétaires.

En fait ce qu’il faut comprendre et que j’essaie de vous transmettre c’est l’idée qu’à partir du moment ou il y a pléthore colossale de liquidités- la Fed a injecté 400 milliards en quelques semaines et la PBOC 300 milliards en quelques jours- il y a de l’argent digital pour tout et son contraire.

J’essaie aussi,  mais c’est plus difficile de vous fare raisonner en dehors du cadre habituel « outside the box » comme disent les américains.

Vous étes structurés par la parole des autorités et vous avez du mal à voir le monde autrement que par le prisme intellectuel que leurs narratives vous impriment. Vous pensez  comme si lé marché était la réalité comme si il l’épuisait.  Vous êtes dans  la bulle parce que l’on vous y a mis et vous pensez donc avec les schéma qui sont ceux de la bulle. Ce que dis pour la Bourse est vrai pour la politique, on vous mis dans une bulle avec de fausses classes droite/gauche par exemple. Dans cette bulle, Macron est en même temps de droite et de gauche.

Vous pensez à travers les classes d’actifs que l’on vous enseignées, vous pensez au travers les catégories et les concepts que l’on vous fourré dans le crane, les taux, les multiples cours bénéfices forward, la volatilité, le risque, etc .

On vous a mis dans l’univers des grands prêtres, l’univers monétaire, celui de la monnaie, des actions, des obligations, des fonds d’état, de  l’or et vous pensez que ce que votre esprit manipule ce sont des catégories réelles. Des catégories qui reflètent le Réel.

Et bien non archi non, tout cela tout ce que vous manipulez dans votre tête ce sont des signes, c’est du papier; du papier dont l’origine, surtout en ce moment, c’est la printing press digitale, pas le réel .

C’est l’éléphant dans la pièce, il est tellement gros que personne n’y pense. C’est la Lettre Volée de Poe, elle est devant les yeux et personne ne la voit. Tout ce dont on parle c’est du vent, du papier et ce ne sont pas des classes d’actifs mais une seule et même classe d’actif: le papier. Tout comme les partis politiques sont un seul parti, celui de la reproduction du systeme et de l’imaginaire social qui permet de vous exploiter.

Tout comme lorsque vous pensez au prix, que vous confondez avec la valeur  de cet actif , vous dites qu’il vaut 100 ou 200 vous oubliez que vous exprimez le prix de cet actif en un autre actif papier  ou digital, le dollar. Vous êtes dedans! All in!

Je soutiens que la pensée qui sera un jour utile, celle qui fera la différence ce sera celle là, celle qui jouera la faille, la non-adéquation entre le monde des autorités, le monde des signes, et le vrai monde, le monde  réel. Celui qui gagnera sera celui qui se situera en dehors de la névrose ambiante, qui pensera autrement. celui là sera vraiment adapté à ce qui va se passer.

Ce sera celui  qui fonctionnera en ayant compris que tous les actifs dont on parle ont le même sous jacent; la monnaie.

L’univers des actifs que vous connaissez c’est la monnaie , de la même façon  que le sous-jacent de la valeur  des hypothèques en 2007 etait la valeur des maisons ou plutot  la croyance en la hausse perpétuelle de leur prix, ici le sous-jacent de tous les marchés c’est la monnaie, la liquidité et la croyance que plus jamais elle ne manqueront  parce que la Fed l’a promis.

Vous comprenez que la soit disant diversification pour réduire les risques est un mythe, vous comprenez qu’il n’y a  à l’intérieur  des marchés face au risque suprême, aucun refuge, no place to hide.

Si vous avez  compris  viscéralement cela alors vous est prêts  pour, un jour affronter la Crise, car celle ci sera la rupture de l’invariant ultime qui est la  croyance dans les pouvoirs des apprentis sorciers et le mythe de la liquidité infinie sous-jacente.

Il n’y a que deux et seulement deux seules grandes catégories de classes d’actifs, il y a le papîer et il y a le Réel. Il y a ce qui est imaginaire et imaginé,  et il y a ce qui existe sonnant et trébuchant,

Note:

J’ai souligné en gras des « en meme temps » pour faire réflêchir et vous inciter à penser que quand on utilise le « en meme temps » cela signifie souvent que l’on est dans l’imginaire, dans l’infantile car le réel, l’adulte sont faits de choix. et …de deuils.

5 réflexions sur “Editorial: Ma recette pour survivre face à la Crise, la vraie..

  1. Pour illustrer votre billet, voici un graphique que j’ai réalisé à partir de données documentées par Jacques Friggit du CGEDD sur les prix des Appartements à Paris depuis 1840 !
    J’ai divisé l’indice de J.F par le prix de l’Or.
    Je pense que le graphique est suffisamment explicite.
    Nous avons cassé le « thermomètre » monétaire depuis bien longtemps.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s