Powell se dit: « cette fois je ne commettrai pas la même erreur qu’en 2016/2017 »

Les rendements des bons du Trésor à dix ans ont encore augmenté à 1,44% cette semaine pour atteindre un plus haut d’un an. . La courbe des taux du Trésor (10 contre 2 ans) s’est encore pentifiée de cette semaine à 125 pbs, la plus large en quatre ans.

Image

Il convient de noter que la composante du prix des intrants de février de l’enquête IHS Markit US Manufacturing Purchasing Managers ’Index (PMI) a bondi de huit points pour atteindre un sommet de près de dix ans 73,3.

Les prix à la production ont grimpé au plus haut depuis 2008. La composante Markit Services PMI Pricing a augmenté de trois points à 70,3, le plus haut depuis octobre 2009.

Ailleurs, l’indice des prix à la production a bondi en janvier de 1,3% beaucoup plus que prévu, «le plus grand gain depuis décembre 2009. » Notamment, les prix ont fortement augmenté pour les composantes des biens et des services.

Powell a affirmé hier « il nous faudra au moins trois ans pour atteindre nos objectifs d’inflation » , sous entendu, ne comptez pas sur moi pour corriger le tir d’une politique monétaire trop généreuse.

C’est un pari, un pari à la fois sur l’évolution des réalités économiques et sur les perceptions et anticipations des marchés. Powell ne semble pas tenir compte de la possiblilité que les anticipations d’inflation soient auto réalisatrices; ainsi sur le ptrole, les matières premières, les taux, les perceptions sont bien plus déterminantes que les réalités. Des marchés qui joueraient trop puissamment le reflation trade seraient fortement déstabilisants.

Je ne suis pas sur que Powell en tienne compte.

Mon interprétation est qu’il se laisse influencer par ce qui s’est passé en 2016/2017 ou les marchés ont enfourché le cheval de la reflation: la Fed s’est mise à la remorque des marchés elle aussi y a cru et elle a commis l’erreur de resserrer alors que l’on était déja dans la phase de retour à la déflation.

Cette fois se dit Powell je ne me laisserait pas avoir, je ne vais pas tomber dans le piège de croire que l’inflation est vraiment revenue, je vais faire comme si elle n’était que temporaire.

Une réflexion sur “Powell se dit: « cette fois je ne commettrai pas la même erreur qu’en 2016/2017 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s