Des nouvelles de l’asile psychiatrique et du grand simplet, Powell.

Le sénateur Pat Toomey :

« M. Powell, dans le cadre de la nouvelle politique monétaire qui est fondée sur une cible d’inflation moyenne flexible , la cible d’inflation reste à 2 %. 

Mais maintenant, cette cible est déterminée en moyenne et sur une période indéterminée. 

Le Core PCE, la mesure d’inflation préférée de la Fed, est supérieur à 2 % au cours des cinq dernières années, près de 3 % au cours des deux dernières années et 4,1 % au cours de la dernière année. 

Donc, c’est au-dessus de la cible .l’indicateur d’inflation  est au-dessus de la cible et il accélère. Pourtant, la Fed maintient une politique monétaire d’urgence extraordinaire. 

Il me semble que ce cadre nouveau que vous avez fixé constitue un affaiblissement de l’engagement de la Fed à maintenir des prix stables. 

Maintenant, je sais que vous pensez que c’est transitoire. Mais tout est transitoire. La vie est transitoire. 

Pendant combien de temps l’inflation doit-elle dépasser votre objectif avant que la Fed décide que ce n’est peut-être pas si transitoire ? »

Vous noterez ci dessous le charabia utilisé par Powell, incohérent. Confus. On voit bien qu’il cherche a gagner du temps pour articuler une réponse mais cela ne suffit pas a expliquer son embarras; il ne sait pas ce qu’il dit. Aucune logique , uniquement des mots stupides enfilés les uns derrière les autres. Un élève qui répondrait de la sorte a un oral d’examen aurait un C ou un D

Jérôme Powell :

« Eh bien, tout d’abord, le test que nous avons articulé, je pense, a clairement été satisfait maintenant. Vous avez tout à fait raison : l’inflation a dépassé les 2 % pendant assez longtemps pour que, si vous regardez quelques années en arrière, l’inflation s’élève en moyenne à 2 %. Donc, je pense que nous pouvons dire que ce n’était pas le cas avant cet épisode. Cela faisait de nombreuses années que nous n’avions pas eu d’inflation à 2 %. Je pense que le mot transitoire a des significations différentes pour différentes personnes. Pour beaucoup, il porte un sentiment de courte durée. Nous avons tendance à l’utiliser pour signifier qu’il ne laissera pas de marque permanente sous la forme d’une inflation plus élevée. Je pense que c’est probablement le bon moment pour retirer ce mot et essayer d’expliquer plus clairement ce que nous voulons dire.

Powell :

« N’oubliez pas que chaque dollar d’achat d’actifs ajoute en fait des logements à l’économie. Mais à ce stade, l’économie est très forte et les pressions inflationnistes sont élevées et il est donc approprié, à mon avis, d’envisager de conclure la baisse de nos achats d’actifs – que nous avons d’ailleurs annoncé lors de la réunion de novembre – peut-être quelques mois plus tôt . Et je pense que nous en discuterons lors de notre prochaine réunion dans quelques semaines. Bien sûr, d’ici là, nous verrons un autre rapport sur le marché du travail, un autre rapport sur l’inflation, et nous aurons également une meilleure idée de la nouvelle variante de Covid, avant de prendre cette décision. »

Powell dit au moins une chose : les achats de d’actifs font monter les prix des logements! Il avoue, à mon avis sans bien se rendre compte de sa naïveté que la politique monétaire d’achats d’actifs a pour objectif souhaitable de favoriser les achats de logements c’est à dire en clair, de monétiser une hausse du prix des actifs patrimoniaux .

C’etait exactement la politique de John Law, faire monter le prix des actifs grâce a la spéculation sur les titres de la Cie des Indes, du Mississipi et autres licornes.

Mais dans la suite de ce qu’il croit être un exposé ou un raisonnement et qui n’est qu’une enfilade de mots il oublie tout cela est saute , sans analyse au marché du travail , à l’inflation, au Covid; c’est de la pirouette.

Powell n’est pas à la hauteur de sa fonction c’est un débile profond.

1er décembre – Wall Street Journal :

« La reprise des taux d’inflation dans le monde sera plus durable et plus prononcée que prévu, avec un risque croissant que les ménages et les entreprises s’habituent à des hausses de prix plus rapides, pour a dit l’Organisation pour l’économie Coopération et développement … Mais l’économiste en chef de l’organisme de recherche a également averti que si la nouvelle variante Omicron du coronavirus contournait les vaccins existants, l’économie mondiale pourrait faire face à un ralentissement plus marqué que prévu et à une série de baisses de prix similaires à celles observées dans le premiers mois de la pandémie… L’OCDE a déclaré qu’elle s’attend désormais à ce que l’inflation des prix à la consommation aux États-Unis atteigne en moyenne 4,4% en 2022, contre 3,1% lors de la dernière publication de ses prévisions en septembre.

29 novembre – Bloomberg

« Becky Gunn est les yeux et les oreilles de la Réserve fédérale sur le terrain à Atlanta. Elle discute constamment avec des chefs d’entreprise et des consommateurs, leur soutirant des renseignements qui sont envoyés à… Washington. Cela place Gunn dans une position unique pour assister de première main à la plus forte poussée d’inflation que les États-Unis aient connue depuis des décennies. Il s’avère qu’Atlanta affiche des augmentations de prix plus rapides que toute autre grande région métropolitaine du pays… Le taux annuel de la ville a grimpé à 7,9 % en octobre, bien au-dessus de la moyenne nationale de 6,2 %. Gunn dit que ses contacts commerciaux, grands et petits, dans les secteurs de la vente au détail à la fabrication et à la construction, constatent tous des gains de prix dans tous les domaines. « La plupart disent simplement » Tout augmente « , a déclaré Gunn, vice-président de la Federal Reserve Bank d’Atlanta. « Les choses augmentent plusieurs fois. »

30 novembre – Bloomberg :

« L’appétit de Jerome Powell pour une réduction plus rapide des mesures de relance de la Réserve fédérale le place dans un rôle que les marchés financiers n’ont pas vu depuis 2018 : le faucon… Pour les investisseurs, une question urgente est de savoir si le Le témoignage du Congrès a été un tournant pour les politiques monétaires qui ont aidé le S&P 500 à doubler depuis Noël 2018. C’est à ce moment-là que le dernier grand pivot de Powell s’est produit – le démantèlement des hausses de taux d’intérêt qui ont fait du quatrième trimestre de cette année l’un des pire jamais pour les actions. « Non seulement parle-t-il sur un ton plus belliciste, mais il laisse tomber les implications politiques majeures presque sans tenir compte de la façon dont les marchés peuvent les prendre », a déclaré Max Gokhman, directeur des investissements chez AlphaTrAI.

Bloomberg:

« La Team Transitory jette l’éponge. Signe clair que la Réserve fédérale adopte une politique monétaire plus stricte, Jerome Powell – qui a passé des mois à affirmer que la flambée pandémique de l’inflation était en grande partie due à des forces transitoires – a déclaré au Congrès… que c’est « probablement le bon moment pour retirer ce mot .’ Le président de la Fed… pense toujours que l’inflation baissera l’année prochaine. Mais lors d’un témoignage devant le comité sénatorial des banques, il a reconnu qu’elle s’avère plus puissante et persistante que prévu, et a déclaré que la Fed envisagerait de mettre fin à ses achats d’actifs plus tôt que prévu.

1er décembre – Associated Press :

« Dans un nouveau signe de ses inquiétudes croissantes concernant l’inflation, le président Jerome Powell a déclaré… attendez… Dans le passé, Powell, qui a été nommé la semaine dernière pour un deuxième mandat de quatre ans par le président Joe Biden, a souvent exprimé sa conviction que ces déséquilibres entre l’offre et la demande devraient s’estomper à mesure que la pandémie s’atténue, ce qui réduirait l’inflation. Mais mercredi, il a déclaré que bien qu’un tel résultat soit « probable », il ne s’agit que d’une prévision. « Le fait est que nous ne pouvons pas agir comme si nous en étions sûrs », a-t-il déclaré. « Nous n’en sommes pas du tout sûrs. L’inflation a été plus persistante et plus élevée que prévu.

30 novembre – Bloomberg :

« Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que les responsables devraient envisager la suppression du soutien à la pandémie à un rythme plus rapide et il a retiré le mot « transitoire » pour décrire une inflation obstinément élevée, bien qu’un nouveau Covid La souche -19 reste un risque… « Il est approprié, je pense, que nous discutions lors de notre prochaine réunion, qui aura lieu dans quelques semaines, s’il sera approprié de conclure nos achats quelques mois plus tôt », a déclaré Powell … ‘Au cours de ces deux semaines, nous allons obtenir plus de données et en savoir plus sur la nouvelle variante.’”

1er décembre – Bloomberg (Bill Dudley) : « Lorsque la Réserve fédérale américaine tiendra sa prochaine réunion d’élaboration des politiques à la mi-décembre, les responsables seront confrontés à une décision difficile : s’il faut supprimer les mesures de relance en réduisant plus fortement les achats d’actifs, comme le président Jerome Powell a suggéré qu’ils pourraient dans son témoignage au Congrès cette semaine. Je pense qu’ils devraient et vont probablement doubler le rythme de la réduction, établissant une trajectoire pour mettre fin au programme d’achat d’actifs d’ici la mi-mars. »

1er décembre – New York Times:

« John C. Williams, président de la Federal Reserve Bank de New York, a déclaré que la dernière variante du coronavirus pourrait prolonger les goulets d’étranglement et les pénuries qui ont fait monter l’inflation que prévu, et c’est un risque que les responsables de la Fed évalueront alors qu’ils «se débattent» avec la rapidité avec laquelle retirer le soutien économique. Il est encore trop tôt pour savoir comment la variante Omicron… affectera l’économie, a déclaré M. Williams… à leur rythme le plus rapide en trois décennies. « De toute évidence, cela ajoute beaucoup d’incertitude aux perspectives », a déclaré M. Williams à propos de la nouvelle variante. « 

1er décembre – Bloomberg :

« La présidente de la Banque fédérale de réserve de Cleveland, Loretta Mester, a déclaré qu’elle était « très ouverte » à la réduction des achats d’actifs de la Fed à un rythme plus rapide afin qu’elle puisse augmenter les taux d’intérêt plusieurs fois l’année prochaine si nécessaire .  » Accélérer la réduction, c’est certainement acheter de l’assurance et des options, de sorte que si l’inflation ne recule pas de manière significative l’année prochaine, nous serons en mesure de pouvoir augmenter si nous le devons « , a déclaré Mester… Elle a déclaré que les données récentes  » sont en faveur de cette affaire, je suis donc très ouvert à l’idée d’un rythme de réduction plus rapide.’”

Pendant ce temps :

November 30 – Bloomberg :

« La confiance des consommateurs américains est tombée à son plus bas niveau en neuf mois en novembre alors que l’accélération de l’inflation et une reprise des cas de Covid-19 ont pesé sur l’opinion des Américains sur l’économie. L’indice du Conference Board a baissé à 109,5 contre une lecture révisée à la baisse de 111,6 en octobre… »

2 réflexions sur “Des nouvelles de l’asile psychiatrique et du grand simplet, Powell.

  1. La concomitance entre son changement de discours et la prolongation de Powell à la tête de la FED n’est pas une coïncidence. Biden a peur de l’inflation qui pourrait ramener Trump au pouvoir et il a surement dit à Powell qu’il était reconduit à la condition de réagir.

    Mais cette réaction est marginale à ce stade. Powell nous dit que transitoire signifie qui ne se manifestera pas sous forme d’inflation permanente…il veut sans doute dire qui n’entrainera pas une spirale salaires-prix comme si du transitoire qu’il reconnait durable était supportable par les salariés sans évolution des salaires… il n’est pas dans le réel mais dans ce qu’il espère. On constate d’ailleurs clairement que le rapport de force est en faveur des salariés en ce moment. Powell continue donc à nier le véritable risque inflationniste, il n’affrontera pas frontalement le problème, il espère que la hausse du dollar suffira.

    J’aime

  2. Powell me fait irrésistiblement penser à Delfraissy. Il semble que l’un comme l’autre parlent de choses qu’ils ne maîtrisent pas. C’est peut-être pour cela qu’ils ont été mis à leurs places respectives.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s