Crise : ou on stabilise tout de suite ou on est très très loin du compte.

j’ai le sentiment que les apprentis sorciers jouent avec le feu; j’ai toujours su qu’ils ne comprenaient rien à ce qu’ils faisaient et je ne cache pas le mépris dans lequel je les tiens. Ils sont intoxiqués par le « group think », la pensée de groupe , par leurs copains du monopole de la pensée unique monétaire mais aujourd’hui encore plus qu’avant c’est insupportable.

Ils ne connaissent pas le monde, ils ne connaissent que le domaine  étroit ou s’exerce leur soit disant maitrise d’excellence. Ils ne lisent pas , ils ne débattent pas, ils font, ils sont l’autorité.

Ils n’ont pas compris que le monde est un alignement d’une chaine de dominos, que ces dominos sont interconnectés par le bais de leur dependance à l’égard du dollar. Et donc qu’il faut raisonner globalement, mondialement et inclure les émergents.

On ne peut rien laisser en dehors de la chaine du Ponzi qui régit le monde depuis 30 ans. Le pognon gratuit, surabondant a tout inondé , tout transformé dans le monde global.

Les autorités américaines ont décidé des interventions de 1,5 ou 2 ou 3  Trillions peu importe , et elles croient que c’est suffisant compte tenu de la valeur des deux dominos qu’elles ont sous leur nez, en face d’elles ;  elles  croient même sur-réagir .

Elles se trompent  totalement car le pognon c’est du mercure et il coule, il aboutit  là ou on ne sait pas! Derrière les deux dominos qu’ils « noient » ou plutot croient noyer sous les interventions et les liquidités, il y a un troisème domino, puis un quatrième  puis un cinquième  … qui si le troisième vacille vont tomber en chaine.

La production de dettes dans le monde a été une véritable folie , je le  dis depuis plus de 30  ans. Au bas mot les dettes dans le monde sont de 255 Trillions de dollars; je dis au bas mot les calculs plus serrés donnent 320 Trillions, et puis  si on tenait compte de tout le levier implicite contenu dans tous les véhicules  financiers come les dérivés  on arriverait à des chiffres astronomiques.  Le levier implicite se transforme en dette quand on en est au stade des appels de marges!

Avant la pandémie, le monde global avait des actifs d’une valeur marchande de 350 Trillions  de dollars et des dettes disons de 255 trillions de dollars et donc une valeur nette d’environ 100 Trillions de dollars.

En quelques jours, on vient de perdre près de 15/18 trillions, au bas , très bas mot aux Etats Unis . 15/18 trillions de dollars qui  sont partis au paradis de l’argent, au money heaven, évaporés. Les marchés boursiers mondiaux eux ont perdu 30/35 trillions de dollars pour l’instant.

Cela c’est pour ce qui est coté mais il y a les business non cotés, PME, les TPE, les exploitations individuelles et surtout l’immobilier!

En quelques jours l’actif net mondial va devenir négatif.

C’est une vision très optimiste car même si le monde global restait solvable il y aurait des poches d’insolvabilité; la chaine Ponzi n’est pas uniformémént solide, faite du même métal,  il y a des maillons qui sont plus faibles que d ‘autres; l’européen , le chinois, le producteur de pétrole victime des 30 dollars le baril etc

Et puis n’oubliez pas quand les défauts arrivent les ardoises sont toujours plus énormes que ce qui était apparent au départ: exemple la Grèce elle a commencé avec un trou de 35 milliards elle a fini à plus de 300!

 

All Sectors, Debt Securities and Loans, 1960-2020

S&P 500 Large Cap Index, 2003-2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s