Un pronostic prudent sur les bourses en 2022.

Steen Jakobsen a une longue expérience en bourse. 

Le stratège en chef des investissements de Saxo Bank est dans le secteur depuis trente ans. 

Moi depuis 60 ans !

Mais la différence n’est pas là, la différence est dans ma position, dans le fait que je n’en fais plus un métier et une profession; et c’est cela qui change tout.

Si vous êtes un professionnel, si vous devez justifier de votre profession et de votre salaire et de votre statut social, vous avez un biais ; même si vous êtes honnête..

Le biais est là.

Je ne fais aucune prévision, car rien ne m’oblige à en faire ; en revanche de fais des constats, des constats originaux à partir de clefs d’interprétation elles mêmes originales et alternatives.

Mon constat me conduit à considérer et à affirmer sans relâche que l’investissement boursier – le vrai investissement – procurera des rendements catastrophiques en réel à horizon de 12 ans, et ‘entre temps le détenteur de portefeuille aura subi des baisses sanglantes. Au dela s’agissant de spéculation, tout peut arriver, personne n’en sait rien.

Ici Steen suggère qu’il y a un risque de baisse pour 2022 , pourquoi pas?

Mais il y a a aussi un risque de hausse!

Pourquoi? Parce que si tout se degrade à nouveau, au plan sanitaire, économique, financier, social alors le remède sera à nouveau administré et ce remède, le seul que nos idiots connaissent, ce remède dis je c’est l’inflationnisme et il propuslera les actions jusqu’au ciel.

Steen Jakobsen est connu pour ses « Outrageous Predictions » – des pronostics pas tout à fait sérieux pour des événements peu probables mais dont la survenue aurait des conséquences importantes.
Pour 2022, le stratège d’ING est prudent et s’attend au mieux à de faibles rendements à un chiffre pour les actions. Si son scénario négatif se réalise, il y a même un risque de baisse des prix de 30%. « L’année 2022 est l’inverse de ce que nous avons connu ces deux dernières années : nous avons un resserrement monétaire relatif, un frein budgétaire et les liquidités vont diminuer », explique Jakobsen dans une interview donnée a The Market NZZ .
Il explique également pourquoi l’inflation devrait rester inconfortablement élevée au cours de l’année à venir et pourquoi il pense que l’environnement des marchés émergents s’améliorera.
 

Une réflexion sur “Un pronostic prudent sur les bourses en 2022.

  1. Patrick Arthus fait partie de ces clowns permabulls mais il est loin d’être le plus mauvais et le plus malhonnête. Ses arguments assument totalement le TINA.

    Regardez le nous expliquer ce que nous avions compris dès le départ à savoir que les BC font semblant.

    Ce qui compte pour elles ce n’est pas de lutter contre l’inflation mais de faire semblant de lutter contre elle en étant sciemment en retard et afin de laisser les taux réels à des niveaux entretenant le TINA.

    Ce qu’il n’intègre pas en revanche c’est la conséquence d’un arrêt des injections de monnaie de la Fed sur la lévitation du Ponzi à partir d’avril.

    https://www.boursorama.com/videos/actualites/pourquoi-les-cours-boursiers-ne-peuvent-pas-reculer-4b6d6532b235c1100d694fef4fa46d00

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s