Comment les gredins font mentir les chiffres.

Ma chère lectrice, mon cher lecteur, 

ATTENTION au retour de flamme… 

 Alors que le gouvernement a sorti la grosse Bertha de la dictature des chiffres avec son dernier slogan : « On peut débattre de tout sauf des chiffres » Les chiffres mêmes qu’ils publient sont en train de se retourner contre eux…  

Ça c’est fort, et après avoir envoyé du steak hier, nous allons envoyer aujourd’hui de la PATATE

En effet, au lieu de montrer l’efficacité de la vaccination, le chiffre avancé de 80% d’hospitalisation venant des non-vaccinés pourrait bien prouver… le contraire. 

Partagez cette lettre largement, que dis-je MASSIVEMENT, elle est importante et je crois bien en avoir la primeur, on va faire du chamboule-tout de propagande à grands coups de patates. 

Mais avant de commencer la démonstration, je tiens à préciser mon objectif. 

Je cherche à montrer que le taux d’hospitalisation avancé par le gouvernement ne permet pas de conclure à l’efficacité du vaccin. Cela signifie que je NE conteste PAS le chiffre en lui-même (d’autres s’y sont attelés avec plus ou moins de bonheur), je conteste l’implication : « 80% des hospitalisés ne sont pas vaccinés donc le vaccin est efficace »Le « donc » est FAUX, aussi étrange que cela paraisse… Il s’agit pourtant d’un biais de sélection tout bête. Mais cela ne signifie pas les vaccins sont inefficaces ou nocifs. 

Ne pas pouvoir conclure ne veut pas dire conclure l’inverse. 

C’est important car je ne prétends pas vous dire ce que vous devez faire… Je n’aime généralement pas que l’on me dise ce que je dois faire, je ne vais pas vous servir des plats que je refuse pour moi-même. Je crois également en l’intelligence collective des peuples plus qu’à la technocratie des experts et des prescripteurs de pensée. Je ne cherche pas à prendre la place de ceux que je fustige. Enfin, je suis dans une démarche de vérification et de recherche de vérité, pas dans une démarche politique de recherche de voix ou de consensus.

Chacun sa place.  

Ces précautions étant prises, voici l’explication… 

En schémas patates. Nous allons procéder en deux temps. 

Nous allons tout d’abord regarder les décès liés au COVID. Cela suffit pour mettre le doigt sur le problème aujourd’hui. 

Puis, dans une prochaine lettre nous regarderons le lien entre hospitalisations et décès.  

EN PATATES : Le méchant biais de sélection des décès COVID. Nous commençons donc avec la patate des décès COVID. 

Selon le DREES et data.gouv, depuis le début de l’épidémie, 1/3 des décès vient des EHPAD et OMS et les 2/3 de l’hôpital (les décès au domicile sont négligeables et négligés). Pour être précis, il faudrait prendre le chiffre uniquement à partir du mois d’avril lorsque la campagne de vaccination accélère, voir du 31 mai au 11 juillet pour coller au plus près (mais les échantillons deviennent trop petits pour être sérieux) :   


Patate 1/3  
Puis, toujours selon la DREES, nous notons que 78% des personnes décédées du COVID entre le 31 mai et le 11 juillet n’étaient pas vaccinées… À L’HÔPITAL (et c’est là qu’est l’os, hélas, là qu’est notre biais de sélection). Depuis le gouvernement et l’administration ont arrêté de communiquer sur les décès liés au COVID… Vous allez vite comprendre le silence de ces gredins.  Patate 2/3 

Il convient alors de souligner que 98% des résidents d’EHPAD et d’OMS étaient vaccinés au printemps, que nous allons arrondir à 100% car encore une fois nous ne sommes pas dans une approche fine, faute de données qui le soient. Vous obtenez alors un taux de décès TOUT COMPRIS des non-vaccinés d’environ 51,5% pour 49,7% de la population non-vaccinée (c’est-à-dire les premières doses au 27 juin soit 14 jours avant le 11 juillet) : 

Patate 3/3
 51,5% de décès pour 49,7% de la population non-vaccinée… À ce niveau de focale, c’est pareil. Il est impossible de conclure à un début d’efficacité sur les décès.  

L’absurdité du « Tous vaccinés, tous protégés » 

Eh bien oui mon cher lecteur, une population de peut-être 600 ou 700 000 petits vieux en maison de retraite fait mentir les chiffre. Je les salue bien bas, ainsi que tous ceux qui se sont occupés d’eux, eux dont on ne parle jamais et qui ont tout enduré depuis 18 mois. 

1% de la population française suffit à mettre le chiffre par terre.


 Cela ne veut pas dire que les vaccins sont efficaces ou ne le sont pas, cela veut dire que la discussion à l’échelle de la population toute entière n’a aucun sens. Le « Tous vaccinés, tous protégés » n’a pas de sens. Si nous voulons retrouver du sens, il faut descendre à l’échelle des populations à risque. 

C’est URGENT

Alors bien sûr nous n’en sommes qu’aux décès… Et malheureusement, nous ne pouvons pas faire la même démarche au niveau des hospitalisations, faute de chiffre autant que de sens pour les EHPAD. 

Qui peut le plus peut le moins.

Mais comment un vaccin peut-il prévenir les formes graves… Mais pas les décès ? 

Ou peut-être la mort dans le langage de ces médecins de Molière n’est-elle pas une forme grave ? Qui peut le plus, peut le moins.  Un vaccin qui protège contre les hospitalisations mais pas contre les décès, cela a autant de sens qu’une planche des Shadocks ou une page d’Ubu… Mais il nous faudra bien voir cela dans la prochaine lettre, aussi absurde que cela paraisse, nous en tirerons quelques enseignements précieux. Pour la recevoir, si vous n’êtes pas encore inscrit à la liste de diffusion, inscrivez vous ci-dessous ou cliquez ICI. 

Et partagez cette lettre et la vidéo qui l’accompagne s’il vous plaît, nous ne pouvons compter que sur nous !  

À votre bonne fortune, Guy de La Fortelle



   ____________________________________________    
 

4 réflexions sur “Comment les gredins font mentir les chiffres.

  1. il me semble que le nombre de mort évoqué est le nombre de mort depuis le début de la pandémie.
    alors qu’il ne faudrait mettre en avant et catégoriser les seuls morts depuis le printemps pour dégager une pertinence vaccinale

    non ?

    J'aime

  2. @M. de la Fortelle

    Merci pour votre apport édifiant; une remarque cependant.
    Vous commencez par évoquer les décès LIES au Covid, ce qui est juste; pour le moment nous ne disposons pas d’autre filtre que ce chiffre global.
    Puis vous parlez de décès DU Covid , et là, fourche! En effet, sachant maintenant que les traitements efficaces pour enrayer la maladie les premiers jours ont été interdits au prétexte de dangerosité et d’inefficacité ( faute de quoi les médicaments biologiques – présentés mensongèrement comme vaccins – cf nomenclature de l’EMA- n’auraient pu obtenir d’amm provisoires) il devient certain que nombres de ces décès attribués au covid résultent en fait d’un total manque de prise en charge adéquate. La part de ces décès par manque de soins pourra être estimée à partir des données comparatives de l’IHU de Marseille étendues à la France.
    Si votre raisonnement est juste sur le fond et montre bien la perversion des présentations officielles, il devrait s’appliquer à une part seulement des décès annoncés .
    Par ailleurs, les traitements efficaces en première intention étant toujours bannis, le nombre actuel d’hospitalisés devrait être aussi pondéré entre cas sévères de covid avec pathologies associées , et cas non traités en ambulatoire aboutissant à une forme grave nécessitant une hospitalisation. Le risque de décès augmentant alors pour les uns comme pour les autres mais sans doute moins pour les vaccinés de plus de 60 ans que pour les non vaccinés de cette classe d’âge.
    De toutes les parties du monde viennent chaque jour des études scientifiques démontrant leurs mensonges .
    Cher Monsieur, vous nous montrez fort bien que l’on peut dévoyer un fort en chiffres en le formant à jongler avec les pourcentages comme les otaries de cirque sont entraînées à le faire avec des petites balles rouges pour épater la galerie au profit de leurs managers.
    Merci de nous dévoiler quelques uns de leurs trucs!
    Cordialement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s