Ou bien la hausse des prix va s’emballer ou bien la bourse va imploser.

Les anticipations d’inflation à long terme s’accroissent de manière plus sensible. Les traders prévoient un taux d’inflation de 1,9% au cours des 5 à 10 prochaines années, c’est le taux le plus élevé depuis août 2019, selon les breakevens à terme de 5 à 5 ans.

Nous vous donnons ces indications mais nous n’y souscrivons pas car la propagande est intense et les manipulations sont légions. Même le Breakeven est truqué.

Image

Le seul vrai précurseur d’inflation des prix des biens et services qui composent le GDP à long terme c’est ceci: c’est le volume de promesses contenues dans les actifs financiers.

La capitalisation boursière est un critère , une donnée synthétique que je vous propose de considérer comme précurseur, c’est à dire comme fournissant une approximation valable de ce qui va se passer à l’avenir.

Attention c’est une démarche originale que je n’ai vu utilisée de façon approchée que par Greenspan en 1999.

Un actif financier c’est la somme actualisée des flux que ses détenteurs vont recevoir tout au long de la durée de vie de cet actif.

Une action c’est, pour simplifier la somme des cash flows futurs. Le cash flow est une partie du chiffre d’affaires, c’est à dire, au niveau global une partie du GDP, sur la durée de vie théorique estimée de 40 ans.

Greenpans utilisait une expression très heureuse pour faire comprendre ceci il disait que les profits futurs étaient « embedded » , incrustés, intégrés dans les cours de bourse actuels.

Les cours de bourse actuels sont très très élevés et le ratio de la capitalisation boursiere sur le GDP, à 1,8 fois, est le meilleur ratio qui soit car il lisse toutes les anomalies temporaires.

En particulier les anomalies sur le partage de la valeur ajoutée; le partage actuel est intenable car il est au detriment trop net des salariés. Sur le long terme ce partage va se normalsier. Et le ratio de la capitalisation boursière sur GDP permet de tenir compte de ce futur retour aux normes.

Donc les cours de bourse actuels sont très très élevés; au lieu de dire comme la plupart des gens non scientifiques que c’est une aberration , ayons une attitude scientifique et considerons que l’objet de la reflexion c’est non pas ce qui devrait être mais ce qui est. Ce qui est c’est que les cours de Bourse anticipent, des profits à venir dans les 40 ans très élévés , ce sont des profits très elevés qui sont « embedded » dans les cours actuels.

Si on considère que sur 40 ans la situation economique sera normalisée, la part des salaires et des profits dans les GDP sera elle aussi normalsiée, les taux d’interêt également et donc ce qui justifie les cours de bourse actuels c’est le fait que la croissance nominale aura été plus forte, accélérée. Les firmes auront réussi a secreter des cash flows plus gros parce que la croissance nominale des GDP aura été forte. Ceci signifie: les conditions de la croissance réelle étant ce qu’elles sont, faibles, que l’inflation aura fortement accéléré.

D’habitude je choisis un autre point de vue et je dis que la masse de promesses boursières extrement élevée ne peut être honorée et qu’elle produit un besoin de destruction boursière colossal. Ici je prends le point de vue inverse, je dis que cette masse de promesses peut être honorée, sans destruction mais au prix d’une très forte accélération de la hausse des prix du GDP.

C’est à dire au prix d’une destruction de la monnaie.

[Yahoo/Bloomberg] Asian Stocks Mixed After U.S. Record; Oil Falls: Markets Wrap

[Reuters] Dollar hovers near 2-1/2 low as traders eye U.S. stimulus talks

[Reuters] House seen backing bill that could block Chinese firms from U.S. securities markets

[Reuters] Evergrande Property falls on HK debut as debt, competition worries weigh

[Reuters] Backing Australia, U.S. State Dept says China hit ‘new low’ with doctored image

[Yahoo/Bloomberg] U.S. Urged to Do More Against Rising Threat of Assertive China

[Bloomberg] Treasury Yield Spike Risks Sparking Domino Effect Across Markets

[WSJ] Partisan Fight Over Fed Lending Programs Escalates

Une réflexion sur “Ou bien la hausse des prix va s’emballer ou bien la bourse va imploser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s