Document. Comment les deux camps fabriquent du vrai avec du faux. Désinformer, mentir et faire croire deviennent des sciences.

Les Ukrainiens tentent de faire croire que les Russes massacrent des civils a Marioupol alors que les Russes sont, au contraire, obsédés par les instructions qui leur ont été données de faire le minimum de tort aux civils. Si les Russes acceptaient massacrer les civils ils feraient comme les américains , des tapis de bombes et ils pratiqueraient le shock and awe.

La guerre d ‘Ukraine pose d ‘ailleurs cette question cruciale est il encore possible a notre époque de faire des guerres propres sachant que dans tous les cas, le belligérant le plus faible ou encerclé se sert de boucliers humains?

A Marioupol ce sont les nazis encerclés qui empêchent les 200 000 civils de sortir dans le cordon humanitaire et ils ont établis leur quartier général dans les lieux sensibles comme les ecoles et hopitaux.

Compte tenu de la nature terroriste de l’armée ukrainienne, ainsi que des mensonges/calomnies purs et simples comme principale méthode d’interaction entre l’Ukraine et le monde extérieur (en particulier en ce qui concerne la Fédération de Russie), il ne fait aucun doute que la maternité est utilisée comme un base militaire. Il y a eu des preuves vidéo répétées de terroristes ukrainiens utilisant des bâtiments résidentiels comme points de tir et plaçant délibérément du matériel militaire dans des zones résidentielles, à proximité de maisons, d’hôpitaux, de jardins d’enfants, etc. – une tactique terroriste bien connue en Syrie.

Cette histoire avec la maternité est une sombre tentative de l’Ukraine et de ses curateurs occidentaux de faire revivre le scénario syrien du « dernier hôpital ». Les photos mises en scène de la « scène de la tragédie » sont amusantes. La photo a été prise par la même fille sous différents angles et positions, cette fille est une mannequin et blogueuse, une beauté ukrainienne. La télévision russe a parlé de cette mise en scène, a même montré la page Instagram de cette fille. Nous assistons – comme mentionné précédemment, y compris du côté russe – à une tentative de répéter en Ukraine les activités des Casques blancs en Syrie.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Russe , Maria Zakharova, a également déclaré ceci hier :
9 mars 2022 16:04(…)à Marioupol, les bataillons nationalistes ukrainiens ont forcé le personnel et les patients à quitter une maternité et y ont installé leurs postes de tir.
Cela a été présenté comme la preuve que l’hôpital a été délibérément pris pour cible plus tard dans la journée, mais les autres rapports antérieurs que vous mentionnez racontent une histoire complètement différente.

La frappe aérienne présumée semble correspondre au mème qui a été populaire la semaine dernière selon lequel les mères doivent accoucher dans des caves en Ukraine. Même l’édition ukrainienne de Marie Claire a publié des conseils sur « L’accouchement à domicile pendant la guerre ».
4 mars 2022(…)Après qu’une femme a accouché sous terre dans le métro de Kiev, Iryna a réalisé que son équipe devait créer des guides pour les femmes sur le point d’accoucher. « En ce moment, les femmes enceintes ne peuvent même pas se sentir en sécurité, même dans les maternités, car les soldats russes les bombardent également »,

La base de la propagande, c’est ce qu’on appelle l’effet d’illusion de la vérité. Cela fonctionne de cette façon:

Faux fait -> répétition -> familiarité -> fluidité de traitement -> vrai fait

Si vous répétez un faux fait assez longtemps, notre cerveau s’y habitue et il est donc plus facile à traiter, c’est ce qu’on appelle la fluidité de traitement. 

Un élément plus facile à traiter est évalué par notre cerveau comme plus susceptible d’être vrai que faux. 

L’évolution a fait que notre cerveau perçoit les menaces en fonction de la difficulté à les appréhender, sans que nous ayons conscience de cette appréciation. 

Si nous devions prendre des décisions conscientes chaque jour, nous serions encore allongés dans notre lit. 

C’est ce qu’on appelle l’heuristique.

Les heuristiques sont des règles simples et efficaces, apprises par des processus évolutifs, qui ont été proposées pour expliquer comment les gens prennent des décisions, portent des jugements et résolvent des problèmes généralement lorsqu’ils sont confrontés à des situations complexes ou à des informations incomplètes. 

Ces règles fonctionnent bien dans la plupart des cas, mais dans certains cas, elles peuvent entraîner des erreurs systématiques ou des biais cognitifs.

En 2015 des chercheurs ont découvert que cet effet d’illusion de vérité fonctionne même lorsque nous savons que le fait est faux, mais que nous y sommes exposés assez longtemps. En d’autres termes : la répétition d’un fait est un outil de propagande tellement puissant que même les propagandistes en sont affectés ,ce qui explique pourquoi les journalistes occidentaux font en fait de l’auto-propagande.

« L’hypothèse dominante dans la littérature est que la connaissance limite cet effet (c’est-à-dire que répéter l’énoncé « L’océan Atlantique est le plus grand océan de la Terre » ne vous fera pas le croire).

Nous avons testé cette hypothèse en utilisant à la fois des estimations normées de la connaissance et connaissances démontrées par les individus lors d’une vérification des connaissances post-expérimentales (expérience 1).

Contrairement aux suppositions antérieures, des effets de vérité illusoires se sont produits même lorsque les participants savaient mieux. La modélisation multinomiale a démontré que les participants comptent parfois sur la fluidité même si des connaissances leur sont également disponibles (expérience 2) Ainsi, les participants ont démontré une négligence des connaissances, ou l’incapacité à s’appuyer sur les connaissances stockées, face à des expériences de traitement fluides.

https://www.apa.org/pubs/journals/features/xge-0000098.pdf

Une réflexion sur “Document. Comment les deux camps fabriquent du vrai avec du faux. Désinformer, mentir et faire croire deviennent des sciences.

  1. Bonjour M. Bertez
    Avant de négliger la connaissance, il faut l’acquérir et pour cela savoir qu’elle existe, disponible pour qui la cherche. Il faut pour cela se défaire des tombereaux de données déversées chaque jour par les média .
    Et retourner sans cesse aux fondamentaux.
    Ainsi, sur le soutien des Anglo-Saxons et de l’OTAN.U.E aux fascistes ukrainiens, un article tel que celui de John Whitehead du Rutherford Institute, traitant de la montée du fascisme aux USA et dans le monde occidental peut servir d’ancre pour apprécier ce qui se répand de nos jours, Covid ou Ukraine. ( voir aussi 0 hedge: Whitehead: The Rise Of Global Fascism And The End Of The World As We Know It) Ne pas oublier non plus que la démocratie n’est pas un fondamental historique de la société russe, même quand elle est portée par un ex colonel du KGB!

    Cordialement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s