Vous avez dit « complot » ?

Vraies histoires de faux drapeaux

Relativement courantes au XXe siècle, les « opérations sous faux drapeau » (ou « fausse bannière ») sont menées clandestinement pour en rendre responsable un ennemi. La référence à ce type d’opérations, dont voici quelques exemples, est courante dans les discours conspirationnistes.

 

• 18 septembre 1931. Les Japonais accusent les Chinois d’un attentat qu’ils ont eux-mêmes perpétré. L’affaire, restée connue sous le nom d’« incident de Mukden », sert de prétexte à l’invasion de la Mandchourie par l’empire nippon.

• Nuit du 27 au 28 février 1933. Le Parlement allemand, le Reichstag, est incendié. Les nazis, au pouvoir, accusent un jeune militant communiste et profitent de l’événement pour suspendre les libertés individuelles. Ont-ils missionné l’incendiaire ? L’ont-ils manipulé ? L’ont-ils simplement laissé faire ? Des zones d’ombre demeurent, mais leur responsabilité ne semble guère faire de doute.

• 11 septembre 1937. A Paris, le groupe d’extrême droite La Cagoule commet deux attentats contre des locaux de syndicats patronaux, dans l’espoir de faire accuser les communistes. Mais l’enquête met vite au jour le stratagème.

• 1953. Par l’intermédiaire de la Central Intelligence Agency (CIA), les Etats-Unis et le Royaume-Uni financent et organisent le renversement du premier ministre iranien Mohammad Mossadegh (opération « Ajax »). Ils posent notamment des bombes pour faire accuser les communistes et déstabiliser le pays.

• Juillet 1954. Les services secrets israéliens commettent plusieurs attentats contre des bâtiments britanniques et américains au Caire et à Alexandrie, dans l’espoir de faire accuser les nationalistes égyptiens (opération « Susannah »).

• 2 au 4 août 1964. Les Etats-Unis simulent une attaque en mer et en accusent les Nord-Vietnamiens. Ces « incidents du golfe du Tonkin », orchestrés par le ministre de la défense Robert McNamara, servent de prétexte au déclenchement de la guerre du Vietnam.

dossier vous avez dit « complot » ?

Dorénavant, le scénario est bien rodé. Des marchands de conspirations attribuent chaque bouleversement du monde à l’Occident, aux Juifs, aux financiers de Wall Street, aux francs-maçons, etc. Assurément, la plupart des théoriciens du complot versent dans la paranoïa et surestiment le rôle de puissances occultes. Mais d’autres, plus simplement, (…)

https://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/A/53073

3 réflexions sur “Vous avez dit « complot » ?

  1. Petit exemple fournit par l’actualité : l’ affaire Epstein

    Jeffrey Epstein officiellement suicidé par pendaison en prison aux US au moment où les caméras qui le surveillaient sont tombées en panne et ses gardiens se sont endormis.

    Ghislaine Maxwell condamnée aux US sans qu’aucune photo de son procès ni même de son arrestation n’ait jamais été publiée… DSK aurait aimé qu’on lui applique le même traitement.

    Le prince Andrew vient de négocier un abandon des poursuites de la part de son accusatrice contre environ 12 millions de livre.

    Jean-Luc Brunel, pourvoyeur d’Epstein en chair fraiche française officiellement retrouvé suicidé dans sa cellule à la prison de la santé.

    La presse Mainstream qui ne parle pas de cette énorme affaire et de ses ramifications.

    Mais ce sont des coïncidences et penser qu’un complot est à l’œuvre pour tout étouffer serait vraiment avoir l’esprit tordu.

    J’aime

  2. Bonsoir M. Bertez

    Et cela peut monter très haut!
    « Al Anfal-8-30-(Et rappelle-toi) le moment où les mécréants complotaient contre toi pour t’emprisonner ou t’assassiner ou te bannir. Ils complotèrent. mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes. »
    A réciter éventuellement à Londres, en compagnie de Sadiq Khan, le soir du 5 novembre -nuit du Guy Fawkes day.
    Les irréductibles fans de Napoléon préfèreront le 9 novembre pour commémorer le complot, organisé par Siéyes, qui précéda nécessairement la prise de pouvoir par Napoléon ; pour les nostalgiques du gaulois, il y a aussi les Ides de Mars qui devraient être célébrées au Parc Astérix:
    – César:  » Tu quoque mi fili ? »
    – Brutus: » Fake news! Complotiste! Anti vaxx! »

    Cordialement

    J’aime

  3. Celui qui voit des complots partout est un parano, celui qui n’en voit nulle-part un abruti.

    Tout est fait pour que nous appartenions à la seconde catégorie qu’on pourrait également appelé celle des théoriciens de la coïncidence.

    S’il fallait choisir ma sympathie irait sans hésiter à la première.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s