FEU D’ARTIFICE GRACE … A LA CHINE ET OMICRON.

La Chine joue bien. Elle vient de démontrer qu’elle pouvait assimiler et pratiquer les finesses du pilotage à vue , jusqu’à présent spécialité des artistes de la Fed américaine.

La Chine – dans ce que certains ont analysé à tort comme une volte-face – a mis en œuvre des mesures d’assouplissement de sa politique, réduisant les réserves obligatoires et annonçant un assouplissement du financement immobilier. 

Il s’agissait de constituer une sorte d’amortisseur, d’anticiper la défaillance d’Evergrande et la détérioration rapide des conditions de financement des développeurs. 

Les obligations des développeurs ont légèrement rebondi, avec un indice des obligations chinoises à haut rendement en dollars qui terminent la semaine en baisse limitée de 170 points de base à 20,1 % ce qui le retour à leur niveau de début de mois.

Sur le front de la pandémie, Il y a eu des rapports supplémentaires de symptômes Omicron généralement bénins, à la fois en Afrique du Sud et au CDC (après avoir étudié les 43 premiers cas documentés aux États-Unis)ce qui a largement compensé les informations sur son exceptionnelle transmissibilité.

Ces deux nouvelles, la Chinoise et la Covid ont mis le feu aux poudres de la finance en une véritable feu ‘artifice. Le S&P500 a bondi de 3,8% (en hausse de 25,5% en glissement annuel), et le Dow Jones a bondi de 4,0% (en hausse de 17,5%). Le Nasdaq100 a bondi de 3,9% (+26,7%). 

 Les rendements des bons du Trésor à dix ans ont bondi de 14 pb à 1,49% (en hausse de 57 pb). Les rendements obligataires longs ont bondi de 21 pb à 1,88% (en hausse de 23 pb).

Le Reflation Trade s’est remis en place avec renversement de nombreuses positions shorts: l’indice Bloomberg Commodities a récupéré 1,2% (en hausse de 24,1% en glissement annuel). Le brut WTI a augmenté de 5,41 $ à 71,67 $ (en hausse de 48 %). L’essence a bondi de 9,4 % (en hausse de 52 %),. Le cuivre a augmenté de 0,5% (+22%). 

Vous trouverez ci dessous les principales nouvelles sur la Chine, puis les nouvelles sur le virus, le troisième point important, celui de l’inflation sera traité dans un article à part.

8 décembre – Bloomberg :

« La variante omicron du Covid-19 est 4,2 fois plus transmissible à ses débuts que Delta, selon une étude d’un scientifique japonais qui conseille le ministère de la Santé du pays, un constat susceptible de confirmer les craintes sur la contagiosité de la nouvelle souche. Hiroshi Nishiura, professeur de sciences de la santé et de l’environnement à l’Université de Kyoto, spécialisé dans la modélisation mathématique des maladies infectieuses, a analysé les données génomiques disponibles jusqu’au 26 novembre chez les Sud-Africains de la province de Gauteng. « La variante Omicron transmet davantage et échappe davantage à l’immunité construite naturellement et grâce aux vaccins », a déclaré Nishiura dans ses découvertes… »

Les rapports indiquent que les cas d’Omicron doublent tous les 2,2 jours au Royaume-Uni, avec une estimation de 64 000 cas quotidiens d’ici Noël. 

Vendredi de Bloomberg :

« Le Danemark voit le nombre de personnes infectées par la variante Omicron de Covid-19 doubler tous les deux jours, offrant un aperçu d’une évolution qui se déroule probablement dans toute l’Europe… Le Danemark a désormais enregistré plus de 1 000 cas de la Variante Omicron après un saut de 60% en une journée.

Pendant ce temps, aux États-Unis, le nombre moyen de cas quotidiens de Covid est remonté à 121 000, après avoir bondi de 38 % en deux semaines. Les cas et les hospitalisations augmentent dans de nombreux États, en particulier dans les régions plus froides du Midwest et du Nord-Est. 

8 décembre – Wall Street Journal :

« La Banque populaire de Chine n’a jamais été politiquement indépendante comme une banque centrale occidentale, mais elle a néanmoins joui d’un statut particulier dans la hiérarchie économique du pays. Aujourd’hui, le bouleversement du secteur financier chinois par le président Xi Jinping change tout cela. Plus tôt cette semaine, sous la pression de hauts dirigeants inquiets de la chute de la croissance économique, la PBOC a déclaré qu’elle allégerait les réserves obligatoires des banques… une façon d’aider Pékin, dans le cadre des efforts de M. Xi pour freiner les forces capitalistes dans l’économie… Bien qu’il ait besoin de l’approbation des organes supérieurs du gouvernement avant de prendre de grandes décisions telles que celles concernant les taux d’intérêt, la PBOC a travaillé pendant des années pour établir sa crédibilité auprès des investisseurs, au pays et à l’étranger… Ces dernières semaines, des inspecteurs de la discipline du Parti communiste de la plus haute agence anti-corruption de Chine ont visité le siège de la banque centrale… Des responsables informés de la question ont déclaré que les inspecteurs avaient posé des questions, passé en revue les documents et apporté un message inhabituellement sévère : Pékin a peu de tolérance pour toute discussion sur l’indépendance de la banque centrale.

6 décembre – Associated Press :

« La banque centrale de Chine a augmenté l’offre d’argent pour les prêts lundi alors que Pékin tentait de rassurer son public et ses investisseurs que l’économie peut être protégée même si la montagne de dettes de 310 milliards de dollars d’un promoteur immobilier en difficulté s’effondre. La lutte d’Evergrande Group pour transformer ses actifs en liquidités a fait craindre qu’un défaut ne refroidisse les marchés de crédit chinois et ne provoque des ondes de choc mondiales… . Pékin montre son soutien aux prêts après qu’Evergrande a averti vendredi soir qu’il pourrait manquer d’argent… »

7 décembre – Reuters :

« La banque centrale de Chine a réduit mardi les taux de sa facilité de remboursement de 25 points de base pour soutenir le secteur rural et les petites entreprises. Après la baisse, le taux de remboursement à trois mois s’élève à 1,7 %, tandis que le taux à six mois est à 1,9 % et celui à un an à 2 %, a déclaré la Banque populaire de Chine… »

6 décembre – Bloomberg :

« Les décideurs politiques chinois ont décidé d’étendre leur soutien à l’économie nationale alors qu’un ralentissement du marché immobilier menace d’entraver la croissance l’année prochaine. Le président Xi Jinping a supervisé lundi une réunion du Politburo du Parti communiste qui s’est conclue par un signal d’assouplissement des restrictions sur l’immobilier. Le panel de direction… s’est engagé à stabiliser l’économie en 2022. Ceci intervient au milieu d’une pénurie de liquidités parmi les développeurs qui secoue le marché obligataire du pays. La Banque populaire de Chine a également… déclaré qu’elle réduirait le taux de réserves obligatoires de la plupart des banques de 0,5 point de pourcentage la semaine prochaine… »

5 décembre – Reuters :

« Un journal chinois dirigé par le Conseil d’État, a mis en garde le marché contre les interprétations « simplistes » des mesures de politique monétaire alors que l’assouplissement des attentes s’accélérait; il suggére que la Chine n’est pas sur le point de déchaîner une énorme vague de crédit . Les attentes selon lesquelles la banque centrale assouplit sa politique ont fortement augmenté après que le Premier ministre Li Keqiang a déclaré vendredi que le montant des liquidités que les banques doivent conserver comme réserves sera réduit « en temps voulu », dans un contexte de vents contraires économiques croissants provoqués par un secteur immobilier de plus en plus perturbé. . « Il s’agit d’une interprétation plutôt simpliste de la politique macroéconomique, qui pourrait facilement conduire à des malentendus », a déclaré l’Economics Daily… »

9 décembre – Bloomberg  :

« Le groupe China Evergrande a été officiellement qualifié de défaillant pour la première fois, c’est le le dernier épisode d’un drame financier de plusieurs mois. Il devrait aboutir à une restructuration massive du développeur le plus endetté au monde. Fitch Ratings a mis Evergrande en « défaut restreint » pour son incapacité à effectuer deux paiements de coupons à la fin d’une période de grâce lundi, une décision qui pourrait déclencher des défauts croisés sur la dette de 19,2 milliards de dollars du développeur.

8 décembre – Bloomberg :

 « Lorsque le groupe China Evergrande a finalement reconnu la nécessité d’une restructuration de la dette la semaine dernière, le géant immobilier en difficulté s’est engagé à « s’engager activement » avec les créanciers offshore pour créer un plan de restructuration. Mais la réalité est qu’Evergrande et ses détenteurs d’obligations auront probablement peu de contrôle sur ce qui se passera ensuite. Ce pouvoir appartient au Parti communiste chinois, y compris aux autorités de la province d’origine d’Evergrande, le Guangdong. Des responsables de la province dominent le comité de gestion des risques dévoilé par le développeur cette semaine pour guider sa refonte. »

6 décembre – Bloomberg :

« Le groupe China Evergrande envisage d’inclure toutes ses obligations publiques offshore et ses obligations de dette privée dans une restructuration qui pourrait figurer parmi les plus importantes jamais réalisées par le pays, selon des personnes familières… Le plan couvrirait les obligations publiques vendues par Evergrande et l’unité Scenery Journey Ltd… Il comprendrait également environ 260 millions de dollars de billets émis par la coentreprise Jumbo Fortune Enterprises qu’Evergrande a garanti, a déclaré l’une des personnes.

8 décembre – Bloomberg :

« Kaisa Group Holdings Ltd. est devenu le dernier promoteur immobilier chinois à faire défaut, car Fitch Ratings a abaissé sa note à la suite d’un paiement manqué d’obligation en dollars. Fitch a abaissé sa note de défaut à long terme des émetteurs en devises étrangères sur Kaisa à un défaut restreint, citant son incapacité à rembourser une obligation de 400 millions de dollars arrivée à échéance mardi. Le non-paiement de cette garantie a également «déclenché des événements de défaut pour les autres billets en dollars américains de la société, qui deviendront immédiatement exigibles et payables si le fiduciaire de l’obligation ou les détenteurs d’au moins 25 % du montant total en principal des billets offshore le déclarent, dit Fitch.

7 décembre – Bloomberg :

« La liste des développeurs chinois avertissant qu’ils pourraient ne pas être en mesure de respecter leurs obligations financières à venir comprend désormais China Aoyuan Group Ltd., un autre constructeur de la province méridionale du Guangdong en difficulté. La société a déclaré la semaine dernière qu’il n’y avait aucune garantie qu’elle serait en mesure de respecter certains engagements en raison de problèmes de liquidité. Un autre développeur basé à Guangdong, China Evergrande Group, a utilisé presque le langage exact un jour plus tard lorsqu’il a annoncé son intention de travailler sur un plan de restructuration de la dette offshore.

9 décembre – Reuters  :

« L’inflation à la sortie des usines en Chine s’est légèrement refroidie en novembre, sous l’effet d’une répression gouvernementale sur les prix des matières premières et d’un ralentissement de l’alimentation… L’indice des prix à la production a augmenté de 12,9% en novembre , selon le Bureau national des statistiques…, c’est moins que le plus haut de 26 ans d’octobre de 13,5% mais plus rapide que les 12,4% attendus dans un sondage Reuters auprès d’analystes.

8 décembre – CNBC :

« Les prix des légumes frais en Chine ont bondi de 30,6 % en novembre par rapport à il y a un an, a déclaré le Bureau national des statistiques… Les gains font suite à une hausse de 15,9 % en glissement annuel en octobre, suite aux inondations et d’autres conditions météorologiques extrêmes ces derniers mois ont frappé les fermes. Bien que le bureau ait noté que l’offre de légumes avait augmenté en novembre, les prix étaient toujours en hausse mensuelle de 6,8 %.

6 décembre – Bloomberg :

 « Les exportations et les importations de la Chine ont augmenté plus rapidement que prévu en novembre, les deux atteignant des records alors que la demande extérieure a bondi avant les vacances de fin d’année et que la production nationale a rebondi suite à un ralentissement de l’alimentation. Les exportations ont augmenté de 22 % en dollars par rapport à l’année précédente pour atteindre près de 326 milliards de dollars, tandis que les importations ont augmenté de près de 32 % pour atteindre environ 254 milliards de dollars… Les économistes avaient prévu une croissance des exportations de 20,3 % et des importations de 21,5 %.

6 décembre – Wall Street Journal :

« Le Parti communiste chinois a longtemps maintenu un contrôle étroit sur l’information, et les efforts se sont intensifiés sous le dirigeant Xi Jinping. Le pays est devenu de plus en plus opaque au cours de la dernière année, alors même que sa présence sur la scène mondiale augmente. Une nouvelle loi sur la sécurité des données a rendu plus difficile l’obtention d’informations pour les entreprises et les investisseurs étrangers… Plusieurs fournisseurs d’emplacements de navires dans les eaux chinoises ont cessé de partager des informations à l’extérieur du pays… Les autorités chinoises ont restreint les informations sur l’utilisation du charbon, supprimé des documents liés à des affaires de dissidence politique à partir d’une base de données judiciaire officielle et de mis fin aux échanges universitaires avec d’autres pays. « La Chine a toujours été une grande boîte noire », a déclaré Stephen Nagy, professeur de politique et d’études internationales à l’Université chrétienne internationale de Tokyo. L’accès limité à l’information rend encore plus difficile pour les étrangers de comprendre ce qui se passe dans le pays, a-t-il déclaré, « et cette boîte noire devient encore plus noire ».

Les nouvelles sur le virus Omicron:

8 décembre – Reuters :

« BioNTech et Pfizer ont déclaré… . Les sociétés allemande et américaine ont déclaré que deux doses de leur vaccin avaient entraîné une diminution significative des anticorps neutralisants, mais qu’une troisième dose a ré-augmenté ces anticorps d’un facteur 25. « La première ligne de défense, avec deux doses de vaccination, pourrait être compromise et trois doses de la vaccination est nécessaire pour rétablir la protection », a déclaré le médecin-chef de BioNTech, Ozlem Tuereci… Les sociétés ont néanmoins suggéré que deux doses pourraient toujours protéger contre une forme grave de la maladie .

8 décembre – Bloomberg :

« Les décès en excès en Afrique du Sud, une mesure de la mortalité supérieure à une moyenne historique, ont presque doublé au cours de la semaine se terminant le 28 novembre par rapport à la période de sept jours précédente alors qu’une nouvelle variante de coronavirus s’est propagée à travers le pays. Au cours de la période, 2 076 personnes sont décédées en plus de ce qu’on attendrait normalement, a déclaré le South African Medical Research Council… Cela se compare à 1 091 la semaine précédente. L’augmentation, tout en ne reflétant qu’une semaine de données, contraste avec les chiffres d’hospitalisation qui montrent que la plupart des admissions ont des formes bénignes du coronavirus… »

6 décembre – Associated Press :

« Alors que la variante du coronavirus Omicron se propage en Afrique australe et apparaît dans des pays du monde entier, les scientifiques observent avec anxiété une bataille qui pourrait déterminer l’avenir de la pandémie. Le dernier concurrent du Delta dominant le monde peut-il le renverser ? Certains scientifiques, se penchant sur les données d’Afrique du Sud et du Royaume-Uni, suggèrent que l’Omicron pourrait sortir vainqueur. « C’est encore tôt, mais de plus en plus, les données commencent à affluer, suggérant qu’Omicron est susceptible de supplanter Delta dans de nombreux endroits, sinon tous », a déclaré le Dr Jacob Lemieux, qui surveille les variantes pour une collaboration de recherche dirigée par Harvard École de médecine. Mais d’autres ont déclaré lundi qu’il était trop tôt pour savoir dans quelle mesure il est probable que l’omicron se propage plus efficacement que le delta, ou, si c’est le cas,

7 décembre – CNBC :

« Les scientifiques sud-africains disent que la variante Covid Omicron réduit considérablement la protection par les anticorps générés par le vaccin Pfizer et BioNTech, bien que les personnes qui se sont remises du virus et ont reçu un rappel auront probablement plus de protection contre les maladies graves , selon une petite étude préliminaire… Le professeur Alex Sigal de l’Africa Health Research Institute et une équipe de scientifiques ont testé des échantillons de sang de 12 personnes qui avaient déjà été vaccinées avec le vaccin Pfizer/BioNTech. Ils cherchaient spécifiquement à déterminer dans quelle mesure les anticorps générés par le vaccin peuvent neutraliser la nouvelle variante, ce qui signifie bloquer sa capacité à infecter les cellules. 

Ils ont trouvé une baisse de 41 fois de la capacité des anticorps à neutraliser la variante Omicron par rapport au virus d’origine,

7 décembre – Financial Times :

« Une ramification de la variante du coronavirus Omicron pourrait être plus difficile à distinguer des autres souches avec les tests PCR de routine, ce qui rendrait plus difficile le suivi de la propagation mondiale de ce virus fortement muté. En raison d’une bizarrerie génétique, Omicron, identifié pour la première fois en Afrique australe, ne peut être identifié par tous les types de test PCR car il ne possède pas l’une des trois cibles du gène du coronavirus – le gène S… Dans au moins sept cas séquencés en Afrique du Sud, en Australie et au Canada on a remarqué qu’il ne possèdent plus cette caractéristique, ce qui signifie qu’un séquençage complet du génome est nécessaire pour la détecter. Les chercheurs ont classé la première forme identifiée d’Omicron comme BA.1, tandis que la ramification a été étiquetée BA.2.

2 réflexions sur “FEU D’ARTIFICE GRACE … A LA CHINE ET OMICRON.

  1. Record d’inflation = record de taux réel négatif = record sur le S&P 500.

    Attention quand même à l’arbre qui cache la forêt.

    – Le Russel 2000 a terminé hier 10 % plus bas que son record du 8 novembre. Depuis 1 mois les petites caps se font tarter.

    Plus spectaculaire encore sans ses 5 plus grosses valeurs le Nasdaq serait à -25 % sur l’année alors qu’il en affiche presque + 20.

    45 % de Delta grâce à 5 valeurs !!!

    On assiste manifestement au sein même du marché à une concentration spectaculaire de la richesse. Ce n’est pas nouveau mais cela atteint des niveaux paroxystiques et cela mérite réflexion.

    J’aime

  2. Bonjour M. Bertez
    Je ne suis pas qualifié pour juger de l’expertise des banques en matière de finance, mais en matière d’épidémiologie, elles s’avèrent indiscutablement meilleures que Véran, Delfraissy et complices.

    Cordialement

    PS: la Norvège aussi a constaté le peu de virulence de l’Omicron et la chance qu’il constitue ainsi pour notre immunité naturelle.
    https://www.zerohedge.com/covid-19/norwegian-covid-experts-says-omicron-could-provide-best-scenario-natural-immunity

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s