Un graphique, juste pour voir où on en est.

Bien entendu je ne crois plus à la magie des graphiques et de l’analyse technique.

Ce sont des outils des temps anciens, des temps ou il y avait encore des vrais marchés qui exprimaient les opinions contradictoires et statistiquement reparties des intervenants.

Nous sommes dans des marchés serfs, instrumentalisés qui disent ce que les autorités ont envie qu’ils disent.

Donc les graphiques c’est juste pour visualiser.

Ned Davis croit que le marché boursier américain est suracheté dans une optique de long terme.

Le marché est proche de la partie haute d’un canal haussier formé avec le pic de 1937 et les plus bas de 1942. 

Les P/B, P/D et P/E sont bien au-dessus de la moyenne et aux plus hauts niveaux. 

Les prix des actions par rapport au revenu intérieur brut sont proches des niveaux records malgré une économie en plein essor. Les investisseurs sont assez investis et les liquidités sont faibles.

Hotline-NDR (plus de signes que le marché est suracheté)

3 réflexions sur “Un graphique, juste pour voir où on en est.

  1. Les graphiques ne servent effectivement qu’à donner une perspective. Je vais même plus loin que vous. Non seulement l’analyse graphique ne fonctionne plus mais elle sert même totalement à piéger le gogo. La prise de pouvoir des algorithmes et plus particulièrement du THF permise ou facilitée par la montée en puissance parallèle de la gestion passive qui a vidé les carnets d’ordres ( peut être d’ailleurs une conséquence du THF, les gérants en ayant marre de se faire tarter dès qu’ils prennent une initiative) y est pour beaucoup. Une évolution marquante est la vitesse. Avant un marché baissait plus vite qu’il ne remontait. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, les hausses vont aussi vite que les baisses et on voit énormément de figures en V sur tous les horizons de temps. Ce sont autant de bear traps organisés. Le marché n’est plus qu’un champ de bataille qui sert à plumer ceux qui bougent encore et surtout les petits épargnants. Il n’y a plus de repère est c’est le but. Plus le mouvement est irrationnel plus il piège de monde.

    J’aime

  2. Vous avez vraiment raison

    ce qui compte c’est La FED et le trésor US ,avec la bourse US qui solvabilise les dette des US et donc permet de trouver des acheteurs pour le USD
    la liquidité : toujours trouver un acheteur
    les flows
    les margin calls
    le reste , les narratives, le technique. .. sont justes des tours de passe passe pour justifier des valeurs manipulées en permanence et entretenir la perception du TINA

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s