Assurer la sécurité macroéconomique et la Stabilité monétaire avec une monnaie numérique, repousser les limites!

Les élites savent que l’on est au bout du rouleau.

Elles travaillent depuis quelque temps sur un moyen complexe, incompréhensible pour le public, de repousser les limites monétaires qui se profilent à l’horizon.

On se prépare pour éviter le chaos du Grand Reset, mais attention ce n’est qu’un debut : la Boiling Frog.

On a épuisé les charmes de l’inflationnisme traditionnel.

On est à la frontière des taux zéros.

On a besoin d’éviter les « runs » contre les banques et les marchés.

On a besoin d’éviter que l’insolvabilité systémique ne se révèle.

On a besoin de se prémunir contre la montée et donc la concurrence des monnaies digitales libres, privées.

On a aussi besoin de pratiquer l’helicopter money c’est à dire de donner directement l’argent aux gens/consommateurs pour remonter la demande et éviter la déflation du type des années 30.

Distribuer l’argent par hélicoptère, cela s’appelle en langage codé:

fournir un assouplissement quantitatif (QE) directement aux consommateurs.

Dieu que ces choses sont bien dites!

Tout cela passerait par une grande opération d’enfumage qui masquerait la situation monétaire en changeant la nature et la forme de la monnaie.

L’opération consisterait à lancer une monnaie digitale « backée », c’est à dire adossée à la Reserve Federale Americaine.

Ah les braves gens.

A noter, décodez ce qui est caché derrière ces affirmations: extraits

Les technologies numériques promettent des systèmes de paiement plus rapides, moins chers et plus sûrs, mais elles peuvent également présenter des risques pour la sécurité et la solidité du système financier.

Dans le même temps, les faibles taux d’intérêt signifient que les banques centrales n’auront pas les munitions politiques dont elles disposaient dans le passé lors de la prochaine récession.

Les comptes numériques pour les consommateurs pourraient également constituer un nouvel outil puissant de stabilisation des politiques monétaires et fiscales.

Pour les politiques budgétaires, cela pourrait faciliter de nouveaux stabilisateurs automatiques et tout en permettant également à la Fed de fournir un assouplissement quantitatif (QE) directement aux consommateurs

Document du Peterson Institute, l’un des plus grands think-tanks économiques

The US monetary system faces significant challenges from advances in technology and changes in the macroeconomy that, left unaddressed, will threaten the stability of the US economy and financial system.

New technology and the slow adoption by incumbents in the banking system have been accompanied by a proliferation of digital payment processors largely outside the regulatory net.

Digital technologies hold the promise of faster, cheaper, and more secure payments systems, but they can also pose risks to the safety and soundness ofthe financial system.

At the same time, low interest rates mean that central bankswill not have the policy ammunition they had in the past during the next recession.


The Federal Reserve needs new tools to meet its mandates of price stability and maximum employment. It also needs to preserve the safety and soundness of the financial system in a rapidly digitizing world.


We believe that a Fed-backed digital currency can solve both problems. Our
proposal creates a regulated system of digital currency accounts for consumers managed by digital payment providers (DPPs) and fully backed by reserves at the Fed.

The system would be limited in size, to preserve the functions and stability
of the existing banking system. Fed backing would mean low capital requirementsthat would in turn facilitate competition.

Low fees and no minimum balance requirements in the new system would also help financial institutions reach the roughly 25 percent of the US population that is currently either unbanked or underbanked.


Digital accounts for consumers could also provide a powerful new stabilization tool for both monetary and fiscal policies. For fiscal policies, it could facilitate new automatic stabilizers and while also allowing the Fed to provide quantitative easing (QE) directly to consumers. This tool could be used in a timely mannerwith broad reach to all Americans.

We discuss a structure for providing QEdirectly to consumers in part 2 of this Policy Brief series.


This Policy Brief focuses on the proposed system of DPPs. We start by
outlining the opportunities as well as the challenges and risks presented by new digital means of transactions and cryptocurrencies. We then outline our proposal for a Fed-backed digital currency, including the potential role of stablecoin to augment individual accounts, the safeguards to the traditional banking system, and the incentives for households to open and maintain these new accounts

La suite:

Securing Macroeconomic and
Monetary Stability with a Federal
Reserve–Backed Digital Currency

Une réflexion sur “Assurer la sécurité macroéconomique et la Stabilité monétaire avec une monnaie numérique, repousser les limites!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s