Covid, vers un assouplissement aux Pays Bas.

Les mesures de confinement destinées à freiner la propagation du coronavirus devraient être assouplies la semaine prochaine aux Pays-Bas, rapportent mardi deux chaînes de télévision du pays, malgré un taux de contamination toujours élevé.

Selon les diffuseurs NOS et RTL, qui citent des sources gouvernementales, le couvre-feu nocturne instauré aux Pays-Bas depuis trois mois sera levé le 28 avril. Les bars et les restaurants, fermés depuis la mi-octobre, seront également autorisés à rouvrir progressivement la semaine prochaine.

Ces nouvelles mesures seront annoncées par le Premier ministre Mark Rutte lors d’une conférence de presse prévue ce mardi à 17h00 GMT.

Malgré les mesures de restrictions en place depuis plus de six mois, le nombre de nouvelles contaminations et de patients hospitalisés ou en soins intensifs pour des cas de COVID-19 sont ces dernières semaines au plus haut depuis janvier.

La semaine dernière, le Premier ministre estimait encore que le niveau de contamination et la saturation des hôpitaux justifiaient un prolongement des mesures de restriction au moins jusqu’au 28 avril.

L’association nationale des hôpitaux a cependant jugé lundi que le pic de la troisième vague de l’épidémie pourrait être passé au regard de la légère baisse la semaine dernière du nombre de patients admis à l’hôpital et de l’accélération de campagne de vaccination chez les personnes âgées.

Environ 4,5 millions de personnes ont été vaccinées aux Pays-Bas pour une population de 17 millions d’habitants.

Les Pays-Bas ont enregistré depuis le début de la pandémie 1,4 million de cas confirmés de contamination et plus de 20.000 décès.

Une réflexion sur “Covid, vers un assouplissement aux Pays Bas.

  1. Cher Monsieur,

    « Malgré les mesures de restrictions en place depuis plus de six mois, le nombre de nouvelles contaminations et de patients hospitalisés ou en soins intensifs pour des cas de COVID-19 sont ces dernières semaines au plus haut depuis janvier. »

    « MALGRE les mesures », … moi j’aurais plutôt écrit  » A CAUSE des mesures ».
    Mais ce serait faire du mauvais esprit, ou pire, « être complotiste » …

    Catherine Laurent

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s