Les dépêches vendredi 13. La BCE n’a rien dans sa manche.

La BCE n’a rien dans sa manche sauf les achats de titres et les baisses de taux dont elle sait qu’ils sont inefficaces.

Les conditions fiancières n’ont pas besoin d’etre assouplies car l’argent coule a flots et gratuitement, par contre le vrai problème celui de la trasmission à l’économie réelle n’est pas du ressort de la BCE. elle peut preter, elle ne peut pas dépenser!

Les élections américaines passées (même si Donald Trump n’a pas dit son dernier mot), la course au vaccin anti-Covid se poursuit mais un autre évènement est désormais très attendu par les opérateurs en cette fin d’année, la prochaine réunion de la Banque centrale européenne.

Après les dernières déclarations de Christine Lagarde relatives à d’éventuels achats supplémentaires d’actifs, Isabel Schnabel réaffirme à son tour que « la BCE examine tous les instruments disponibles et sera là aussi longtemps que nécessaire ».

Lors d’un entretien accordé à ‘CNBC’, la membre du conseil des gouverneurs de la BCE a déclaré : « nous devons nous demander quelle est l’intensité des achats nécessaires pour préserver ces conditions financières historiquement faibles… Nous devons examiner l’efficacité des mesures dans les circonstances actuelles et nous devons examiner les effets secondaires ».

Alors que certains estiment que l’Institution d’émission pourrait abaisser ses taux d’intérêt, Isabel Schnabel explique: « il y a des raisons pour lesquelles nous n’avons pas réduit les taux d’intérêt dans le passé et nous devons maintenant vérifier si ces raisons sont toujours valables« .

« Toutes nos décisions de politique monétaire sont toujours fondées sur une analyse coûts-bénéfices et nous devons donc examiner l’efficacité des mesures dans les circonstances actuelles et réfléchir aux effets secondaires, et nous choisirons toujours les instruments pour lesquels cet équilibre est le meilleur », souligne également Mme Schnabel.

[Reuters] Asian stocks fall as virus spread accelerates

[Yahoo/Bloomberg] California Tops 1 Million Cases; Japan on Watch: Virus Update

[AP] Virus surge: Schools abandon classes, states retreat

[Reuters] Chicago and Detroit told to hunker down as pandemic surges

[AP] States ramp up for biggest vaccination effort in US history

[Politico] Biden signals Wall Street crackdown with transition picks

[Yahoo/Bloomberg] Stress in China’s Credit Market Spills Over to Financial Stocks

[Bloomberg] Yield Mania Gives Breathing Space to Indebted Emerging Markets

[Bloomberg] China’s $900 Billion Funding Gap to Provide Clue on Stimulus

[FT] Lael Brainard, the internationalist in line for top Treasury job

[FT] Scale of Turkey’s economic crisis triggered Erdogan family implosion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s