Une arme de destruction massive à 18 trillions

Le marché des produits dérivés de gré à gré est revenu aux niveaux d’avant la pandémie, selon de nouvelles statistiques de la Banque des règlements internationaux.

The Bank for International Settlements, Basel
La BRI

Le communiqué de la banque, publié le 15 novembre, montre que la valeur marchande brute des principaux dérivés a chuté d’environ 20 % entre décembre 2020 et juin 2021.

La valeur marchande brute des dérivés de gré à gré s’élevait à un peu moins de 11,6 trillions de dollars à la fin de 2019.

En 2020, la valeur du marché a dépassé largement les 15 trillions de dollars, terminant 2021 à près de 15,8 trillions de dollars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s