Les dépêches jeudi. L’actualité est chinoise, elle est mitigée.

Le rebond économique de la Chine s’est stabilisé au deuxième trimestre. Il a été plus équilibré: les dépenses de consommation ont augmenté, soutenant une reprise mondiale ébranlée par la résurgence des cas de coronavirus.

Le produit intérieur brut de la deuxième économie mondiale a augmenté de 7,9% par rapport à l’année précédente, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques, contre 18,3% au trimestre précédent.

Ce ralentissement refléte en grande partie les effets de base de la pandémie de l’année dernière. 

Sur une base de croissance moyenne sur deux ans qui élimine cet effet, l’économie a progressé de 5,5% au dernier trimestre, légèrement plus élevé qu’au cours des trois mois précédents.​

Une reprise des ventes au détail en juin et un investissement plus important du secteur « fabrication » ont alimenté l’optimisme après une reprise pandémique en forme de V alimentée par la flambée des exportations et un marché immobilier chaud bouillant.

Les données du deuxième trimestre suggèrent que Pékin peut atteindre son objectif de croissance de plus de 6% pour l’année et continuer à soutenir les marchés mondiaux des matières premières et des biens industriels. 

Le rebond plus fort que prévu des ventes au détail a été soutenu par les restaurants et services de restauration, qui ont augmenté de 2,6 % en juin par rapport au mois précédent.

 Cependant, la production chinoise d’acier et de ciment a chuté en juin par rapport au mois précédent.

 Les estimations prévoyaient une augmentation du PIB de 8,0% en glissement annuel.

« Dans l’ensemble, ces indicateurs suggèrent que la croissance de la production – après prise en compte des effets de base – a peut-être ralenti, mais seulement légèrement. »

L‘indice PMI des services officiels est tombé à 52,3 en juin contre 54,3 en mai, tandis que son homologue de Caixin a affiché une baisse beaucoup plus prononcée juste légèrement au-dessus de 50 – la ligne entre expansion et contraction.

Le chiffre global de la croissance du PIB a donc finalement affiché un chiffre très légèrement décevant de +7,9% en glissement annuel

Source : Bloomberg

Sur une base QoQ, la croissance du PIB Q1 a été révisée à la baisse de +0,6% à +0,4%, ce qui a contribué à pousser le PIB QoQ du T2 de 1,3% (mieux que le +1,0% QoQ attendu).

Source : Bloomberg

Les autres données étaient mitigées, la production industrielle et l’investissement immobilier étant décevants, car tous les principaux éléments de données indiquent un ralentissement de la croissance…

Source : Bloomberg

Les ventes au détail de juin ont augmenté de 23,0% en glissement annuel ( mieux que les +22,8% attendus ) mais plus lentement que les +25,7% de mai.

La production industrielle de juin a augmenté de 15,9% en glissement annuel (un peu plus faible que les +16,0% attendus ) et plus lentement que les +17,8% de mai.

Les investissements en immobilisations en juin en glissement annuel ont augmenté de 12,6%, en baisse par rapport à la hausse de 15,4% en mai (mais mieux que les attentes de +12,0% ).

Juin Property Investment YTD YoY n’a augmenté que de 15,0% ( pire que les +16,0% attendus ) et bien en baisse par rapport aux +18,3% de mai.

Le taux de chômage interrogé en juin est resté inchangé à 5,0%.

La correspondante en chef de Bloomberg pour les marchés chinois, Sofia Horta e Costa, souligne qu’ « il se peut qu’il y ait un problème dans la plomberie financière de la Chine où les banques ne prêtent pas ou la demande de crédit est faible. C’est difficile à déchiffrer ».

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est bfm46BC.jpg

On peut avancer l’hypothse que que la baisse récente du RRR et les appels à la baisse des taux d’intérêt ne concernent pas l’économie, mais le système bancaire . Le secteur est en difficulté sous l’impact d’une impulsion négative du crédit, de la campagne de désendettement et de l’augmentation des défauts d’entreprises.

[Reuters] Asian shares find support as Powell shrugs off inflation

[Yahoo/Bloomberg] China’s V-Shaped Recovery Steadies as Retail Spending Gains

[Yahoo/Bloomberg] China Reinforces Policy Stance With Cutback in Loan Injections

[Reuters] China’s economy grows more slowly than expected in second quarter

[CNBC] China property investment growth slows in H1

[Bloomberg] China Home Price Growth Slows Under Tougher Mortgage Borrowing

[FT] China warns of economic uncertainty despite moderate recovery in Q2

[FT] ETF industry on track for record year as investor inflows reach $659bn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s