Le Canada et ses liens avec Azof/Bandera

J’ai abordé dans un autre article les liens historiques entre le Canada et les nazis Ukrainiens, ainsi que leurs origines.

Ceux qui ont suivi la manifestation du Canada Freedom Convoy 2022 à Ottawa connaissent bien le premier ministre Trudeau qui a accusé les manifestants et les membres du Parti conservateur de l’opposition à la Chambre des communes d’agiter des drapeaux à croix gammée.

Eh bien, qu’en est-il de son adjoint à l’UPA ?

Les Canadiens ont réagi avec indignation dimanche soir après que la vice-Première ministre Freeland ait publié puis supprimé une photo controversée sur laquelle on la voit portant une bannière d’un collaborateur nazi notoire « Ukrainian Insurgent Army ».

La vice-première ministre Chrystia Freeland a suscité la colère de milliers d’utilisateurs des médias sociaux dimanche soir après que le compte Twitter du deuxième plus haut fonctionnaire de l’administration Trudeau du Canada a téléchargé une photo dans laquelle elle pose fièrement au centre-ville de Toronto portant une bannière rouge et noire portant le slogan nationaliste « Slava Ukraini ». 

La photo a été retirée environ 12 heures plus tard après que des utilisateurs de médias sociaux en colère ont inondé les réponses, et une photo similaire sans la bannière incriminée a été rapidement republiée par son compte. 

Son bureau n’a pas encore fourni d’explication pour le changement. [.]

Une réflexion sur “Le Canada et ses liens avec Azof/Bandera

  1. Bonjour
    Je pense qu’il y a une coquille c’est le bataillon AZOV et non pas AZOF
    Vous êtes choqué à juste titre de ce qui se passe au Canada. Sa mère est d’origine Ukrainienne.
    Freeland’s maternal grandfather, Michael Chomiak (Ukrainian: Mykhailo Khomiak), had been a journalist before World War II. During the war in Nazi-occupied Poland and later in Nazi-occupied Austria he was chief editor of the Ukrainian antisemitic daily newspaper Krakivs’ki visti (News of Krakow) for the Nazi regime
    Il est dit que son grand père était de Galicie, là ou les Banderiste étaient les plus puissant. Il y aurait des soupçon qu’il était lui même un pro nazi.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Chrystia_Freeland
    https://ottawacitizen.com/news/national/defence-watch/chrystia-freelands-granddad-was-indeed-a-nazi-collaborator-so-much-for-russian-disinformation/

    Le moins que nous puissons dire c’est qu’il y a un gros doute sur ce monsieur.
    Les réseau qui ont permis aux banderiste de rejoindre les US
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-racines-nazies-du-conflit-200247

    Enfin regardons ce qu’il se passe dans notre cher pays.
    https://lesmoutonsenrages.fr/2022/03/01/ca-ne-gene-personne/

    Moi je pense qu’ils nous prennent vraiment pour des cons.
    Ils ne comprennent pas le pouvoir d’internet et c’est pourquoi nous gagnerons.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s