Pendant que Macron joue au foot et donne des cocktails démasqués, l’inflation gronde, le peuple est dans la rue et en Chine…

La Chine est au centre de deux séismes qui peuvent faire vaciller le monde interconnecté tel que nous le connaissons; un séisme financier/immobilier, un séisme énergétique.

Ce sont des séismes produits de façon volontaire, man made, un peu comme conséquences des reprises en mains effetuées par Xi Jinping et le Parti Communiste dans la perspective des grands affrontements futurs avec les Etats Unis pour l’Hegemonie.

Le monde vacille, l’inflation risque de faire s’effondrer le château de cartes monétaire et financier, les banques centrales sont dans la seringue prisonnières , coincées entre Charybde et Scylla.

2 octobre – Financial Times :

« L’économie mondiale entre dans une phase de risque inflationniste, a averti le FMI…, en appelant les banques centrales à être ‘très, très vigilantes’ et à prendre des mesures précoces resserrer la politique monétaire en cas de persistance des pressions sur les prix. Le fonds soulignait les nouveaux risques dans ses Perspectives de l’économie mondiale semestrielles… »

Les autorités mondiales ont réussit a produire une nouvelle crise énergétique au plus mauvais moment.

La Chine fait sa révolution.

Le maitre mot est Instabilité.

Les développeurs fonciers chinois sont en perdition.

Indicateurs des entreprises les plus en difficulté, les rendements obligataires du groupe Kaisa ont bondi à près de 51% dans les échanges de mercredi, contre 36% en début de semaine (20% en début de mois).  Ils ont clôturé la semaine à 44,7%.

 Après avoir commencé la semaine à 23,3% (octobre à 16,6%), les rendements obligataires du groupe Yuzhou ont bondi à près de 38% dans les échanges de jeudi, avant de s’inverser fortement pour clôturer la séance de vendredi à 27,7%. 

Les rendements de l’Aoyuan chinois ont commencé la semaine à 16,6%, ont bondi à près de 20% jeudi, mais sont revenus à 17% en fin de semaine. 

Les rendements d’Evergrande ont terminé la semaine à 75 %. 

Instabilité aiguë pour les obligations d’un secteur qui, selon Nomura, a accumulé une dette de 5 milliards de dollars.

Un indice des obligations des développeurs en dollars chinois a commencé la semaine avec des rendements de 17,5%, contre 14,4% au début du mois et 10% en juillet. Les rendements ont clôturé jeudi à un record de 20 %, avant de clôturer la semaine à 19,3 %.

Le stress aigu du crédit chinois se déverse, se répand , il est contagieux. on en constate les effets jusque sur la perception de la solvabilité souveraine chinoise.

Après avoir débuté octobre à 47, le CDS souverain chinois a clôturé la semaine dernière à 52,5 pb. Les prix ont grimpé au-dessus de 60 au début de la semaine (plus haut depuis avril 20), avant de s’inverser plus pour clôturer vendredi à environ 50. 86.

la contagion est devenue regionale. Le CDS de Malaisie a atteint un plus haut de 15 mois à 66 points de base mardi, avant de terminer la semaine à 60 points de base. Les CDS indiens ont bondi de six cette semaine pour atteindre un plus haut de six mois à 88,5 points de base.

Le coût de l’assurance contre le défaut pour les grandes banques chinoises s’affolent . Le CDS de la Banque de développement de Chine a bondi de 10 lundi à 77 points de base, contre 43 points de base début septembre au plus haut niveau depuis la crise pandémique. Le CDS de la Banque de développement de Chine s’est ensuite fortement inversé à la baisse, terminant la semaine en baisse à 62 pb. Le CDS de la Banque industrielle et commerciale de Chine s’est échangé à 78 pb (plus haut depuis avril 20), contre 48 le 17 septembre, avant de clôturer la semaine à 76 pb. Le China Construction Bank s’est échangé à un plus haut post-pandémique de 75 points de base (semaine terminée à 74 points de base), après avoir commencé l’année à 36 points de base.

UN COMBAT DE TITANS CONTRE LES EFFETS DE BOULE DE NEIGE

Le système est bien entendu contrôlé, soumis à interventions, mais la volatilité constatée montre la vigueur des forces qui s’affrontent, c’est un combat de titans que celui que mènent les autorités pour tenter de stabiliser le mouvement ou tenter de le piloter sans effet de boule de neige.

5 octobre – Bloomberg :

« La banque centrale de Chine a rompu son silence sur la crise de la dette du groupe China Evergrande, affirmant que les risques pour le système financier résultant des déboires du développeur sont « contrôlables » et peu susceptibles de se propager. Les autorités et les gouvernements locaux résolvent la situation sur la base de « principes axés sur le marché et l’état de droit », a déclaré Zou Lan, responsable de la Banque populaire de Chine. La banque centrale a demandé aux prêteurs de maintenir le crédit au secteur immobilier  » stable et ordonné  » ,’ dit Zou… »

Nous sommes au coeur du problème, la Banque nationale voit bien le risque; c’est celui du blocage de la distribution du crédit, le colmatage de la tuyauterie. Les risques se sont propagés – et plutôt rapidement . La question porte sur est-ce « contrôlable »? Il faut que les choses restent ordonnées et que les flux reprennent.  Alors que les développeurs soldent les appartements pour générer de précieuses liquidités et que des millions d’acheteurs d’appartements nerveux s’inquiètent des retards importants dans l’achèvement de leurs unités, il semblerait que Pékin ait du mal à convaincre les acheteurs potentiels que les appartements restent une voie privilégiée pour l’accumulation de richesse.

La Banque nationale a besoin que le crédit coule, qu’il ne se tarisse pas .

Le financement global de la Chine n’a augmenté que de 450 milliards de dollars en septembre, soit environ 5 % de moins que les estimations. 

La croissance sur six mois du financement global a diminué de 22% par rapport à 2020, avec une croissance en glissement annuel de 16% inférieure à l’année dernière. 

Tout en ralentissant sensiblement, la croissance du crédit chinois doit rester forte pour eviter l’effet de bicyclette qui tombe quand elle cesse de rouler.  Au cours des neuf premiers mois de 2021, la croissance d’une année sur l’autre a ralenti à 10 %, c’est le chiffre le plus faible depuis 2017.

Les nouveaux prêts bancaires sont à 258 milliards de dollars, soit environ 8 % de moins que prévu. À 2,60 trillions de $, la croissance des prêts en glissement annuel est insuffisante pour soutenir els bulles à un rythme: – 2,8% dsur 2020; la croissance des nouveaux prêts au cours des trois derniers mois était de 5% inférieure à 2020 en comparable ..

13 octobre – Reuters  :

« La crise qui gronde au sein du groupe China Evergrande et d’autres grands constructeurs de maisons a fait grimper les primes de risque du marché de la dette sur les entreprises chinoises les plus faibles à un niveau record mercredi et a déclenché une nouvelle série de dégradations des notes de crédit… Le secteur immobilier de 5 000 milliards de dollars représente environ un quart de l’économie chinoise. Signe le plus clair à ce jour que les inquiétudes des investisseurs mondiaux augmentent, l’écart – ou prime de risque – sur les entreprises chinoises de qualité investment grade… a atteint son niveau le plus élevé en plus de deux mois. L’écart sur l’indice équivalent à haut rendement ou ‘junk’… a bondi pour atteindre un nouveau sommet historique de 2 337 points de base. Cela a conduit le rendement… à un époustouflant 24%. « Nous voyons un risque qu’une correction désordonnée du marché immobilier entraîne de fortes baisses de prix,

Pour le système financier, mais aussi pour l’économie toute entière , il faut à court et moyen terme que le secteur immobilier puisse continuer de jouer son rôle de réservoir des épargnes pour la population. Et pour la stabilité sociale. Après on verra.

12 octobre – Reuters :

« Les sociétés immobilières chinoises endettées ont pris feu mardi sur les marchés obligataires, après que l’enfant vedette des malheurs du secteur, Evergrande Group, ait raté une troisième série de paiements obligataires. … et que d’autres ont mis en garde contre les défauts. Une vague de développeurs fait face à des échéances de paiement avant la fin de l’année et avec le sort d’Evergrande est de plus en plus sombre, les craintes d’une crise plus large grandissent… Les données de Refinitiv montrent qu’il y a au moins 92,3 milliards de dollars d’obligations des promoteurs immobiliers chinois à venir échéance l’année prochaine. « 

10 octobre – Reuters :

« Les collectes de fonds pour les produits des fiducies immobilières chinoises ont chuté de plus de 40 % en septembre par rapport au mois précédent…, alors que les problèmes du groupe China Evergrande freinent davantage l’appétit des investisseurs pour le secteur en difficulté. Les nouveaux produits de fiducie immobilière ont levé 16,2 milliards de yuans auprès des investisseurs en septembre, en baisse de 44,8% par rapport au mois précédent… Cela fait suite à une baisse de 24% en août et à une baisse de 25% en juillet… Les développeurs chinois sont déjà en difficulté face aux restrictions de crédit du gouvernement. et la flambée des coûts d’émission d’obligations. Un marché des produits de fiducie immobilière qui se rétrécit rapidement pourrait réduire davantage les canaux de financement d’un secteur souffrant d’un ralentissement des ventes de logements. »

11 octobre – Bloomberg :

« Sinic Holdings Group Co. est devenue la dernière société immobilière chinoise à mettre en garde contre un défaut imminent, car le risque de contagion croissant laisse les investisseurs deviner qui d’autre pourrait faire face à un resserrement du crédit. Le… développeur a déclaré dans un dossier à la bourse de Hong Kong qu’il ne prévoyait pas de rembourser une obligation de 250 millions de dollars due le 18 octobre et que cela pourrait déclencher un défaut croisé sur ses deux autres notes. La société a 694 millions de dollars d’obligations en dollars en circulation… »

14 octobre – Bloomberg : « Les régulateurs financiers ont demandé à certaines grandes banques à la fin du mois dernier d’accélérer l’approbation des prêts hypothécaires au cours du dernier trimestre, ont déclaré les gens, demandant à ne pas être identifiés pour discuter d’une affaire privée. Les prêteurs ont également été autorisés à demander la vente de titres adossés à des hypothèques résidentielles afin de libérer des quotas de prêts, assouplissant une interdiction imposée au début de cette année, ont déclaré les gens.

LA TEMPETE N’EST PAS QUE FINANCIERE ET IMMOBILIERE ELLE EST ENERGETIQUE

12 octobre – Financial Times :

« Le président chinois Xi Jinping semble naviguer dans une tempête économique de sa propre initiative, alors que l’un des plus grands développeurs chinois est au bord de la faillite et que les fabricants sont aux prises avec des pénuries d’électricité à travers le pays. Mais à part des corrections de cap mineures, les analystes et les conseillers gouvernementaux s’attendent à ce que Xi profite de ce qu’il a appelé une « fenêtre d’opportunité » pour poursuivre des réformes structurelles difficiles. En cas de succès, ce sera le dernier d’une longue série de pari politiques audacieux – de l’élimination des limites de mandat à la présidence à sa poursuite de la « prospérité commune » – qui ont fait de lui le dirigeant le plus redouté de Chine depuis Mao Zedong. Cela l’a également mis à l’aube d’un troisième mandat sans précédent au 20e congrès du Parti communiste chinois à la fin de l’année prochaine.

14 octobre – Reuters

« Les prix du charbon en Chine se sont maintenus à des niveaux records jeudi alors que le froid s’est abattu sur le nord du pays et que les centrales électriques se sont approvisionnées en carburant pour atténuer une crise énergétique qui alimente une inflation sans précédent à la sortie des usines . Une crise énergétique croissante en Chine, affectant au moins 17 régions – causée par des pénuries de charbon, des prix record du carburant et une demande industrielle post-pandémique en plein essor alors qu’elle passe à des carburants plus verts – a entraîné une interruption de la production dans de nombreuses usines… Le Centre météorologique national de Chine a prévu que des vents forts pourraient faire baisser la température moyenne jusqu’à 14 degrés Celsius dans une grande partie du pays cette semaine. 

12 octobre – Bloomberg :

« Les offres de cargaisons physiques de charbon thermique en Chine ont monté en flèche cette semaine après des informations faisant état de pannes locales et de ruptures d’approvisionnement. Les indications de vente du soi-disant charbon 5 500 NAR étaient fixées à plus de 2 000 yuans (310 $) la tonne lundi… Cela se compare à 1 600 à 1 700 yuans la tonne avant les vacances de la Golden Week du pays qui se sont terminées jeudi dernier… »

13 octobre – Financial Times

« Les importations chinoises de charbon et de gaz naturel ont fortement augmenté en septembre, alors que Pékin se précipitait pour faire face à une crise énergétique en spirale qui menace la croissance économique. La Chine a importé 32,9 millions de tonnes de charbon en septembre, 76% de plus qu’au cours du même mois l’année dernière… Les importations de gaz naturel ont augmenté de 23% pour atteindre 10,6 millions de tonnes par rapport à l’année précédente.

NOUS SOMMES AU BEAU MILIEU D’UN PARI POLITIQUE DE XI JINPING

12 octobre – Wall Street Journal :

« Avec le secteur immobilier chinois sous le choc et la ‘prospérité commune’ étant le nouveau mot d’ordre du capitalisme chinois, ce n’était qu’une question de temps avant que le chambardement réglementaire n’atteigne la finance. Le dernier coup de filet… a débuté ce mois-ci , il vise 25 institutions financières clés. Pékin estime que les relations trop confortables entre les prêteurs, les régulateurs et les puissants acteurs du secteur privé ont contribué à la débâcle de la dette d’Evergrande et à ce qu’il considère comme un processus de cotation curieusement expéditif d’entreprises technologiques comme Didi Chuxing et Ant Group. Ces soupçons peuvent très bien être corrects. la question est cependant, de savoir si Pékin a les bonnes politiques pour orienter son système financier dans l’ensemble dans une direction plus productive. Sa nouvelle concentration sur la stimulation de la concurrence dans la technologie n’a pas d’équivalent dans le secteur bancaire. »

12 octobre – Reuters:

« Le Parti communautaire au pouvoir en Chine s’est tourné vers le vaste secteur financier du pays ce mois-ci, lançant une nouvelle série d’une campagne de plusieurs années pour découvrir la corruption et les transactions illégales. Le principal organisme de surveillance anti-corruption du pays a entamé une inspection d’environ deux mois de plus de 20 institutions, dont la banque centrale, le régulateur des banques et des assurances, les bourses, les banques commerciales et les sociétés de gestion d’actifs… Le président chinois Xi Jinping scrute les liens. que les banques d’État et autres institutions financières se sont développées avec les grandes entreprises privées… Les inspections sont un « examen politique » complet des comités du Parti dans les institutions financières et les régulateurs »

2 réflexions sur “Pendant que Macron joue au foot et donne des cocktails démasqués, l’inflation gronde, le peuple est dans la rue et en Chine…

  1. C’est une expérience intellectuellement intéressante (mais terrible!) que de vivre sous un régime analogue à celui de Néron. Des fois, je pense aussi au Père Ubu…

    J’aime

  2. Macron le clown qui joue au foot pour ramener des pièces jaunes à l’hôpital public qu’il massacre par ailleurs. Macron qui donne des leçons d’industrialisation et a vendu Alstom dans des circonstances plus que douteuses. Macron qui impose son pass sanitaire indigne pour forcer à la vaccination au moment même où il devenait limpide qu’elle ne fonctionnait pas. Macron qui fait porter des masques à nos gosses qui ne risquent rien de ce virus. Ce type est juste ignoble. Réveillez vous et sortez le !!!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s