Qui est le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy? 

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy est arrivé au pouvoir en 2019 , prenant en charge un pays déchiré par la guerre et en proie à la corruption. L’Ukraine compte environ 45 millions d’habitants. Zelenskyy  était sans aucune expérience politique préalable.

Le novice politique et ancien acteur et comédien de sitcom, a été rejeté par les critiques comme une marionnette de l’oligarque ukrainien Ihor Kolomoisky .

Il a remporté sa présidence en obtenant plus de 73% des suffrages, promettant d’équilibrer la défense de l’Ukraine contre l’agression russe avec la protection de la Russie..

Né dans la ville industrielle à prédominance russophone de Kryvyi Rih, dans le centre de l’Ukraine, le père de deux enfants était considéré comme le mieux placé pour réussir sa mission et, peu après être devenu président, a utilisé la diplomatie pour amener Moscou à échanger plusieurs groupes de prisonniers de guerre ukrainiens. .

Mais la bonne volonté du président russe Vladimir Poutine n’a pas duré, car Zelenskyy n’a pas changé la politique étrangère pro-occidentale de son pays. Il s’est manifesté hostile à des liens plus étroits avec Moscou.

Zelenskyy visite la région du Donbass en guerre

L’année dernière, la Russie a commencé à rassembler ses troupes près des frontières de l’Ukraine sous prétexte d’organiser des exercices militaires.

Malgré les avertissements des États-Unis sur le plan russe d’envahir l’Ukraine, Zelenskyy a tenté de garder le calme dans le pays, appelant les Ukrainiens à éviter la panique .

Cependant, il a fait la navette entre les capitales européennes, essayant d’obtenir un soutien diplomatique, militaire et financier pour l’Ukraine afin de dissuader Moscou d’envahir.

Le jeudi 24 février, Zelenskyy est devenu le président le plus vulnérable d’Europe, alors que la Russie lançait une invasion totale de l’Ukraine par voie terrestre, aérienne et maritime.

« Un changement de régime »

Fabrice Pothier, directeur de la stratégie du cabinet de conseil politique Rasmussen Global et ancien directeur de la planification des politiques à l’OTAN, a déclaré à Al Jazeera depuis Santander, en Espagne, que l’objectif de Poutine était la « capitulation politique » – « un changement de régime » en Ukraine. Poutine préfère utiliser l’expression démilitarisation ou encore neutralisation.

Les responsables russes veulent aussi anéantir les troupes paramilitaires et ouvertement nazies qui dominent le paysage Ukrainien. Ils entendent même juger l’ancien premier ministre pour crimes de guerre dans le Donbass.

« Il est assez clair qu’il veut un changement de régime et le régime devrait être – à son avis – favorable aux intérêts de la Russie, rejetant la voie de l’adhésion à l’OTAN et à l’UE, revendiquant une sorte de neutralité ou une position finlandaise », a-t-il déclaré. Il fait ainsi référence à la décision historique de la Finlande de s’associer à l’Europe, mais d’éviter l’hostilité envers la Russie en ne rejoignant pas l’OTAN.

Zelenskyy s’est également identifié comme la « cible numéro un » de la Russie, mais lui et sa famille sont restés en Ukraine.

« Ils veulent détruire politiquement l’Ukraine en renversant le chef de l’Etat », a déclaré le président.

L’homme de 44 ans a également reproché aux alliés de l’Ukraine de ne pas venir physiquement à la défense de son pays, se limitant à un soutien verbal, financier et diplomatique.

Récemment le gouvernement Ukrainien a laissé entendre qu’il souhaitait acquérir l’arme nucléaire et certains observateurs disent que c’est cette demande qui a précipité les décisions de Poutine.

« Nous avons été laissés seuls pour défendre notre État », a-t-il déclaré dans une adresse vidéo à la nation après minuit. « Qui est prêt à se battre à nos côtés ? Je ne vois personne. Qui est prêt à donner à l’Ukraine une garantie d’adhésion à l’OTAN ? Tout le monde a peur. »

Les utilisateurs des médias sociaux ont reconnu sa vulnérabilité en le qualifiant d' »homme solitaire mais honorable ».

SOURCE: BB + AL JAZEERA

3 réflexions sur “Qui est le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy? 

  1. Bonsoir M. Bertez

    V. Zelensky, homme honorable selon ce qu’il en est dit, pose la question des qualifications nécessaires pour exercer le pouvoir à ce niveau. Mitterrand disait que la politique c’est un métier, et ceux qui arrivent au sommet sont ceux qui ont survécu aux chausse-trappes tendus aussi bien par leurs « amis » de trente ans que par leurs ennemis.
    Le fait que la France et l’Allemagne appartiennent à l’Otan les rendant impuissantes pour faire appliquer les accords de Minsk qui s’opposaient sur le fond à la volonté d’hégémonie de l’Imperium, devait apparaître à un dirigeant bien formé.
    Oublier que les Russes aient pu tirer les leçons du Kosovo, de l’Irak, de la Lybie et de la Syrie serait les croire stupides à l’extrême, ce qu’ils ne sont pas.
    V. Poutine, depuis des mois a tracé des lignes rouges que les Occidentaux ont ignorées.
    Les US & UK ont fini par obtenir ce qu’ils cherchaient depuis longtemps: une agression Russe.
    Une fois de plus les US tireront avantage de la crise grâce à l’augmentation des prix de l’énergie et autres commodities, comme ils ont tiré avantage du Covid par leur Big Pharma, comme ils ont affaibli l’Europe avec la Syrie et les migrants.
    Vous qualifiez souvent nos dirigeants de crétins, ils peuvent être aussi complices, ou un mélange des deux dans des proportions à déterminer.
    Ce sont tous les européens, Ukrainiens et Russes compris qui vont pâtir de ces imbécilités criminelles. Les autres, ils sont de l’autre côté de la mer.

    Cordialement.

    J’aime

  2. Pour reprendre une des phrases tirées d´ un de vos articles : ´´ la crédibilité de l´Otan ne reposait que sur la crédulité des Ukrainiens ´´ ….
    Comment a t il pu croire une seconde que quelqu’un irait mourir pour Kiev ?
    La responsabilité Américaine est criante dans cette histoire . Ils ont tout fait pour que Poutine soit forcer d´agir . Dans quels buts ? Il renforce l´axe russo chinois , affaiblisse l´Europe . Je ne crois pas qu´on puisse compter sur eux en cas de soucis en Europe et nous sommes bien trop faible… Et dire qu´il suffisait d´honorer nos engagements pour éviter tout cela . Et enfin de réfléchir à la vocation de l´Otan . En ce qui me concerne , nous n´avons rien à y faire .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s