Essai: Révolution et conservatisme

Je vous livre ce texte. Il constitue une réponse au lecteur Master T qui aborde des questions qui me sont chères.

Quelle position face aux progrès de la pensée, face aux grandes théories, comme la French Theory ?

Pour quoi en définitive je parle ou j’écris en faveur du conservatisme ?

 

La décontruction du monde, la deconstruction des mythes fondateurs comme le Phallus, l’Or, le Pêre, la Parole, ou même l’Oedipe, tout cela n’est pas criticable au plan intellctuel, j’apprécie la pensée des dé-constructeurs qu’ils soient Derrida, Goux , Godeliez ou même Deleuze et beaucoup d’ autres et pour rien au monde je ne dirai qu’ils doivent être censurés.

Mais une chose est de penser et une autre chose est d’engrosser les autres, les jeunes de sa pensée.

D’une découverte à un moment donné dans l’histoire de la pensée ne découle aucun droit à changer le mouvement de la société. La société a son rythme, sa diversité de progrès, elle a son degré de tolérance face aux innovations. C’est dela confrontation à la base, des interactions au sein de ce que l’on appelait avant la Societe civile que doit naitre le changement.

Marx a fait des découverts fantastiques, il nous a fait sortir du subjectivisme et du spiritualisme, ils nous fait entrer dans l’histoire, matérielle et matérialiste.

Ses découvertes ne sont pas encore dépassées maintenant, mais un pas a été franchi , pas qui a mené à la catastrophe: on a voulu utiliser les découvertes de Marx pour faire une Révolution sociale.

Elle a degenéré dans un bain de sang, la misère et l’aliénation contre laquelle elle prétendait lutter.

Les marxistes intellectuels impuissants, veritables pédophiles au sens figuré, ont voulu baiser, engrosser les peuples et nier leur impuissance personnelle en avançant ces idées de faire la Revolution.

On peut decouvrir la bombe atomique sans la faire exploser;
c’est ce que les idiots de dé-constructeurs, sauf Goux , n’ont pas compris, on peut déconstruire nos sociétés et nos arrangemensts sociaux par la pensée,  pour les comprendre, mais ce n’est pas une raison pour faire exploser nos societés.

Ces imbéciles irresponsables transfuges du marxisme auquel ils n’ont rien compris, du marxisme et de la révolution ratée, ces imbeciles ont fini par être recupérés comme tous les Maos d’ailleurs par la classe des capitalistes , et encore ,  la plus pourrie !

Et ils servent maintenant , pauvre minables comme Cohn Bendit de mercenaires au très grand capital pour maintenir son ordre social inique.

Une réflexion sur “Essai: Révolution et conservatisme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s