Une crise c’est quand un mythe se fracasse. La crédibilité de la Fed est un mythe.

je definis la crise par une situation de rupture: le continu devient discontinu.

Un invariant se brise.

Le mythe de la crédibilité de la Fed est un invariant qui se rompra comme s’est brisé le mythe de 2008: les prix de l’immobilier ne peuvent que monter. le mythe de la hausse continue des prix de l’immobilier s’est en fait brisé en 2006, mais les autorités n’y ont pas cru, elles ont cru que c’était temporaire, cela ne vous rappelle rien?

Rédigé par 

Bruno Bertez 

2 novembre 2021

Le mythe de la crédibilité des banques centrales est bien utile, mais n’est qu’un mythe. Dans la réalité, il y a bien longtemps que les autorités monétaires n’ont plus de choix.

Le système fonctionne sur de nombreux mythes, mais il y en a un qui est particulièrement tenace, c’est celui de la subjectivité.

Ce mythe consiste à croire que les situations évoluent en fonction de la volonté, de la personnalité et donc de la subjectivité des hommes qui en sont les figures de proue. C’est un mythe utile pour la gouvernance de nos sociétés.

Bien entendu, c’est faux. Les hommes, chacun avec leurs personnalité, langage et humeurs, ne font rien d’autre que conduire un changement ou des événements qui leur sont imposés par les circonstances. Il faut pourtant maintenir le mythe, et c’est pour cela que les questions de crédibilité se posent.

La Fed n’a aucun choix, les dés ont été jetés il y a longtemps ! Et je peux vous dire par mes contacts directs aux plus hauts niveaux que les élites le savent.

Les autorités monétaires ont choisi de sauver l’ordre mondial. Elles ont choisi en 2009 la voie de l’inflationnisme, c’est-à-dire la voie de la fuite en avant dans le crédit et la monnaie tombée du ciel. Le fameux « kick the can », la remise au lendemain perpétuel, que tout le monde a oublié alors qu’il dure et se déploie de plus belle.

Elles ont échoué en 2011 car les jeunes pousses, les « green shoots » de Bernanke, n’ont jamais pris racine. Elles ont donc dû continuer sans jamais pourvoir sortir du piège dans lequel elles s’étaient placées elles-mêmes. La politique monétaire c’est Hotel California : on peut s’enregistrer à la réception, mais jamais repartir.

L’échec, vous le voyez sur le graphique ci-dessous. C’est quand il est devenu évident que la politique monétaire avait échoué à produire une reprise auto-entretenue de l’économie réelle que le marché boursier a enclenché sa hausse continue et régulière.

Pourquoi ? Parce que les élites ont compris à ce moment qu’il n’y aurait plus jamais de retour en arrière. Marche ou crève ; monte ou le chaos.

La voie est à sens unique. Donc il faut gesticuler faire semblant de maintenir le mythe que l’on dirige, alors que l’on ne fait que suivre, que l’on obéit à une logique, à un engrenage.

La seule chose que la Fed maitrise, c’est le style, la forme. Car, sur le fond, elle ne contrôle plus rien.

[NDLR : Retrouvez toutes les analyses de Bruno Bertez sur son blog en cliquant ici.]

Recevez la Chronique Agora directement dans votre boîte mail

S’INSCRIRE J’accepte de recevoir une sélection exclusive d’offres de la part de partenaires de La Chronique Agora

*En cliquant sur le bouton ci-dessus, j’accepte que mon e-mail saisi soit utilisé, traité et exploité pour que je reçoive la newsletter gratuite de La Chronique Agora et mon Guide Spécial. A tout moment, vous pourrez vous désinscrire de de La Chronique Agora. Voir notre Politique de confidentialité.

2 réflexions sur “Une crise c’est quand un mythe se fracasse. La crédibilité de la Fed est un mythe.

  1. Faire semblant, entretenir un mythe, un mensonge, c’est encore faire le choix d’exercer un contrôle et d’entraîner des autres dans son délire et de se positionner en bourreau plutôt qu’en victime. Rien ne les oblige à pointer le matin…

    J'aime

  2. Jérôme Powell a refusé de répondre à 2 questions lors de sa conférence de presse hier. C’est juste extraordinaire. Pour moi c’est au minimum la preuve que la FED ne sait pas où elle va mais c’est peut être ce qui plait aux marchés…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s