Powell , un fameux dribbler, …

Mon conseil: ne cherchez pas à vous adapter, il est impossible de s’adapter à la bêtise, la seule solution est de s’isoler, de se protéger.

Dribbler: Courir en poussant devant soi la balle à petits coups de pied (football) ou de la main (basket) sans en perdre le contrôle (sic).

Beaucoup de choses matin Powell déplace les règles.

L’ inflation transitoire est consignée, confinée jusqu’à nouvel ordre.

Ne vous attendez pas a ce qu’ils s’excusent pour leurs erreurs, non s’excuser ce serait reconnaitre que l’on est des imposteurs. Il faut que le mythe de l’omniscience dure encore un peu.

Les marchés se réveillent sous la menace que les banques centrales pourrait bien commencer à faire leur travail …

Mais d’abord…

C’est le premier jour de l’hiver, et étonnamment en cette année de tapage climatique, d’événements extrêmes et de conditions météorologiques erratiques, il fait 0,4 degré plus froid que la moyenne de la dernière décennie. 

C’est bien sûr une terrible nouvelle pour toute l’Europe. 

Les pronostics du Met (eo) Office britannique sont pour un début décembre humide et venteux avec des périodes hivernales possibles, avant que ne s’installe autour de Noël du brouillard et du gel. Encore une fois, terrible nouvelle… (Nous prêtons attention au Met Office parce que se plaindre de la météo est la seule compétence sociale définissable du Royaume-Uni, et le Met Office a les plus gros ordinateurs…)

Pourquoi est-ce une si mauvaise nouvelle ?

Les froides journées d’hiver signifient une augmentation de la demande d’énergie… Les prix du gaz n’ont jamais été aussi élevés, l’offre n’a jamais été aussi limitée et les sources d’énergie semblent tendues. J’ai vérifié les prix des groupes électrogènes – ils ne sont pas bon marché (surtout si vous voulez qu’ils se coupent automatiquement), mais ils sont nettement préférables à la perspective de mourir de froid lors des festivités.

Le gros problème pour l’Europe cette année a été le vent. Les gouvernements ont misé sur l’éolien en tant que source d’énergie renouvelable simple, fiable, fiable et bon marché au cours de la dernière décennie. Nous avons vu sur nos montagnes pousser des forêts d’éoliennes, et nos océans en sont maintenant déchiquetés . Le problème, c’est que… l’Europe a connu une année très peu venteuse. Certaines estimations sont 60% moins de vent que la normale.

J’ai personnellement fait l’expérience de cette navigation cette année – une demi-douzaine de jours de régate où la course a été abandonnée à cause du vent nul. Les bateaux essayant de traverser l’Atlantique dans la course « Transat » ont trouvé peu ou pas de vent. Et s’il n’a pas été « light and sh*te » comme disent les marins, il a soufflé  « Half-Pelicans »  (apparemment une expression danoise), ou « dogs off chains ». La tempête Arwen la semaine dernière a causé des dégâts spectaculaires à travers le Royaume-Uni, mais a produit une puissance limitée – les éoliennes ne sont pas faites pour faire face aux tempêtes.

Cela signifie que l’Europe va subir une grave crise énergétique cet hiver.

Nous n’avons personne à blâmer à part nous-mêmes, puisque els politiciens sont par principes irresponsables.

Les politiciens reprocheront bien sur à Poutine d’avoir utilisé la crise énergétique de l’Europe pour nous menacer, mais qui a permis à la souveraineté énergétique de l’Europe d’en arriver à ce stade périlleux ? Le Royaume-Uni détenait autrefois un énorme stock de gaz, mais la plus grande installation de Rough dans la mer du Nord a été autorisée à fermer et à fermer au motif qu’il serait moins coûteux de ne pas la réparer et de garantir des approvisionnements ponctuels sur le marché mondial du gaz.

Sentez-vous venir un moment « doh » ?

Le ministre britannique du gouvernement, Kwasi Kwarteng, a récemment déclaré qu’il n’avait aucune inquiétude concernant les pannes d’électricité cet hiver – 50% de nos besoins proviennent de la production nationale et 30% de la Norvège. 

Quand un ministre dit que nos approvisionnements en énergie sont sûrs, j’achète un générateur et une semaine de diesel pour le faire fonctionner. Fondamentalement, le Royaume-Uni dispose d’une réserve de gaz stratégique de quelques jours. Si les choses se compliquent cet hiver, ce générateur sera une idée vraiment intelligente.

Dans toute l’Europe, les réserves de gaz se situent à environ 70 % des niveaux normaux. La demande au comptant dépendra entièrement de la manière dont la Russie jouera ses cartes . Poutine n’a pas besoin de l’Europe pour vendre son gaz – il a un marché prêt en Chine ,où les industries d’État et les compagnies d’électricité ont été spécifiquement chargées de garantir l’approvisionnement énergétique en gaz et en pétrole à « n’importe quel prix ».

Bien sûr… si les gouvernements s’étaient réveillés et avaient senti le probème il y a quelques décennies… nous aurions maintenant des centrales nucléaires modernes en ligne – portant notre niveau d’énergie de base à 60 % non fossile. Nous aurions le luxe d’énergies renouvelables peu fiables comme l’éolien et le solaire fournissant peut-être 10 % de charge de base, et nous récolterions les fruits d’années de développement en énergies renouvelables fiables comme des pompes à chaleur efficaces, l’énergie marémotrice et hydroélectrique et la géothermie.

Nous aurions un secteur d’extraction de charbon dynamique, produisant le meilleur charbon métallurgique de la planète pour fabriquer les aciers de qualité supérieure qui seraient utilisés pour restructurer notre économie riche en énergie et pour construire la prochaine génération de réacteurs à fusion. Nous aurions investi dans une gamme diversifiée d’énergies renouvelables non fossiles pour assurer la résilience de l’économie. Le gaz et le pétrole ne seraient plus qu’un souvenir…

ARRÊTEZ.. PLUS DE RÊVE.

Les dés sont jetés. Ça va être un hiver froid et misérable…

Pendant ce temps… de retour aux USA

Jay Powell a largué « transitoire ». Il a mis un genou a terre; ila baissé son pantalon, comme il l’avait fait en 2018: faire et defaire c’est toujours travailler et dire et dédire c’est toujours parler n’est ce pas. avec Powell il faut toujours se placer dans la perspective de la prochaine volte face. Souvenez vous de son fameux Taper en pilotage automatique qui a duré ce que durent les roses…Avec son nouveau contre pied, notre Powell se prépare une nouvelle déconvenue .

L’inflation devrait persister jusqu’à « l’année prochaine ». Sa réponse à la fin du transitoire sera une réduction/réduction rapide du programme d’achat d’actifs; elle sera annoncée lors de la réunion de la Fed des 14 et 15 décembre.

La flambée de l’inflation, la nouvelle menace de la variante Omicron, les taux plus élevés et les banques centrales se réveillant à la réalité – pas étonnant que les marchés se soient effondrés hier.

La réalité craint et elle mord. Témoin du carnage des obligations hier et de l’illiquidité alors que les marchés étaient offerts uniquement. Elle ne fait que commencer . Les spéculateurs en obligations vont se mettre à évaluer les risques de crédit accrus résultant de la hausse des coûts de la dette, les perspectives d’une nouvelle fermeture économique due à la variante Omicron, la dislocation soutenue de la chaîne d’approvisionnement et la baisse des bénéfices des entreprises à mesure que les impôts et les taux eux vont montent.

Quand les obligations s’effondrent… on dit que dans les obligations, il y a de la vérité.

« Orage parfait » est une métaphore massivement galvaudée, mais c’est peut-être à venir. 

D’apres Blain

Rédigé par Bill Blain via MorningPorridge.com,

Interprétation un peu bête et méchante de BB

Une réflexion sur “Powell , un fameux dribbler, …

  1. Paroleu, Paroleu, Paroleu… encore des mots, toujours des mots.

    Personne ne croit que Powell va lutter contre l’inflation car tout le monde sait qu’il ne peut pas et omicron va lui donner un prétexte pour continuer à juste bavasser.

    ça fait 9 mois qu’il nous dit que l’inflation est transitoire mais il supprime le mot transitoire en disant que l’inflation va durer encore une bonne partie de l’année 2022 soit quelques mois… C’est juste pathétique. Lagarde est presque plus cohérente que lui sur ce coup.

    Il aura permis à ses amis de contrer la baisse qu’il avait déclenchée et de faire un paquet d’oseille. 90 points quelques heures sur le SP.

    On reparlera des choses qui fâchent en 2022. Ne gâchons pas les bonus 2021.

    Powell Changed His Tone, Not His Game. Time to Stop Panicking.

    https://711web.com/powell-changed-his-tone-not-his-game-its-time-to-stop-panicking/

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s