Comment ils choisissent à la fois l’adversaire et le champ de bataille !

Maxime Tandonnet appelle cela la fabrique de l’opinion.

Fabrique de l’opinion

Publié le 30 mai 2021 par maximetandonnet

Rien ne serait plus facile que d’estimer, sur la base des rapports du CSA, les temps de parole ou d’apparition effectifs de M. Macron (et des membres du Gouvernement) à la télévision et à la radio.

De fait le sujet est absolument tabou car il révèlerait probablement que ce dernier accapare 30 à 40% du temps de présence de tous les responsables politiques comme dans la plus corrompue des républiques bananières.

Mais cela fait partie de la routine qui ne choque plus notre cerveau collectif anesthésié.

En revanche, une étude passionnante – projet Arcadie Juillet 2020 – et évidemment enterrée, fait la lumière sur le temps d’occupation médiatique des députés de 2018 à 2020.

Mme le Pen y pulvérise tous les records à un niveau qui donne le vertige. Un quasi monopole est reconnu par les médias à trois partis – RN (ex-FN), FI et LAREM – qui écrase de manière flagrante tous les concurrents potentiels.

La vérité, c’est qu’en France, sauf exception, les intentions de vote sont de fait quasi-indexées sur le temps de présence médiatique. Ainsi, le pouvoir médiatique (radio-télé) a délibérément choisi de corrompre l’électorat en survalorisant la présidence du RN aux côtés de l’occupant de l’Elysée, lui même omniprésent et histrion naturel de la télévision, pour reproduire le duel de 2017 qui assure la réélection de ce dernier.

On nage dans l’hypocrisie: valoriser à outrance le candidat supposé « épouvantail » afin d’obtenir un second tour de la présidentielle réglant par avance le sort de l’élection future.

Le contexte d’abêtissement massif par le déclin de l’instruction est au cœur de ce dessein.

Le mélange démentiel du présidentialisme à outrance et de la propagande radio-télé est un authentique assassinat de la démocratie française. Même si cela ne sert probablement pas à grand chose, il faut dénoncer l’imposture, le coup d’Etat permanent et le saccage de notre démocratie.

Maxime TANDONNET

Une réflexion sur “Comment ils choisissent à la fois l’adversaire et le champ de bataille !

  1. Bonsoir M. Bertez
    Lorsque Chirac s’est représenté, les carottes semblaient cuites pour lui; mais une des fameuses brèves du « volatile » en page 2, annonçait quelques mois avant l’élection que les Chirac s’étaient réconciliés avec Sarkozy car celui ci avait fait rire Bernadette dans l’avion en lui disant: « On va gagner, il aura fallu prendre la piste noire, mais on va gagner! » On connait la suite, le score étonnamment bas de Chirac au premier tour, Jospin troisième et Le Pen sur le podium! Jospin a tout compris le soir même ; et quelques mois plus tard j’ai compris en discutant dans une soirée avec un élu local RPR un peu éméché le pourquoi du score bas de Chirac au premier tour: ils avaient tous reçu l’ordre de voter Le Pen. au premier tour … J’ai ce soir là compris ce qu’était cette « piste noire « évoquée par Sarko qui , selon le canard, avait fait tant rire Bernadette
    Alors ce que vous nous dites là ne me surprend aucunement. Ce serait plutôt le contraire: la neutralité des media main stream, qui tous dépendent du bon vouloir de l’Etat pour leur survie me laisserait pantois et incrédule! Laisser le peuple décider d’une élection serait jouer à la roulette russe: on ne fait pas carrière dans la politique en jouant à la roulette russe! Souvenez vous de Miterrand: « la politique c’est un métier! » avec ses tours de main, ses bonnes traditions et le pouce en douce sur le plateau de la balance pour peser le steak bien saignant!
    Cordialement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s