Orban met les pieds dans le plat de lentilles

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban dit les choses telles qu’elles sont.


« Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré vendredi qu’il y a des pays qui ne pourront pas remplacer le gaz russe par l’alternative américaine plus chère.

S’adressant à la station de radio locale Kossuth, avant les élections législatives de ce week-end, Orban a déclaré que le gaz russe était la seule option de son pays, car la Hongrie est enclavée et ne pourra pas recevoir directement de gaz liquéfié des États-Unis.

Il a ajouté qu’il est impossible pour la Hongrie de « couper le gaz russe bon marché et d’acheter à la place de l’énergie américaine chère », ajoutant qu’il n’est pas viable pour l’Europe de compter sur le transport de volumes suffisants de gaz liquéfié des États-Unis à travers l’océan, et que il n’y a pas d’alternative aux approvisionnements russes dans un avenir proche, notamment pour la Hongrie.


« Il ne s’agit pas de mettre un pull la nuit, de baisser un peu le chauffage ou de payer un peu plus pour le gaz, il s’agit du fait que s’il n’y a pas d’énergie venant de Russie, la Hongrie se retrouvera sans énergie du tout »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s