L’Europe sera tirée par la consommation.

Oxford Economics.

Nous prévoyons une croissance supérieure à la moyenne dans la zone euro au cours des prochains trimestres compte tenu de l’ample demande refoulée au lendemain de la crise.

 À court terme, les économies bénéficieront toujours de la réouverture des vents arrière mais seront confrontées à plusieurs défis. 

Nous voyons le PIB de la zone euro revenir aux niveaux d’avant la pandémie au quatrième trimestre 2021.

Ce que vous apprendrez :

  • Les dépenses de consommation resteront le principal moteur de la croissance compte tenu de la forte reprise de l’emploi et des revenus ainsi que du stock massif d’épargne accumulée par les ménages pendant la crise.
  • Les problèmes d’offre représentent l’autre principal obstacle à la reprise. Les problèmes de la chaîne d’approvisionnement mondiale persistant plus longtemps que prévu, il est peu probable que le secteur industriel contribue de manière significative à la reprise au second semestre de l’année.
  • Malgré les problèmes qui affligent le secteur industriel, nous nous attendons à un cycle solide pour les dépenses d’investissement.

Thèmes : Risque , Europe , Zone euro , BCE , Dépenses de consommation , Consommation , Politique monétaire , Inflation , CoronavirusMacro , PIB , consommation , récupération , élection , la chaîne d’ approvisionnement , la reprise de la consommation , crise Covid

  • Partager
Ipad Frame-Europes-consumer-boom-faces-plusieurs-défis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s