Editorial: la hausse de l’or est une nécessité incontournable.

Ce texte expose pour la première fois  une idée originale. Essayez de l’assimiler. Elle n’est pas évidente.

Elle est nécessaire pour comprendre en quoi le mouvement de revalorisation de l’or est inéluctable. Je dis bien inéluctable.

La hausse de l’or ne sera pas produite par la pression atmosphérique ou n’importe quelle autre considération, elle sera produite organiquement par la création incontrôlée de la monnaie de base. Seul l’excès de monnaie de base constitue une cause objective de la hausse de l‘or. 

De la même façon que la hausse des bourses crée une nécessité organique de créer plus de monnaie de base, la progression de la masse de monnaie de base crée une nécessité de hausser le prix de l’or. Pour bien assimiler cette idée, vous devez avoir en tête le schéma de la pyramide d’Exter qui illustre parfaitement le fait incontournable que la monnaie de base qui constitue la base de la monnaie de base fiat, c’est l’or. L’or est en quelque sorte le répondant ultime, c’est à dire l’extincteur de dette de la monnaie de base. Celui qui la solvabilise en dernier ressort. La question de la solvabilisation ne se posant, bien sûr, que lorsqu’on a abusé dans la  création de monnaie de base pour des raisons endogènes de stabilité de la pyramide et non pas pour des raisons exogènes comme la croissance économique.

Pour comprendre mon raisonnement, il est absolument nécessaire d’assimiler cette partie. Elle est fondamentale en ce sens qu’elle débouche sur une nécessité du système au lieu de reposer sur la bonne volonté des banquiers centraux qui, un jour, décideraient, pour nous faire plaisir, de revaloriser ce qu’ils appellent la relique barbare.

Ils feront appel alors, ce sera une sorte de « Au secours », ils demanderont son aide pour éviter le chaos que leurs actions auront provoqué.

Je résume. La hausse de la quantité de monnaie de base est contenue en germe dans la hausse inconsidérée des bourses. La hausse du prix de l’or est contenue en germe dans la hausse de la quantité de monnaie de base.

Nous sommes dans la pure dialectique de l’histoire financière. La même dialectique qui nous dit que l’épi de blé futur est contenu dans le grain de blé actuel.

Je soutiens que la hausse complètement délirante des bourses et de la masse des actifs financiers est intenable. C’est la raison pour laquelle, à plusieurs reprises, la Fed, contre son choix, nolens volens, a dû stopper la hausse des taux et la normalisation de son bilan, puis recommencer à créer de la monnaie de base.

Suivez-moi: la hausse des bourses étant intenable, périodiquement se manifeste un besoin de baisse, un besoin de correction, ce que j’appelle un besoin de destruction des excès. 

Mais comme les niveaux atteints sont trop stratosphériques, on ne peut plus tolérer les baisses, elles détruiraient les bilans des banques, et pour les empêcher, on crée en panique de la nouvelle monnaie de base. C’est le processus qui est en cours régulièrement et on ne peut plus y échapper. Cela se fait maintenant par trillions et en quelques semaines. 

La baisse, quand elle intervient, exprime une demande de monnaie de base, voilà le point important.

Mais la monnaie de base, ainsi créée ne l’est pas pour des raisons économiques, l’économie nage déjà dans le pognon, non cette monnaie de base qui est créée ne sert qu’à soutenir la pyramide financière.

D’où mon enchainement:

hausse de la bourse=besoin de destruction de plus en plus pressant=demande de monnaie de base=hausse de l’or

Mais étant entendu que la hausse de l’or, tout en étant acquise en raison de l’excès de création de monnaie de base, cette hausse de l’or peut très bien être décalée dans le temps selon les opportunités et les hasards de l’actualité. Si vousme suivez, vous comprenez que les nouvelles, les événements, ne sont pas les causes de la hausse de l’or, et qu’ils n’en sont que le prétexte. La vraie cause de la hausse de l’or, c’est l’expansion inconsidérée de la masse de monnaie de base.

Note: l’or a dépassé les 1800 dollars ce soir.

Le  prix de  l’or est passé de 1591 $ l’once le 1er avril à 1784 $ l’once à ce jour. C’est un gain de 12% en moins de trois mois et de 17% cette année.

Le prix actuel de 1784 $ l’once est le plus élevé depuis 2012 et un gain de 70% par rapport au creux de 1050 $ l’once à la fin du dernier marché baissier en décembre 2015.

L’histoire des marchés haussiers de l’or (1971–80 et 1999–2011) montre que les gains les plus puissants interviennent vers la fin du marché haussier, pas au début.

Qui stimule ce marché haussier de l’or?

Ce ne sont pas les investisseurs de détail  et ce ne sont pas les investisseurs institutionnels, les allocations des portefeuilles institutionnel à l’or sont généralement d’environ 1 à 2%.

Les achats réguliers proviennent des banques centrales (en particulier de la Russie et de la Chine) et des super-riches, qui stockent généralement leur or dans des coffres privés non bancaires en Suisse et dans d’autres juridictions hors de portée de l’État de droit.

La tendance à l’augmentation des allocations de portefeuille à l’or (dans certains cas jusqu’à 10%) ne vient pas seulement des riches eux-mêmes, mais aussi de leurs gestionnaires de patrimoine et de leurs conseillers.

C’est un changement radical.

Pendant des décennies, les gestionnaires de patrimoine ont rejeté l’or et poussé leurs clients vers les actions, le crédit aux entreprises et les investissements alternatifs, y compris le capital-investissement.

Récemment, toutes ces allocations de portefeuille se sont revélées vulnérables.

Beaucoup croient à un nouveau round de GFC2, grande crise financière numero 2.

Les banques centrales sont en mode panique non seulement au plan technique mais aussi politique car les voix sont de plus en plus nombreuses à denoncer les inégalités qu’elles créent.

Powell est déja le dos au mur et il est obligé de se défendre en mentant.

Les bases monétaires explosent et tous les spécialistes pensent qu’elles sont condamnées à exploser encore; quand la hausse boursière plafonnera, que les marchés se mettront en risk-off, alors le risque de dégringolade désordonnée sera tel que l’on sait que les banques centrales seront obligées de printer et printer.

C’est l’engrenage sans aucune stratégie de sortie.

Toute hausse des marchés boursiers contient en germe, c’est dire en potentiel une future fournée de création monétaire, comprenez bien ceci: la hausse appelle un besoin de destruction et la destruction étant inenvisageable, ce besoin appelle une nouveau round de printing.

Hausse boursière = besoin de destruction augmenté= round de printing car la destruction serait insupportable =hausse de l’or 

Image

La récente inititiative de la Fed qui demande aux banques de restreindre leurs paiements de dividendes et les buy backs a sonné l’alarme: si la Fed le demande c’est qu’il y a anguille sous roche.

Les déclassements des notes de  crédit aux entreprises sont à un niveau record et ce marché est soutenu par la Fed de manière non durable. Le capital-investissement semble de plus en plus illiquide alors que la  plupart des investisseurs en hedge funds ont sous-performé.

L’un des scénarios dominants retenu par les économistes de renom est celui de la prochaine  stagflation, c’est à dire celui de la coexistance du marasme économique avec une accéleration de la hausse des prix; ce scénario, redoutable pour les marchés d’actions incite à regarder vers l’or .

Les tensions géopolitiques ont également augmenté après que le principal organe législatif chinois a approuvé une loi historique sur la sécurité nationale pour Hong Kong, une tentative radicale de mater la dissidence qui risque de déclencher  des mesures de rétorsion des États-Unis et de nuire à l’attrait  de la ville en tant que centre financier. Pendant ce temps, l’administration Trump a déclaré plus tôt qu’elle suspendait les réglementations donnant un traitement spécial à Hong Kong.

Des nouvelles de demande de livraison de métal physique comme celle ci dessous attirent evidemment l’attention!

 

 

 

L’or apparait comme l’une des classes d’actifs les plus performantes.

Mais il est encore tôt.

Pour la petite histoire je vous rappelle que je conseille l’or physique depuis ….1971 à l’époque ou je travaillais en Inde à Bombay chez un trafiquant/courtier en métaux précieux , puis à nouveau et sans discontinuer depuis l’été 1999 à la suite d’une rencontre avec Harry Schultz et Sinclair  lorsqu’il était à 260 dollars l’once!

Jamais je n’ai conseillé d’acheter l’or dans une phase de momentum haussier.

Image

Alors que la confiance dans le dollar s’érode en raison de l’impression de dollars de la Fed et des super-déficits du Congrès, les investisseurs recherchent progressivement des réserves alternatives de richesse, y compris l’or.

Récemment Stephen Roach, l’économiste réputé de Yale a diffusé un article dans lequel il examine la possibilité d’une baisse de 35% du dollar contre les principaux partenaires des USA comme la Chine ou l’Europe. L’article est peu convaincant , mais il a été largement diffusé et Roach a une bonne réputation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

3 réflexions sur “Editorial: la hausse de l’or est une nécessité incontournable.

  1. Votre analyse est très pertinente M BERTEZ

    Plus une couche voire les couches de la pyramide inversée augmentent , plus elles font peser un poids sur la pointe, plus la pointe se doit de se solidifier, se renforcer, garantir l’édifice

    les fondations pour un immeuble de 3 étages n’ont pas le même cout que celles d’une tour…

    J'aime

  2. Voulez vous dire que nous sommes au début dune phase haussière, comme en 71 ou 99?

    Merci de vos analyses et éclairages!

    Bonne journée à vous

    J'aime

    1. Il ne faut pas raisonner ainsi.
      L’Or n’est pas un objet de spéculation, mais le « canari dans la mine » qui avertit de la folie des hommes et des BC en l’occurence.
      L’Or garde sa valeur d’échange oz. pour oz. C’est une assurance-vie, une vraie celle-ci, pas celle que le guichetier de votre banque veut vous vendre !
      Depuis son avènement, l’Euro a perdu 75% de sa valeur d’échange contre l’Or.
      Remarquable pour une monnaie aussi jeune et qui devait, soit-disant, nous apporter prospérité.
      Voyez les choses ainsi, et pas autrement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s