Poutine en Chine

La Russie et la Chine vont discuter d’un renforcement de leurs liens gaziers et financiers durant la visite du président russe Vladimir Poutine à Pékin pour les Jeux olympiques, a déclaré mercredi le Kremlin, ajoutant qu’un projet de longue date de nouveau gazoduc vers la Chine était examiné.

Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping prendront part vendredi à un déjeuner de travail et pourraient à cette occasion signer plus d’une quinzaine d’accords, a indiqué un conseiller du Kremlin. De nouveaux accords liés au gaz naturel sont en préparation, a ajouté Youri Ouchakov.

Le président russe a prévu d’assister vendredi à la cérémonie d’ouverture des JO organisés dans la capitale chinoise, un événement au format transformé par la crise sanitaire du coronavirus .

S’exprimant devant des journalistes, Youri Ouchakov a déclaré que l’hypothèse que la Russie bâtisse un nouveau gazoduc vers la Chine, via la Mongolie, était étudiée. Ce projet, en discussion de longue date, prendrait le cas échéant plusieurs années pour être finalisé.

Il avait fallu près d’une décennie pour parvenir à un accord sur les conditions d’approvisionnement du gazoduc Puissance de Sibérie, long de 4.000 kilomètres, qui a commencé en 2019 à livrer du gaz à la Chine en provenance de la Russie orientale.

Certains experts doutent de la faisabilité d’un deuxième projet de ce type, alors que la Chine a récemment dépassé le Japon comme principal importateur mondial de gaz naturel liquéfié d’origine marine.

La visite de Vladimir Poutine en Chine intervient à un moment où la fiabilité des livraisons de gaz russe vers l’Europe est remise en question par certains responsables occidentaux et où la Russie cherche à montrer qu’elle dispose d’autres options d’exportation, même si celles-ci ne sont pas réalistes dans l’immédiat.

« Cela vaut la peine de noter que le marché chinois du gaz est le plus prometteur et a la croissance la plus rapide au monde », a dit Youri Ouchakov.

Le conseiller du Kremlin a déclaré par ailleurs que Pékin soutenait les efforts de Moscou pour obtenir des garanties sécuritaires de la part des Occidentaux, sur fond de tensions accrues à propos de l’Ukraine près de laquelle des dizaines de milliers de soldats russes ont été déployés.

Russie et Chine oeuvrent aussi avec sérieux à la création d’une infrastructure financière commune qui pourrait protéger leur coopération bilatérale contre d’éventuelles sanctions prises par des pays tiers, alors que les Occidentaux ont menacé Moscou de sanctions économiques d’une ampleur inédite en cas d’invasion de l’Ukraine.

Une réflexion sur “Poutine en Chine

  1. Bonjour M. Bertez

    Joueurs d’échecs et joueurs de Go contre joueurs de bonneteau!

    Voilà un nouveau jeu bien intéressant: l’un des joueurs joue à découvert, l’autre, NATOrellement, dissimule les pièces sous un gobelet et les balade sur l’échiquier.

    Jeu hybride et dissymétrique qui finit cependant par lasser …
    Et le risque que l’un des joueurs finisse par renverser la table n’est pas négligeable. Au grand dam des spectateurs.

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s