Editorial du Global Times

L’ éditorial du Global Times d’aujourd’hui soutient la nouvelle doctrine de Poutine.

Le Global Times est un tabloïd paraissant quotidiennement en République populaire de Chine. Il est publié en chinois et en anglais. 

« La Chine soutient également l’Europe et la Russie dans leurs efforts pour maintenir un dialogue sur un pied d’égalité sur la question de la sécurité européenne, défendre la notion de sécurité indivisible et finalement former un mécanisme de sécurité européen équilibré, efficace et durable « . 

Il condamne également l’Empire américain hors-la-loi depuis le début avec une autre caricature politique astucieuse et à plusieurs endroits dans le texte :

« Washington est la « partie spécialement responsable » de la crise ukrainienne, et l’OTAN dirigée par les États-Unis et tient fermement la clé de sa solution . Comme l’a déclaré l’ancienne membre du Congrès américain Tulsi Gabbard dans une interview, « Biden peut très facilement empêcher une guerre avec la Russie en garantissant que l’Ukraine ne deviendra pas membre de l’OTAN. Ce qu’elle a dit était totalement vrai, mais les grands médias américains, malheureusement, ont non seulement ignoré cette vérité de manière sélective, mais ont aussi délibérément exploité et consumé la souffrance du peuple ukrainien .

 » La guerre n’est pas un jeu d’enfants. Il est temps d’arrêter la guerre d’opinion de Washington dans la situation troublée, car la guerre d’opinion ne sert à rien d’autre qu’à encourager de nouveaux affrontements…

 » L’OTAN dirigée par les États-Unis est un produit de la guerre froide, et la crise russo-ukrainienne, par essence, est une blessure recréée en Europe par le cercueil de la guerre froide .

L’Europe se tient au carrefour de la guerre et paix, et les représentants de la Russie et de l’Ukraine se sont assis à la table des négociations. Toutes les parties devraient faire preuve de plus de patience, s’efforcer de créer les conditions de la réconciliation, plutôt que de transformer les négociations en un autre champ de bataille à des fins égoïstes. 

Washington, en particulier, devrait assumer la « responsabilité spéciale  » au lieu de continuer à être la source du chaos. » 

L’éditorial a également noté:

« Dans le même temps, les puissances émergentes, dont l’Inde, le Brésil et l’Argentine, n’ont pas suivi la « condamnation » américaine, mais ont émis des voix rationnelles et pragmatiques. Ces voix représentent les points de vue d’une partie importante de la communauté internationale, simplement ignorées . par les médias occidentaux « . 

Une réflexion sur “Editorial du Global Times

  1. Bonjour
    Ben il faut un nouveau procès de ‘ Nuremberg ‘
    L’original à était fait pour condamner les crimes des nazis … donc il en faudrait 1 pour le COVID et 1 autre pour tous ceux qui ont mis le feu en UKRAINE …
    Macron, Le Maire … etc … devrait être déchu de leurs fonctions et emprisonné pour ‘ mise en danger de la nation ‘ par leurs actions et leurs propos … ou sinon envoyez directement au front … vous voulez la guerre, ben allé la faire et faite nous voir votre sens des valeurs et votre sacrifice pour la nation ….
    Quand ceux qui demande aux autres de se sacrifier … montreront l’exemple … il y auras beaucoup moins de grande gueule qui l’ouvriront …
    Comment ? … les USA la plus grande démocratie du monde, la lumière de l’humanité … na pas signé et ne reconnais pas le CPI … a zut alors … mais elle ne demande pas que certaines personnes qui ne lui conviennes pas sois envoyer au CPI ? …

    NO FUTUR sauf dans le sang

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s