Le pognon politique pourrit tout. A propos de Karachi.

Les affaires de Karachi et de Libye appellent quelques remarques.

Le coût de la politique est bien supérieur à tout c e qui est dit et supérieur à tout ce qui est imaginé; et c’est vrai à tous les niveaux. J’ai vu des campagnes atteindre les niveaux de plusieurs multiples des plafonds officiels, je dis bien plusieurs multiples.

Le besoin de financement est incontournable et il est inhérent à notre système , contrairement aux apparences il n’a jamais été « moralisé »

Des gens honnêtes qui se préparaient se présenter à des présidentielles comme Barre et Beregovoy ont été obligés de contourner la loi , de se salir les mains et entacher leur honneur, en commençant précocement à amasser des trésors de guerre

Les financements sont d’une infinie variété mais une très grande partie passe par l’étranger soit par des tourniquets soit par des rétrocommissions.

Les banques ont toujours joué un role majeur au mépris de toutes les règles et de tous les controles ou pseudo controles. La nationalisation puis la dénationalisation de certaines banques comme la Societe Genérale n’avaient rien d’innocent.

Le commerce international , y compris avec les pays de l’Est était une source de corruption/détournements considérable, pour ne pas parler du pétrole et de son commerce, ou de certains marchés de services publics, des manifestations sportives type Foot ou JO, des financements des collectivités locales , Dédé la Sardine en connaissait un bout quand il s ‘est confié à moi.

L’Afrique a été l’une de principales sources d’argent noir pour les politiciens francais pendant longtemps et pour des sommes que vous n’imaginez pas. La Banque de France et le Ministère du Budget etaient au courant. Il y avait auprès de Chirac à la Mairie un monsieur Atrique specialisé dans ces opérations mais il y en a eu un aussi pour Mitterrand etc

Je ne jette pas la pierre à ceux qui se font prendre car certains sont honnêtes, c’est la politique qui les oblige à des malversations.

En revanche il y a toute une frange de personnes malhonnêtes qui, passant de l’argent noir, en croquent au passage; la déperdition est colossale et même les candidats n’en savent rien parce que c’est un domaine dont ils ne veulent généralement rien savoir. C’était le cas de VGE , il a toujours tracé un cordon sanitaire .

5 réflexions sur “Le pognon politique pourrit tout. A propos de Karachi.

  1. « L’émission « rendez vous avec X » sur france inter avait aussi mis en évidence la vente de terrains militaires bradés à la mafia par Léotard, et que la recherche de cette vérité avait coûté la vie à Yann Piat »

    Vous pouvez brûler ce livre qui était une gigantesque opération de déstabilisation (en langage des services un « chantier ») contre Léotard.
    Certes ce type était corrompu (souvenez-vous de sa piscine qu’il prétendait avoir creusé lui-même) mais de là à aller faire tuer Yann Piat.. Risible!
    On peut imaginer que certains éléments revanchards de l’armée française en voulaient grandement à Frère Léo pour son attitude (pas assez belliqueuse envers Paul Kagamé?) pendant la crise rwandaise de 1994.
    D’où ce livre-torpille, dont Léotard ne s’est jamais remis.

    J'aime

  2. Bonjour Monsieur Berterz, depuis longtemps je me pose une question simple, si tous les frais de campagne sont remboursés sur facture par l’Etat français, alors pourquoi les campagnes éléctorales ont t’elles un coût occulte aussi exorbitant ? S’agit-t’il de graisser la patte à certains, d’acheter des silences,..ou autre ? Je suis curieux de votre réponse. Bonne journée.

    J'aime

    1. Désolé, votre curiosité ne sera pas satisfaite.

      Les dépenses que vous voyez passer sont le tout petit sommet de l’iceberg de la phase finale; mais les frais commencent bien avant avec une logistique énorme et des dépenses gonflées car vous vous faites voler par tout le monde.

      J’ai participé au financement de deux campagnes mais je n’ai pas envie d’en faire un sujet suivi. Le sujet ne me passionne pas suffisamment.

      Helas personne parmi les entourages proches n’écrira sur ce sujet.

      J'aime

  3. Bonjour M. Bertez
    L’émission « rendez vous avec X » sur france inter avait aussi mis en évidence la vente de terrains militaires bradés à la mafia par Léotard, et que la recherche de cette vérité avait coûté la vie à Yann Piat. Quand à l’arrêt du versement des commissions aux pakistanais , ordonnée par Chirac, il a été la cause de l’attentat de Karachi : ce sont les ingénieurs de l’armement qui ont payé ces turpitudes de leurs vies.
    Cela fait des années que l’organisation Transparency International pointe la spécificité de la corruption en France: de grosses sommes à un très haut niveau de l’Etat…..
    25 ans pour juger une telle affaire! Le procès des lycées de l’île de france avait bien mis en lumière le pouvoir de nuisance des politiques, bien plus fort que leur pouvoir de bien faire.
    Là aussi c’est un grand silence….
    On nous cite souvent Colbert, (qui pourtant a bien profité de sa position qui n’était pas rémunérée), mais on passe vite sur Talleyrand qui à peine nommé ministre se serait exclamé  » Et maintenant nous allons faire une immense fortune! »
    Comment rémunérer correctement les dirigeants d’un pays ingouvernable ( parce qu’il a 400 fromages , dixit de Gaulle) alors que des dirigeants d’entreprise se font des millions d’euros par an? Qui est assez vaniteux pour vouloir que des gens intelligents et travailleurs se mettent à leur service pour des prunes? Et qui est responsable du maintien en place de ces gens alors que tout est dévoilé depuis longtemps?
    Ce sont aussi des questions que nous devons nous poser si nous voulons ramener la corruption a un niveau inoffensif. ( il y a des corruptions qui ne sont pas rémunérées en pognon, celles là sont difficilement identifiables et quantifiables , donc difficiles à juger et sanctionner)
    Cordialement

    J'aime

  4. C’est l’une des grandes hypocrisies de notre époque : “la démocratie est gratuite …”

    Lalanne, (le chanteur) avait recherché 400 000€ (de mémoire) pour financer sa présence à la dernière campagne présidentielle.

    Si c’est cela le ticket minimum, on peut facilement imaginer le niveau de la compromission nécessaires … quand on a officiellement besoin de 50 fois plus .

    Et on ne parle jamais des coûts d’organisation d’une l’élection pour l’état.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s