Epidémie, critique de l’économisme occidental

L’Europe a donné la priorité à l’économie sur la santé.

Encore mainteant c’est le choix de Macron , renouvelé publiquement par Muriel Penicaud. Pognon d’abord!

Mais au niveau « Com » on compense et on sur-compsense , on a raté le train des mesures efficaces au moment ou il fallait les prendre et on court derriere mais c’est pour le spectacle, pour faire semblant. 

The Lancet est une revue scientifique médicale britannique, publiée à un rythme hebdomadaire par the Lancet Publishing Group, sa notoriété est mondiale.

 The Lancet écrit:

La Chine a fait ce qu’il fallait, l’Europe a failli

L’éditorial de Lancet , prestigieuse revue scientifique britannique dans le domaine médical, pointe du doigt le Vieux Continent qui a probablement fait «trop peu et trop tard» pour contenir l’épidémie du virus Sars-CoV-2, contrairement à La Chine qui a très tôt mis en place « l’effort intense  et agressif le plus ambitieux jamais vu dans l’histoire » contre l’épidémie ».

L’éditorial, non signé, exhorte les gouvernements à prendre des mesures plus décisives également en termes de restrictions aux libertés individuelles.

Le succès de la Chine, écrit le magazine, est principalement dû à un système administratif solide qui peut se mobiliser en cas de menace, combiné à la volonté de la population chinoise d’obéir à des procédures de santé publique strictes. 

« Même si d’autres nations n’ont pas une politique basée sur l’autorité  et le contrôle comme  la Chine a – écrit le magazine -, il y a là des leçons importantes pour les présidents et les premiers ministres. Ils  peuvent tirer des leçons de  l’expérience chinoise. Les signes sont que ces leçons n’ ontpas  été apprises. « 

Jusqu’à présent, écrit toujours le magazine, les indications fiables que nous avons  suggèrent que l’effort colossal du gouvernement chinois a sauvé des milliers de vies.

« Les pays à revenu élevé confrontés à l’épidémie doivent prendre des risques calculés et agir de manière plus décisive. 

Ils doivent abandonner leur crainte des conséquences économiques et politiques à court terme qui peuvent suivre la restriction des libertés individuelles dans le cadre de mesures de contrôle plus strictes. « 

 

Une réflexion sur “Epidémie, critique de l’économisme occidental

  1. Pour les mondialistes aussi la Chine est un exemple : David Rockefeller citait il y a quelques années  » l’expérience très intéressante du président mao « !
    C’est comme si tout était programmé , surtout quand on lit J.ATTALI , c’est plus les conséquences sociales que médicales qui sont inquiétantes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s