Quand je vous dis qu’ils ne savent pas ce qu’ils font! Or à suivre.

Les élites, partout , sont incapables de stratégie, elles fonctionnent en binaire, en optimisations de court terme , c’est ce que l’on appelle naviguer au plus près, une idiotie après l’autre pourrait-on dire si on était sévère…

Un coup à droite, un coup à gauche, faire et défaire c’est toujours travailler n’est ce pas, surtout quand ce sont les autres qui paient!

Sans scrupules nos zozos se permettent des prévisions à long terme jusque 2024- puis osent dire, nous nous sommes trompés, ce n’est pas grave , écoutez ce que dit le Bullard ci dessous;

Tout cela serait risible si cela se cantonnait à la monnaie, a la finance et au pognon, mais non ils font la même chose dans les domaines importants et dangereux comme la géopolitique et le militaire! Regardez les gesticulations américaines visa vis de la Chine!

 Les marchés ont subi une secousse mercredi dernier lorsque la Fed a modifié ses taux administrés – les intérêts sur les réserves excédentaires et le rendement offert sur sa facilité de prise en pension – de 5 points de base dans le but d’empêcher les taux à court terme tels que ceux des bonds du Trésor de devenir négatifs.

Les liquidités continuent d’inonder le marché, conséquence du QE de la banque centrale (120 milliards de dollars par mois). Le Trésor américain ajoute au déluge, qui a réduit son solde de trésorerie depuis son sommet historique de 1,8 trillion de dollars.

Image

Le FOMC fournit désormais  un soutien de 5 points de base au-dessus de zéro aux fonds du marché monétaire et aux GSE couplé à une augmentation à 15 points de base pour l’ IOER pour les institutions qui sont en mesure de toucher des intérêts sur leurs réserves .

Le changement « drastique » dans les dot plots a également permis un renversement des positions du FOMC . Le dollar  s’est redressé alors que l’ or , l’ argent  et tous les métaux ont baissé.

L’idée est maintenant que la Fed  ne permettra pas à l’inflation de se développer plus longtemps, ce qui est le contraire du consensus du marché au cours depuis les 10 derniers mois.

16 juin – Bloomberg

« Les responsables de la Réserve fédérale disent depuis des mois que les augmentations de prix sont temporaires. Mercredi, ils n’en étaient pas si sûrs. « Y a-t-il un risque que l’inflation soit plus élevée qu’on ne le pense ? Oui », a déclaré le président Jerome Powell lors d’une conférence de presse. Il a pris la parole après que les marchés financiers aient été pris par surprise lorsque les décideurs ont signalé qu’ils s’attendaient à faire non pas une, mais deux hausses des taux d’intérêt en 2023 à partir de zéro maintenant. La Fed est en train de s’interroger pour savoir si les récentes flambées des prix à la réouverture de l’économie après la pandémie seront transitoires, comme l’ont soutenu les responsables, ou s’avéreront plus durables. « Il y a beaucoup d’incertitude », a déclaré Powell. En effet, les décideurs de la Fed ont relevé leurs prévisions d’inflation au cours des trois prochaines années… »

16 juin – New York Times

« Les responsables de la Réserve fédérale ont affirmé leur confiance croissante dans le fait que l’économie rebondirait vigoureusement après la pandémie. Les décideurs de la Fed prévoient de procéder à deux augmentations des taux d’intérêt d’ici la fin de 2023, a montré le résumé mis à jour des projections économiques de la banque centrale… Auparavant, plus de la moitié des responsables prévoyaient que les taux resteraient proches de zéro, là où ils sont depuis mars 2020 , au moins jusqu’en 2024. Les responsables prévoient désormais que les taux passeront à 0,6% d’ici la fin de 2023, contre 0,1%. 

16 juin – Bloomberg

: « La Réserve fédérale… a modifié les taux de certains des outils utilisés pour aider à contrôler l’indice de référence tout en laissant inchangée la fourchette cible globale du taux des fonds fédéraux. Le passage à la hausse des taux dits administrés intervient dans un contexte de surabondance croissante du dollar sur les marchés de financement à court terme qui dépasse l’offre de titres investissables et pèse sur les taux d’intérêt, malgré la stabilité de l’indice de référence clé de la Fed à 0,06 %. Les responsables de la Fed ont décidé de relever le taux de sa facilité de prise en pension au jour le jour de 5 points de base à 0,05 %… Les décideurs politiques ont également augmenté les intérêts payés sur les réserves excédentaires de 5 points de base à 0,15 %, mais ont laissé le principal objectif de politique monétaire inchangé à 0% à 0,25%. À l’heure actuelle, il y a 521 milliards de dollars en espèces…»

18 juin – Dow Jones

: « Le président de la Banque fédérale de réserve de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré que l’économie connaît plus d’inflation que lui et ses collègues ne l’avaient prévu, et a noté que même s’il existe une incertitude substantielle quant aux perspectives , cela pourrait conduire à une augmentation des taux l’année prochaine… « L’impulsion inflationniste, je pense, est plus intense que ce à quoi nous nous attendions », a déclaré M. Bullard. « Vous pouvez voir même des risques à la hausse pour les prévisions d’inflation, mais ce n’est pas grave » étant donné que la banque centrale avait espéré faire remonter l’inflation à plus de 2% pendant un certain temps pour compenser les périodes prolongées d’échec à atteindre cet objectif, a-t-il déclaré . Lors de la réunion de la Fed, les responsables ont prévu une inflation de 3,4% cette année, en hausse par rapport aux prévisions de 2,4% faites en mars. M.

18 juin – Bloomberg

« Il pourrait être approprié que la Réserve fédérale commence à augmenter les taux d’intérêt l’année prochaine étant donné une prévision d’inflation supérieure à l’objectif de 2 % de la banque centrale américaine, a déclaré le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard. « Je nous mets à partir de la fin de 2022 », a déclaré Bullard… « Mais vous devez avoir l’idée que ceux-ci sont liés à ce que sont les prévisions. Ainsi, mes prévisions prévoyaient une inflation de 3% en 2021 – une inflation de base du PCE – et une inflation de base du PCE de 2,5% en 2022 », a-t-il déclaré. »

EN PRIME

Une réflexion sur “Quand je vous dis qu’ils ne savent pas ce qu’ils font! Or à suivre.

  1. Merci pour ces explications Bruno.C’est pour cela que je suis régulièrement votre blog:des explications pointues dont on ne parle que très peu ailleurs.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s