texte important. Don’t fight the Fed mais attachez vos ceintures.

En mot pour résumer ma pensée:

la Fed n’ a pas perdu le contrôle de l’imaginaire boursier.

La décision de la Fed n’a  pas enthousiasmé les marchés. On d’en doutait car l’histoire est formelle les baisses de taux ne suffisent pas en elle même.

Mais je voudrais signaler que ce n’est pas pour cela qu’elles n’ont pas d’importance, il ne faut pas se braquer sur les marchés d’actions, ils sont inefficaces et stupides. Les effets de la baisse des taux et de l’aisance monétaire vont se faire sentir dans la tuyauterie , en profondeur, là ou les choses sont graves , dans les sous sols.

La baisse des taux sur le 10 ans  est importante. En plus elle crée un effet de richesse.

Image

Je craignais des accidents , je les crains un peu moins.

Pour résumer, les actions menées jusqu’à présent ne devraient produire aucun effet économique  pour le moment, faute d’action budgétaire et fiscale, mais elles ont un effet d’endiguement  sur le risque financier. Pour peu que l’on réussisse à faire baisser un peu le dollar, les tensions vont s’apaiser.

Ce qui va Jouer sur les économies, ce sera la meteo, l’évolution/rythme de la transmission, le nombre de nouveaux cas déclarés etc.

Selon moi nous sommes dans une situation de sur-réaction , de psychose, de mouvement de foule auquel les gouvernements et les médias ont fort mal répondu: après avoir nié la gravité du mal, ils courent derrière et en rajoutent.

On a enfoncé un clou avec un marteau pilon.

Bien entendu je peux me tromper et je sors de ma pratique habituelle en écrivant ceci, mais il y a certains signes qui vont dans mon sens.

Je ne dis pas que les choses ne sont pas graves, je dis que les sur-réactions sont inadaptées et excessives.

Tout cela pourrait déboucher sur un printemps et debut d’été qui  surprendra beaucoup de gens: on aura crée beaucoup trop  d’argent, bradé le crédit et surtout on aura bandé le ressort de l’activité.

A la question qui est posée depuis le début de la gestion par les bulles et depuis le choix de l’inflationnisme : « faut il combattre la Fed? » je réponds cette fois encore, comme je l’ai fait en 2016 , non!

Pourquoi, tout simplment parce que les armes qui ont fait son succès sont encore disponibles, les fonds d’etat sont recherchés ce qui signifie que le permis d’inflater est toujours valable.

Mais attention tout cela va donner des roller-coasters boursiers;

Sur le plan économique je suis pessimiste; je ne pense  pas que les autorités monétaires puissent grand chose mais elle s’attribueront le mérite de la reprise  qui ne manquera pas de se manifester  spontanément quand l’évolution spontanée de l’épidemie deviendra favorable.

Ce sont des illusionnistes et des tricheurs ne l’oubliez jamais.

En 2009, le 9 mars,  ce n’est pas la politique monétaire les TARP et autres idioties qui ont provoqué la grande reprise  boursière, c’est une décision subreptice, non publicisée:  c’est le changement des regles comptables du FASB 157 qui a provoque la reprise e , on est entré dans le monde Potemkin et ici on va encore s’y enfoncer.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s