La cohésion est en train de disparaitre, partout.

Voici un bon papier de Charles Hugh Smith.

J’insiste plus sur la confiance qui doit unir le peuple et les dirigeants , elle me semble une nécessité plus radicale que la cohesion dont parle CHS. mais au fond tout cela se recouvre et … est en train de disparaitre.

Je considère que Macron et sa clique sont des criminels et que leur plus grande crime est de diviser volontairement la nation. Machiavel dont Macron se réclamé abusivement disait que la fonction Prince était de maintenir l’Unité de la Nation, nous en sommes loin,.

Mes récents articles se sont concentrés sur les risques financiers systémiques créés par les politiques de la Réserve fédérale  qui ont élevé l’aléa moral et la spéculation à des niveaux si extrêmes qu’ils menacent la stabilité de l’ensemble du système financier.

Ces risques sont bien connus, bien que largement ignorés dans la frénésie spéculative actuelle.

Mais il existe un autre risque systémique que peu de personnes voient : l’effondrement de la cohésion sociale.

Le président Carter disait que la plus grande force d’une nation est sa cohésion sociale , une cohésion que les inégalités sans précédent de richesse/revenu/pouvoir ont minée. 

Considérez cet extrait de son discours d’adieu de 1981 :

« Notre vision commune d’une société libre et juste est notre plus grande source de cohésion chez nous et de force à l’étranger, plus grande encore que la générosité de nos bénédictions matérielles. »

En d’autres termes, la force d’une nation découle non seulement de sa richesse matérielle mais de sa cohésion sociale – un terme pour quelque chose d’intangible mais de très réel, quelque chose qui ne se prête pas à une quantification ou à des définitions ordonnées.

Voici ma définition :

La cohésion sociale est le ciment de l’ordre social ; c’est la volonté des citoyens de sacrifier les gains individuels pour le bien commun.

La cohésion sociale est le résultat du fait que les citoyens partagent un objectif et une identité communs et travaillent au bien commun, même au prix de leurs dépenses personnelles. La cohésion sociale naît d’une identité nationale fondée sur des valeurs et des sacrifices partagés.

Pour maintenir la cohésion sociale, les opportunités d’améliorer leur situation doivent être ouvertes à touset les sacrifices doivent être partagés par l’ensemble des citoyens. 

Si les élites privilégiées échappent à leur part de sacrifice, la cohésion sociale est perdue et tout l’ordre social s’effondre.

Le ciment qui lie les élites privilégiées au sacrifice partagé est  la vertu civique , un code moral qui exige que les élites consacrent une plus grande part de leurs propres ressources au bien public en échange de leur pouvoir politique et financier.

Bien que personne n’ose l’avouer publiquement, l’Amérique -et j’ajoute tout l’occident BB – est maintenant un cloaque moral.  

En conséquence, la légitimité morale des dirigeants a été perdue. Chaque coin et recoin de l’Amérique institutionnalisée est dominé par l’intérêt personnel, et une grande partie de l’économie est contrôlée par des monopoles et des cartels profiteurs qui exercent beaucoup plus de pouvoir politique que les citoyens.

La vertu civique a été perdue. Ce qui reste, c’est l’intérêt personnel de l’élite déguisé en vertu civique.

Dans son discours d’adieu, le président Carter a expliqué que  « L’intérêt national n’est pas toujours la somme de tous nos intérêts particuliers ou particuliers. Nous sommes tous américains ensemble, et nous ne devons pas oublier que le bien commun est notre intérêt commun et notre responsabilité individuelle. « 

La cohésion sociale, la vertu civique et la légitimité morale sont le fondement de toute société, mais elles sont particulièrement importantes dans les États composites.

L’Amérique est un État composite , composé d’individus possédant un large éventail d’identités régionales, ethniques, religieuses et de classe. L’identité nationale n’est qu’un ingrédient dans un bouillonnement d’identités locales, étatiques et régionales, d’identités ethniques, culturelles et religieuses, d’identités éducatives/d’anciens élèves, professionnelles et artisanales, et d’identités de classe insaisissables mais conséquentes.

CHS

Si vous avez trouvé de la valeur dans ce contenu, veuillez vous joindre à moi dans la recherche de solutions en  devenant un mécène de mon travail à 1 $/mois via patreon.com .

* * *

Derniers livres :

La téléologie d’un pirate informatique : partager la richesse de notre planète qui rétrécit  (Kindle 8,95 $, impression 20 $,  livre audio  17,46 $)  Lisez la première section gratuitement (PDF) .

Serez-vous plus riche ou plus pauvre ? : Profit, puissance et IA dans un monde traumatisé (Kindle 5 $, impression 10 $, livre audio)  Lisez la première section gratuitement (PDF) .

Pathfinding our Destiny: Preventing the Final Fall of Our Democratic Republic  (5 $ (Kindle), 10 $ (imprimé), (  livre audio ):  Lisez la première section gratuitement (PDF) .

Les aventures du philosophe-conseil : La disparition de Drake  1,29 $ (Kindle), 8,95 $ (imprimé) ; lire les premiers chapitres gratuitement (PDF)

Money and Work Unchained  6,95 $ (Kindle), 15 $ (imprimé)  Lisez la première section gratuitement (PDF).

2 réflexions sur “La cohésion est en train de disparaitre, partout.

  1. Je me faisais justement la réflexion à partir de comportements qui paraissent anecdotiques.

    L’éducation des jeunes enfants que nous voyons autour de nous embrassent totalement ce dogme de l’individu roi : nombre de parents considèrent désormais que leurs enfants sont « spéciaux » et demandent des traitements de faveur qui ne doivent en aucun cas plier devant le collectif.

    Cela va de:
    – refuser de gouter ce qu’on leur présente quand ils sont invités à l’extérieur
    – refuser de se coucher à la même heure que la majorité des enfants chez qui ils sont invités quittent à empêcher les autres de dormir ou à emmerder les parents jusqu’à pas d’heure
    – l’invention de troubles alimentaires qui comme par hasard disparaissent quand les parents ne sont pas là pour justifier/soutenir leurs enfants
    – refuser la moindre frustration sans compensation: l’exemple typiqye étant de récompenser l’enfant par une sucrerie quand il a subi un « préjudice », par exemple, si on ne peut pas s’arrêter pour jouer quelque part et que l’enfant en a envie on lui donne alors une collation sucrée pour le calmer
    – accorder des compensations pour obtenir des efforts basiques: marcher un peu au lieu de rester dans la poussette, laisser jouer maman avec un autre enfant, …

    Il faut voir ses pauvres adultes plier devant des gamins de 3 ans qui menacent parfois sans avoir à parler ou à pleurer, le simple fait de montrer des signes de frustation suffit à la capitulation.

    C’est vraiment pathétique… et évidement prépare l’effrondrement à venir.

    Cela devient vraiment compliqué et ces pauvres parents ne voient pas qu’ils préparent un avenir de M… avec un grand M à leurs enfants qui se feront laminer dans la compétition qui s’annonce et les temps très dur à prévoir.

    Quand on essaie d’élever ces enfants de manière normale c’est de plus en plus en compliqué pour ne pas passer pour d’horribles tyrans.

    J'aime

  2. Dans une société où es prôné l’individualisme , le déracinement , le mercantilisme, le rejet de toutes sortes de fierté commune au peuple auquel on appartient … sauf dans le sport ou en créant un ennemi tel que les méchants ‘ extraterrestres ‘ ou autres balivernes … il ne faut pas s’étonner de la situation … le travail qui est fait depuis des décennies sur tous les peuples de la planète porte les effets désirez … ‘ le système a tuer les peuples ‘ décrit très bien cette volonté … la ‘ masse ‘ est totalement lobotomisé … vouloir être Prométhée ou Lucifer , le porteur de ‘ lumière ‘ pour éveiller les individus demanderai d’avoir accès à tous les médias … mais la … ‘ l’espoir fait vivre ‘ … je partage la ‘ frustration ‘ de certains de mes semblables quand je vois a quel point ‘ la d’échéance ‘ a atteint ‘ l’âme ‘ des peuples … l’histoire est toujours en action et elle sera sanglante …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s