Macron est un conservateur; tout ce qu’il veut, c’est conserver le pouvoir.

Les commentateurs n’en finissent pas de décrire la situation politique française.

Pour la plupart, il s’agit de la déplorer tant elle est calamiteuse.

Maxime Tandonnet le fait très bien et très clairement, c’est pour cela que, régulièrement, je me permets de reprendre ses textes.

J’aimerais vous offrir des textes de praxis, j’entends par là des textes qui, partant de l’analyse organique des causes de cette situation, par opposition aux causes rhétoriques, exploreraient des moyens d’en sortir; hélas je n’en vois aucun.

Je ne vois personne qui propose de faire selon la devise qui prévalait quand je faisais mes études à HEC, qui propose, dis-je: « de penser en homme d’action pour agir en homme de pensée« .

La praxis, une théorie de la pratique:

Le concept de praxis propose en lui-même un certain type de rapports entre théorie et pratique: il dialectise ces rapports en introduisant une question de valeur attachée à l’activité qui devient du même coup objet privilégié de la pensée comme de l’effort humain. Le terme de praxis introduit une dimension particulière pour penser la pratique tout en lui accordant une place spécifique dans l’effort pour théoriser sur elle.

La praxis est au centre de réflexions et d’œuvres aussi diverses que celles d’Aristote, Hannah Arendt et bien sûr Karl Marx.

Comme Marx l’explique dans ses Thèses sur Feuerbach, il ne s’agit pas simplement d’analyser et de discourir sur la pratique sociale, mais aussi de se donner les moyens de la transformer.

« Ça suffit pas la misère pour soulever le peuple, les exactions des tyrans, les grandes catastrophes militaires, le peuple il se soulève jamais, il supporte tout, même la faim, jamais de révolte spontanée, il faut qu’on le soulève, avec quoi ? Avec du pognon.
Pas d’or pas de révolution ».
Céline.

Revenons à notre Macron.

Qui a raison? Les deux bien sûr!

Voici quelques éclairages sur:

1-la stratégie électorale de Macron: l’esquive, la mystification

2-la situation d’illumination, d’hébétude et de béatitude dans laquelle se trouvent les Français

3-le bilan : l’effondrement

4-la destruction politique, explosion antisystème.

1-la stratégie électorale de Macron: l’esquive, la mystification

  • L’image d’Emmanuel Macron auprès des Français risque-t-elle de changer lors de son entrée en campagne ? En quoi une officialisation de sa candidature pourrait-elle changer la donne ? Se projeter dans l’avenir avec un candidat est-il différent de l’accepter comme personnalité au pouvoir à l’heure actuelle ?

Sans aller jusqu’à son éviction du second tour, le trou d’air sondagier est une possibilité avérée. En tant que chef d’Etat dans le contexte de l’épidémie, il bénéficie d’un puissant effet légitimiste qui entretient une relative popularité. En redescendant dans l’arène, il va forcément perdre ce statut de « chef de guerre ». C’est pourquoi il retarde le plus possible son entrée en campagne. C’est pourquoi aussi selon certaines sources, il refuserait de participer aux débats de premier tour. C’est une façon de conserver un statut à part, au-dessus de la mêlée. Dès lors qu’il sera dans l’arène, il ne pourra plus rester silencieux sur le bilan de son quinquennat. Il ne pourra pas non plus s’abstenir de parler de l’avenir et rester dans le flou sur le sens d’un second quinquennat. La réaction de l’opinion devant ce nouvel Emmanuel Macron descendu de son piédestal, est difficile à prévoir. L’effet légitimiste peut se prolonger quelque temps comme il peut s’affaisser mais le socle de ses fervents admirateurs paraît solidement établi à environ 20% dans tous les sondages. Celui-là ne bougera sans doute pas. Tout dépend aussi de ses adversaires et notamment de la capacité de Valérie Pécresse à rebondir et à offrir une alternative.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/presidentielle-2022-emmanuel-macron-et-l-hypothese-du-trou-d-air-dans-les-sondages_4931899.html

2-la situation d’illumination, d’hébétude et de béatitude dans laquelle se trouvent les Français

  • Alors que le gouvernement actuel vante voire exagère parfois son bilan – comme sur les questions économiques ou sécuritaires – une entrée en campagne d’Emmanuel Macron, qui serait alors un candidat parmi d’autres, pourrait-elle permettre aux français de prendre conscience des faiblesses ou des incohérences d’Emmanuel Macron et de son bilan ?

Cet éventuel retour au monde des réalités dépend de plusieurs facteurs. Il faudrait que disparaisse dans les semaines à venir la hantise du covid 19 pour que les Français soient prêts à penser à autre chose. Il faudrait que les médias radio/télévision et une partie de la presse écrite, l’immense majorité des commentateurs de la vie publique qui vouent un culte étrange à la personne d’Emmanuel Macron sortent de la béatitude et se mettent à s’interroger sur le bilan réel de son quinquennat. Il faudrait que le pays se réveille. Il faudrait que l’opposition, notamment Mme Pécresse, s’empare pleinement du sujet du bilan d’un quinquennat et qu’elle soit soutenue sans réserve par son parti. Nous vivons une période de mystification qui n’a guère de précédent. Une sorte d’illumination collective autour de la personne du chef qui écrase toute notion de bien commun ou d’intérêt général. Nous vivons une ère de déconnexion entre l’image médiatique et la réalité… Le pays aura-t-il la capacité intellectuelle et mentale, en quelques semaines, à en prendre conscience et à déchirer le voile ? C’est la grande inconnue. Tout dépend sans doute, là aussi, de la crédibilité que Mme Pécresse parviendra à gagner.

3-le bilan : l’effondrement

  • Quels seraient les points les plus douloureux pour Emmanuel Macron ? Sur quels plans les Français pourraient-ils lui faire le plus de reproches ?

M. Macron fut élu sur le thème de la « transformation de la France ». Or, il ne peut guère se prévaloir de grandes réformes réussies. Le bilan de son quinquennat est plutôt celui d’un effondrement : explosion de la dette publique (116% du PIB) et des déficits, chômage de masse (3,4 à 6 millions de chômeurs selon pole emploi), pauvreté (10 millions de personnes selon l’INSEE), désastre du commerce extérieur lié à la désindustrialisation, hausse spectaculaire de l’immigration selon les statistiques officielles, poussée de l’insécurité avec une explosion des violences aux personnes, chute vertigineuse du niveau scolaire notamment en mathématiques, dégradation du système de soin y compris hospitalier et pire que tout, saccage des libertés publiques dans le cadre d’un « Absurdistan » bureaucratique qui n’a rien réglé en profondeur de la crise sanitaire. Certes, il serait exagéré de tenir le quinquennat Macron pour seul responsable d’une situation aussi délétère.

4-la destruction politique, explosion antisystème

Mais celui qui promettait un nouveau monde n’a pas réussi à enrayer le déclin. Sa fin de mandat se traduit par une explosion du vote anti-système qui se cristallise désormais sur trois candidats à un niveau élevé et probablement une poussée de l’abstentionnisme. Cette fragmentation de l’électorat par la course aux extrêmes est d’ailleurs le principal facteur de son éventuelle réélection. Et que peut-il bien promettre désormais ? Quelle transformation ? Quel nouveau monde ? S’il est réélu, ce ne peut être que par indifférence et par résignation.

Et la suite sera chaotique.

Ht pour ce travail remarquable de Maxime Tandonnet.

3 réflexions sur “Macron est un conservateur; tout ce qu’il veut, c’est conserver le pouvoir.

  1. Bonjour M. Bertez
    Pour la sortie de l’hébétude…. j’irais mettre un cierge à Lourdes .
    Pour le bilan et le hors bilan on tient la tête devant la Grèce
    Pour la destruction politique -« Cette fragmentation de l’électorat par la course aux extrêmes est d’ailleurs le principal facteur de son éventuelle réélection. »
    C’est pourquoi Castex hier a lancé un appel au secours en conjurant les élus de donner leurs parrainages aux candidats….

    L’implosion sous le poids de la dette, sur orbite et qui n’a pas fini de tourner, est désormais possible. ( avalanche selon S.O.C.?)

    Cordialement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s