Sanitaire, monétaire,… les crises sont toutes des crises de la pensée unique dont le sous jacent est le pognon.

Vous savez que je professe qu’il n’y a de vérité que du Tout.

Cela permet d’avoir des vues d’ensemble dans un monde parcellaire et éclaté par la division du travail, la Com et les pouvoirs en place. Cela permet de juger des actions, de leurs résultats, de leurs conséquences voulues et non voulues et surtout de leurs coûts souvent dissimulés.

Le Tout , c’est l’ennemi des élites, c’est leur statue du commandeur qui révèle leur impuissance réelle face à leurs prétentions: la prétention des élites est sans borne tout comme leur volonté de domination.

Les élites veulent que vous ne connaissiez que les pointillés de la Com dirigée qu’ils diffusent, ils ne veulent pas que vous fassiez les rapprochements, les synthèses, que vous soyez capables de mettre en relation les causes et les effets. Le monde pour vous doit être éclaté, inintelligible. Une image doit chasser l’autre, le spectacle du monde pour vous doit être un colossal kaleidoscope. Mais à l’inverse leur vision sur vous doit être celle du Panopticon. L’arbre chaque jour doit vous cacher la forêt, tout est construit pour cela.

La pensée du Tout, la pensée holistique, cela permet de repérer les structures communes aux problèmes et encore plus les structures communes aux pseudo réponses des élites aux problèmes qu’elles même créent.

Ces structures sont répétitives ce qui signifie que face à un problème leur pensée se répète, les maîtres, les dominants developpent un schéma et ce schéma est toujours le même.

L’une de ces caractéristiques sous jacentes à ces schémas est l’hypothèse de toute puissance. Tout repose sur l’idée qu’ils peuvent tout, qu’ils sont au dessus des hommes, qu’ils ont la science infuse même quand ils se trompent. Tout repose sur ce présupposé: ce sont des démiurges, ils sont l’équivalent des dieux des temps anciens, ils en ont hérité la toute puissance.

Je ne vais pas rentrer dans cette discussion mais je signale en passant que ces illusions de toute puissance sont les caractéristiques des enfants, des rèves et des exploiteurs en général comme les fonctionnaires par exemple: comme ces gens ne font rien et que ce sont d’autres qui se coltinent le poids du monde, les maitres, les exploiteurs qui ne font que manier la parole, en arrivent à croire que eux, sont tous puissants. Si cela échoue c’est toujours de votre faute a vous manants ou esclave. Mais c’est un autre développement pour un autre jour que celui-ci. Les maîtres se croient tout puissants parce ce que ce sont les esclaves qui se coltinent la dureté de la vie réelle, il n’ y pas de limite pur celui qui ne fait que commander les esclaves, sa parole est sans limite…Vous avez perdu le sens de l’effort prolétarien parce que les prolos sont en Chine, vous vous gérez la tchatche sur les réseaux sociaux dis je pour caricaturer.

L’Histoire est remplie de leurs échecs en tous genres et dans tous les domaines , mais peu importe car comme ils gèrent les bilans et la mémoire collective ils truquent, réécrivent l’histoire, se magnifient et entretiennent leurs mythes de toute puissance. Qui par exemple sait et explique que les élites ont raté la grande entreprise de la modernité, la globalisation, qui devait faire un seul monde, libre, ouvert et pacifique? Personne et pourtant cela a été acté en 2012 comme conséquence de la crise financière de 2008.

Seules les crises violentes comme celle de 2008 et celle qui est en cours vient les ramener sur terre , ces crises affichent haut et clair qu’ils sont impuissants , mais hélas les peuples n’en tirent pas les conclusions et n’ont ni la clairvoyance ni le courage de chasser les profiteurs, les grands prêtres du temple de l’illusionnisme.

Cette vision du Tout fait ressortir que le monde non seulement est « Un » mais aussi que derrière une apparente diversité de forme , partout le fond est le même. Il y a répétition: la répétition disait Lacan est la preuve que cela échoue, mais pour les maîttres non, la répétition c’est ce qui entretient leur pouvoir. Témoin , la troisième dose.

Le choix , les choix qui sont offerts sont des leurres, ce sont des apparences destinées à produire des simulacres. En dernière analyse il n’ y a en effet pas de choix, nous n’avons choix qu’entre des variants , entre des couleurs de rouge a lèvres sur le grouin des porcs qui nous offrent leur cosmétique .

Voici le schéma .

La crise du covid est une crise de la pensée unique, une crise de la pensée de groupe qui confirme cette verité historique à savoir que seule la diversité des réponses à un problème permet l’adaptation.

adaptation=diversité des réponses,

cela fait des siècles que l’on sait cela. c’est de la multiplication des essais et erreurs que l’on survit, pas de l’entêtement dans une response unique obligatoire.

Regardez les échecs lamentables des USA dans leur role imperial , partout, Irak, Syrie, Afghanistan , Libye etc etc désastres après désastres.

La pensée unique produit la des-adaptation et détruit plus que ne font les crises. On le verra lors de la prochaine crise financière, elle a été traitée de façon monopolistique partout dans le monde et la prochaine, en préparation sera sanglante , en Chine cela a commencé. Elle va dégénerer en crise monétaire mondiale puis en crise sociale. .

Face aux crises qui se succèdent la pensée unique a toujours la même origine c’est celle du pognon, du business; elle est actée pour produire le pognon maximum. A ce titre elle écarte tout ce qui est naturel tout ce qui ne coûte rien, tout ce qui ne ressort pas de la marchandise et de la dépense. Leur traitement des crises écarte tout ce qui vient d’en bas , les crises doivent être une occasion de renforcer la centralité et la verticalité.

Face à ses échecs la pensée unique pognonesque a toujours la même réponse, elle refuse la contradiction, la critique, elle ment, elle cache les conséquences non voulues de ses actions et ensuite elle dit que si cela échoue c’est parce que l’on n’en a pas fait assez.

Ce n’est qu’un survol de cette question centrale de l’inadéquation de la pensée unique à la conduite des affaires du monde, cela nécessiterait un travail de recherche qui n’est entrepris nulle part alors qu’avec la question climatique le monde s’engage dans des voies terribles, tant par leurs consequences que par leurs coûts.

3 réflexions sur “Sanitaire, monétaire,… les crises sont toutes des crises de la pensée unique dont le sous jacent est le pognon.

  1. Bonjour,
    Pour ne citer que lui :

    « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. »
    Albert Einstein.

    Je citerai également Charles Gave lorsqu’il parle des oints du seigneurs. Toujours faire plus de ce qui ne marche pas, pour ln fine se voir dire à la fin que cela n’a pas marché car on en avait certainement pas fait assez.

    Tel est le comportement des êtres hors sol ! Déconnecté de la réalité. Par contre une chose est sûre, certains vont jubiler lorsque la gravité va les frapper et leur faire redescendre leur petit nez dans la boue puante laquelle ils auront contribué à créer.

    Cheers.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s