Bolloré complète sa stratégie de faiseur de rois. manoeuvres électorales?

Les Lagardère ont ont gaspillé l’oeuvre de Sylvain Floirat.

Une oeuvre pas très propre car construite en partie sur des malversations du type trafic de la piastre et trafic d’influence .

Jean Luc, le beau jeune homme comme on l’appelait a gaspillé les ressources n’importe comment , avec les chevaux de course, les équipes de football etc bien d’autres choses que je nommerai pas.

C’est le type même de capitalisme d’héritier qui n’a rien fait de grand dans sa vie, qui a dilapidé la puissance et l’argent, et qui ne tient/tenait que par le subterfuge juridique du statut de commandite. C’est la capitalisme le moins défendable .

Il y a longtemps qu’Amber veut faire sauter le verrou du groupe Lagardère et malgré le soutien de cet autre capitaliste à la française qu’est Arnault – le predateur de Boussac- , il va certainement perdre le contrôle de son groupe.

Bolloré est un prédateur de caractère, pas un jouisseur, sans pitié, il a de puissants alliés il représente une classe politique et sociale, et il l’a montré dans son ascension avec la prise de contrôle des anciens fleurons du groupe Rivaud/Clermont-Tonnerre, il a fait main basse sur des tirelires outre mer et des structures en tiroirs fantastiques.

Le groupe aligne 26 milliards de fonds propres avec une structure de détention sure et verrouillée. Plus que sur des alliés bancaires, Bolloré s’appuie sur des relations d’affaires et de famille avec de très grands groupes d’assurances.

Sa reconversion dans les médias est une reconversion -méthodique- qui vient de loin dans le business politique. L’intégration de Havas est un coup de maitre. Le contrôle de l’Institut CSA sera un atout intellectuel important.

Je pense , que ceci est un élément très important non seulement au plan des affaires mais aussi au plan des rapports de forces politiques.

Lagardère bondit jeudi à la Bourse de Paris après l’annonce du rachat par Vivendi des actions détenues par le fonds Amber Capital, qui devrait conduire à une prise de contrôle de Lagardère par le groupe Bolloré.

Lagardère s’envole de 21% à 23,6 euros, sa plus forte hausse en séance depuis le 25 septembre 2020, date à laquelle le groupe dirigé par Arnaud Lagardère avait annoncé l’entrée à son capital de Bernard Arnault, le PDG de LVMH.

A l’époque, cette prise de participation avait été vue comme un moyen pour Arnaud Lagardère de se protéger contre les attaques de ses deux actionnaires Vivendi et Amber Capital, qui contestaient la gestion et la structure du groupe.

Depuis, une trêve a été conclue qui s’est traduite par l’abandon du statut de société en commandite de Lagardère, faisant ainsi perdre à Arnaud Lagardère son droit de veto sur toutes les décisions stratégiques.

Au début du mois, Bernard Arnault a annoncé la cession de l’intégralité de sa participation dans Lagardère Capital, holding personnelle d’Arnaud Lagardère, en échange d’actions Lagardère, dont il détiendra via sa holding Financière Agache près de 10%.

De son côté, Vivendi, qui détient déjà 27% de Lagardère, va porter sa participation à 45% via le rachat des parts d’Amber Capital. L’opération sera réalisée d’ici au 15 décembre 2022 au prix de 24,10 euros par action, pour un total de 610 millions d’euros.

Vivendi sera ensuite légalement tenu de lancer une OPA sur le groupe de médias, d’édition et de distribution spécialisée.

« Nous pensons que Vivendi est principalement intéressé par l’activité d’édition à l’international de Lagardère, qui contribuerait à la taille, à des synergies et à des économies pour Editis », la filiale d’édition du groupe, estiment dans une note les analystes de JPMorgan.

« D’après nous, Vivendi va probablement chercher à vendre l’activité de ‘travel retail’ pour financer l’acquisition », ajoutent-ils.

Yahoo/Bloomberg] Asian Stocks Steady as Crude Oil Sustains Advance: Markets Wrap

[Reuters] Asian shares fall again, dollar drifts

[Reuters] Oil slips but holds to most gains after draw in U.S. stocks

[Reuters] China Evergrande bond trading suspended after downgrade

[Reuters] Australia’s new US-UK security pact risks China trade

[Reuters] Taiwan plans $9 bln boost in arms spending, warns of ‘severe threat’

2 réflexions sur “Bolloré complète sa stratégie de faiseur de rois. manoeuvres électorales?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s