Pour 63% des Français Macron ment.

J’ai choisi de titrer non politiquement correct. Les nuances entre ne pas dire la vérité et mentir existent, mais elles ne me paraissent pas signifiantes dans le cas présent.

Ce qui est important c’est que les Français ne font pas confiance au Président, tout le reste est baliverne,

Cette question de confiance devrait se traduire par une initiative, par un acte  politique, pas par un  » je suis désolé », ou « j’ai commis des erreurs ».

La confiance est au coeur de la représenation politique, surtout depuis que la démocrate a disparu. La confaince est le seul lien positif qui existe encore entre le chef de l’état et les citoyens depuis que la legitimité démocratique n’existe plus et qu’elle n’est même plus invoquée.

Nous sommes dans un régime qui n’a pas de nom mais qui s’exprime par une formule ; « j’y suis j’y reste », sous entendu « venez me chercher! »

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting, 63% des Français estiment que le chef de l’Etat n’a pas « dit la vérité » lors de son interview de mardi.

Il ne s’était pas prêté à l’exercice depuis deux ans mais Emmanuel Macron n’a pas convaincu la majorité (54%) des Français lors de son interview télévisée du 14-Juillet dernier, d’après un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, publié ce jeudi.

Suivi par 7 Français sur 10

D’après le sondage, si 7 Français sur 10 ont suivi l’interview d’Emmanuel Macron, ces derniers n’ont pas été rassurés pour autant. Ils sont même 63% à penser que le président ne leur a pas « dit la vérité ».

De plus, alors qu’Emmanuel Macron a parlé de « nouveau chemin », 57% des Français estiment ne pas croire à « son changement de méthode ».

Ils sont pourtant plus de 8 sur 10 à soutenir ces deux principales annonces, à savoir son dispositif en faveur de l’embauche des jeunes, et sa volonté d’imposer le masque obligatoire dans les lieux fermés

3 réflexions sur “Pour 63% des Français Macron ment.

  1. Cher Monsieur,
    Ce qui ne manque de me stupéfier, c’est qu’il y en ait encore 37% des sondés qui ne reconnaissent pas Pinocchio quand ils l’ont en face d’eux. Macron-Pinocchio, successeur de Hollande-Pinocchio, successeur de Sarkozy-Pinocchio, etc, une véritable dynastie de Pinocchio qui se succède depuis au moins Mitterrand.
    Tous, des menteurs compulsifs, des pervers, des sans foi ni loi, des qui vendraient père et mère pour aller se goinfrer à l’auge.
    Et tout leurs entourages de ministres, de parlementaires, de soit-disant experts, d’éditorialistes, sont à leur image.
    Une société du mensonge généralisé.
    Comme l’a exprimé récemment Emmanuel Todd « depuis quelques décennies, en France, gouverner c’est mentir ».
    Et le jeu est facile, puisque en face il y a l’abrutissement général, la crétinerie galopante des masses, des moutons tremblants face à la propagande, bientôt masqués jusqu’aux yeux, pris dans l’enfumage massif qui va finir de les étouffer.
    Alors je me dis que la seule issue est de faire sécession.
    Catherine Laurent

    J'aime

    1. Vous avez mille fois raison et il faut une singulière force d’âme pour ne pas devenir nihiliste et croire quand même que cela sert à quelque chose d’analyser,de critiquer,de montrer les contradictions et les incohérences.

      Nous, humains nous travaillons dans le temps des choses humaines, c’est à dire dans le temps court; mais l’Histoire elle travaille à son rythme et même si notre action ne change rien dans l’immédiat, elle est utile pour le temps lent. Peu à peu la Verite traverse l’épaisseur du crane humain.

      Il faut continuer et laisser le temps au temps.

      Notre société a commencé à se pervertir il y a bien longtemps, n’oubliez pas les faux espoirs de progrès fracassés par les deux guerres mondiales.

      Il a fallu longtemps pour en arriver à ce point de pourriture et de cynisme .

      Le problème c’est le peuple, les dirigeants ne sont que la sélection que le système opère, ils sont un échantillon.

      C’est pour cela que je ne me rallie pas aux théories de Mouffe et Laclau, des 90% contre les 10%.

      Les 90% sont aussi vérolés que les 10%.

      Il suffit de voir ce qu’est devenu Podemos en Espagne, Podemos qui s’est rallié à ces théories! Ou de voir les incroyables erreurs stratégiques de Mélenchon qui est le meilleur fourrier de Macron.

      Il faut surtout rester dans l’objectif, dans le matérialisme, ne pas rentrer dans le subjectif car le subjectif c’est deja rentrer dans la névrose systémique actuelle.

      Seul compte ce qu’ils font objectivement et surtout ne pas ecouter les raisons qu’ils avancent pour justifier ce qu’ils font.

      Si vos ecoutez vous etes foutus.

      Tout est faux, mystifiant!

      Regardez la récente mystifcation des 20 mds qu’ils vont soi-disant donner pour l’emploi des jeunes à la rentrée, c’est un subterfuge pour rajouter aux béquilles des entreprises et donc aux béquilles du Capital.

      Il y aurait beaucoup d ‘autres choses à faire pour l’emploi des jeunes que de donner 20 milliards de plus aux entreprises ! Le capital est en grève et lui donner des sous ne fera que grossir sa tirelire pour spéculer.

      Ils, les fondés de pouvoir du capital, sont arqueboutés pour empêcher le Capital défaillant de sombrer dans ses propres excès spéculatifs et pendant ce temsp que font les idiots inutiles comme Marine et Mélenchon, ils s’écharpent sur la couleur des gens.

      Le capital subit une crise intrinséque , endogène, c’est une crise de longue durée, la fin d’un cycle, provoquée par le developpement lui même: trop de capital productif et fictif pour pas assez de profit .

      Et face à cet exces de capital, au lieu d’accepter la destruction de celui qui est un poids mort, les élites essayent de presser le citron c’est dire de faire produire plus de jus, plus de profit aux salariés.

      Bien entendu ce n’est pas une solution car si les revenus des salaries sont insuffisants, ils ne peuvent pas acheter tout ce qui est produit et c’est la crise de déflation.

      La soi disant déflation dont vous parlent les banques centrales n’est rien d ‘autre que le mode d’apparaitre de la crise du profit!Et la crise du profit c’est le mode d’apparaitre de l’excès de capital!

      Ce que l’on voit c’est la crise de déflation, c’est dire l’insuffisance de la demande, mais ce qui constitue la cause , c’est l’excès de capital de poids mort. C’est l’ordre social klepto/crony que l’on se refuse à détruire parce que le capital est au pouvoir, il est aux menettes, il a pris le controle du politique et refuse de se faire hara kiri.

      Les mots et les balles cela tue pareil et une balle perdue n’est jamais perdue pour tout le monde; battons nous, prenons date!

      J'aime

  2. N’étaient-ils étaient pas 80% à penser que le gouvernement mentait au moment de la crise du coronavirus ? Il y aurait donc 17% des gens qui pensent qu’il ne ment plus ?
    Pire, il y a eu un autre sondage (https://brunobertez.com/2020/05/03/sondage-43-font-confiance-a-macron-le-gouvernement-a-31-seule-ment/) qui indiquait que 43% des français lui faisaient confiance.
    Autrement dit il y a des gens qui pensent qu’il ment mais qui lui font confiance qd même ? C’est du cynisme.
    On peut taper autant que l’on veut sur Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, à un moment il va qd même falloir se pencher sur ce « peuple ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s