Un homme raisonnable voterait peut-être pour MLP en 2022, mais…

Campana est un bon. c’est pour cela que je diffuse ses analyses .

Nul besoin, pour les apprécier de les partager entièrement.

Le titre qu’il a choisi est « hard » et il se prête à une accusation de « séditieux ». C’est pour cela que je ne le reprends pas. Je considère, qu’à ce stade, il y a encore une chance pour qu’un réaménagement du champ politique et partisan puisse se faire à l’occasion d’une opportunité.

C’est optimiste j’en conviens car les structures anciennes ont la vie dure, bétonnées qu’elles sont par l’argent des classes sociales qui ont intérêt à ce que rien ne change.

Si ce réaménagement politique ne se fait pas, une fraction importante de la société française sombrera dans la marginalité politique; cette fraction non représentée n’aura plus d’autre possibilité de faire entendre sa voix que dans la violence ou le nihilisme.

Les Gilets Jaunes ont déjà donné un avant gout de cette situation dans laquelle beaucoup de gens sont exclus de la représentation. Il ne faut pas sous estimer l’instinct de vie des peuples.

Campana: L’illusion électoraliste

Il est de bon ton aujourd’hui, dans le milieu patriote, de placer tous ses espoirs dans l’élection de Marine Le Pen en 2022.

En cela, au niveau de cet espoir stupide, rien de bien nouveau par rapport à 2017, rien de nouveau non plus par rapport à 2012, ou par rapport à 2007, ou par rapport à… Nous vivons un « jour sans fin » et nous nous réveillons groggy après chaque élection, mais déjà prêts à placer tous nos espoirs dans la suivante !

Le milieu patriote français serait-il le plus bête du monde ?

 Si le temps semble s’être arrêté dans notre bulle électoraliste, il continue néanmoins dans le monde réel. Entre chaque élection perdue, il entre en moyenne deux millions d’immigrés. Entre chaque élection perdue, ceux qui sont déjà entrés ont fait un nombre équivalent d’enfants, tous « autant Français que toi ». Entre chaque élection perdue, les Autochtones sont moins nombreux et les allochtones sont plus nombreux.

Tic tac, tic tac…

Un homme raisonnable ne ferait pas dépendre le salut de ses enfants des résultats d’une élection truquée, d’autant que tout milite pour lui enlever ses illusions sur le Rassemblement National et Marine Le Pen, si tant est qu’un homme raisonnable puisse en avoir.

Pour commencer, un homme raisonnable aurait maintenant compris que le RN est un parti républicain.

Marine Le Pen l’avoue sans complexe : « j’ai une vision très imprégnée des valeurs de la République française ». Dont acte : MLP fait sienne une idéologie républicaine qui, depuis 1789, prétend disposer de « valeurs » universelles en capacité de faire “vivre ensemble“ des hommes de toutes origines et de toutes religions. En bref, elle porte en elle l’idéologie qui est à la fois cause de l’immigration et légitimité des politiques migratoires. Un homme raisonnable ne penserait pas que la boussole idéologique républicaine indiquera un Nord différent entre les mains d’une MLP enfin parvenue à la tête de l’Etat !

Mais un homme raisonnable saurait également que MLP ne parviendra jamais à la tête de l’Etat.

Macron semble déjà usé par quelques années de pouvoir. Son impopularité atteint des sommets et certains se prennent à rêver que, bientôt, MLP « aura toutes ses chances ».

Admettons, malgré le déchaînement médiatique qui fabriquera l’opinion au moment des élections, qu’une majorité de Français préfère voter plutôt pour une MLP que pour un Macron. Le Système le comprendra très vite, bien avant nous en tous cas, et sortira de son chapeau un joker aussi inattendu que l’a été Macron en 2017. Une Christine Lagarde, par exemple, toute auréolée de son parcours au sein du FMI et de la BCE (et sur laquelle je parierais assez) pourrait être ce joker. Mario Draghi en Italie, ça vous parle ?

Mais un homme raisonnable saurait encore que même si par quelque extraordinaire MLP était élue, l’Etat profond ne la laisserait pas gouverner.

Imaginons en effet que MLP arrive au sommet de l’Etat, imaginons encore qu’elle révise les « valeurs républicaines » dont elle se dit imprégnée, pourra-t-elle alors appliquer une politique qui inverse les flux migratoires ou même qui les bloque temporairement ?

Nous avons vu ce qu’il en était de Trump aux Etats-Unis : il n’a même pas été en capacité de construire un mur ! Dans les « démocraties » occidentales, les véritables leviers du pouvoir sont entre les mains d’une oligarchie qui les actionne selon ses intérêts.

Combien de temps pourrait tenir une Marine Le Pen face à des syndicats qui se mobiliseraient, des étudiants manipulés par l’islamo-gauchisme qui descendraient dans la rue, des cités qui se soulèveraient, des médias qui la rendraient responsable de la moindre « violence policière » et des pressions de la « communauté internationale » qui l’accuseraient de racisme ?  Sur qui pourrait-elle compter ? Sur des Français terrorisés à l’idée d’avoir voté pour elle ?

Un homme raisonnable saurait enfin qu’au final ce sont toujours les forces démographiques qui dictent leur loi.

Imaginons que MLP arrive au sommet de l’Etat, imaginons qu’elle révise les « valeurs républicaines » dont elle se dit imprégnée, imaginons qu’elle parvienne à bloquer les flux migratoires et à renvoyer les délinquants étrangers dans leur pays : face au poids démographique qu’ont déjà les allochtones, la politique de MLP, quelle que soit cette politique, pourra-t-elle radicalement changer la donne ? Houaria Bouteldjale nous a déjà donné la réponse : le « poids démographique » des allochtones « africanise, arabise, berbérise, créolise, islamise, noirise, la fille aînée de l’Eglise, jadis blanche et immaculée » !

Cela, MLP l’a bien compris. C’est pourquoi, comme Bernard Tapie qui voulait composer avec ses agresseurs (« je vous ai toujours défendu, j’ai toujours pris votre parti »), elle cherche déjà à composer avec les allochtones (« Notre position est sans ambiguïté : quelle que soit l’origine, la couleur de peau, l’orientation sexuelle ou la religion, nous ne reconnaissons qu’une seule communauté, la communauté nationale »). Un homme raisonnable saurait que les allochtones lui répondront ce qu’ils ont déjà répondu à Bernard Tapie : « va te faire e…, ce temps là est mort ! » !

En bref, un homme raisonnable voterait peut-être pour MLP en 2022, mais sans illusion et surtout en recherchant en parallèle d’autres solutions.

S’en tenir aux élections revient à laisser à d’autres le soin de faire ce que l’on sait qu’ils ne feront pas ou qu’ils ne pourront pas faire. C’est une couardise. Il y a des moments dans l’Histoire où les individus ne doivent plus déléguer à quelques uns la capacité de décider de l’avenir de tous. Il y a des moments où les individus doivent reprendre leur destin en main.

Nous vivons un tel moment.

Antonin Campana

6 réflexions sur “Un homme raisonnable voterait peut-être pour MLP en 2022, mais…

  1. Observez le comportement des français portant le masque en toute circonstance et tout lieux, dans la rue seul, dans leur voiture encore seul mais toujours masqués, c’est la France des robots… C’est tout simplement ubuesque et tragique, tout comme chaque élections draine son amertume… La soumission aveugle sans raison critique, sans démarche questionneuse sur cette « culture de l’action mimétique » autour du piquet. Les moutons broutent et se laissent cornaquer par l’air vicié du temps, celui liberticide: strapontin du totalitarisme doux en attendant de se durcir. L’herbe grasse se fera plus rare et la toison plus courte, le maître y veille… Le réveil sera donc d’autant plus brutal que les tempéraments hypnagogiques auront été si profonds, tels des prisonniers dans une cavernes aux parois éclairées d’une lumière fantomatique et blafarde.

    J'aime

  2. La France a plus besoin de héros illettrés que d’intellos qui palabrent au stade ou nous en sommes. Si c’est à ce constat que veux nous entrainer Campana, pourquoi pas, encore faut-il les trouver, et là c’est pas gagné !

    J'aime

    1. T’as des lettres Edmond mais j’suis d’accord avec toi!
      « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche! » (un taxi pour Tobrouk)
      Y pas à les trouver, en général la situation les fait émerger d’eux même! Comme le Charles qui trace à London en 40!

      Cordialement

      J'aime

  3. Bonsoir M. Bertez
    J. Attali 2015: les élus n’ont plus de pouvoir .
    MLP ayant fait dernièrement allégeance à l’U.E s’engage de fait, mais sans le dire, à appliquer les GOPE.
    Tout ce qu’elle peut dire par ailleurs n’ a donc aucune valeur effective.
    Les Le Pen, comme J.L. Mélenchon sont de purs produits et parties du système qui les nourrit bien ; ils ont pour rôle de fixer les opposants radicaux et de les nullifier dans les urnes.
    Voter pour elle serait renoncer à toute velléité de devenir raisonnable un jour!

    Nous sommes dans de beaux draps mais les lavandières et la Mère Denis ne sont plus!

    Cordialement

    J'aime

  4. La raison principale que je trouverai à voter MLP est la suivante,
    depuis que je suis tout bébé, j’ai 37 ans, j’entends les partis « classiques » crier à l’unisson:

    Tout sauf le FN/RN !!!

    Ils ont pourtant la main depuis presque 50 ans, et les même problèmes sont encore là, voire encore plus présent.
    Précarité, chômage, violence au sein de la société, crise économique, dettes, pantouflages, immunité juridique… etc …

    Je m’interroge vraiment sur le fait, qu’ILS me désigne le RN comme l’ennemi.

    Les ennemis de mes ennemis …

    J'aime

  5. Il manque un point: « Combien de temps pourrait tenir une Marine Le Pen face à Bruxelles/Frankfurt qui trouveraint tout à coup que les largesses et passe droit accordés à la France sur sa dette, son modèle social (retraites, …), ne peuvent plus durer, et qui déciderait de faire rentrer la France dans le rang des pays vertueux conformément aux traités? »

    La BCE rachète 20% de la dette française: que se passerait-il si elle décidait de passer à 5 ou à 1 ?

    Pour moi il n’y a qu’une approche que la population refuse de voter massivement et montent des groupes de pression pareil au lobby pour pourrir la vie des hommes politiques de gouvernement qui n’ont strictement aucune conviction solide à part celle de se maintenir au pouvoir.

    Mais le futur le plus probable est un effondrement en marche d’escalier, avec une montée généralisée de la violence, un délitement fort des services publics de tous ordres, le pillage des dernières ressources valables, puis la mise au ban des nations dévelopées.

    Les français ont décidé de cela il y a bien longtemps en élisant des Giscard et autres Mitterand.

    Lisez le bouquin de De villiers sur L’europe et le fil du mensonge: édifiant comme Giscard avait déjà en tête tous les outils pour détruire la France.

    J'aime

Répondre à Edmond Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s