Les coulisses de la Grande Finance, le Reset, la guerre, l’élection, la fin de la monnaie…

Je me permets de compléter ce travail de Guy que vous lirez ci dessous.

Ce complément vous aidera peut être à prendre conscience de l’importance de BlackRock, et de la mettre en perspective sous tous les aspects énumérés dans le titre de cet article.

Les idées que je développe n’ont été développées/explorées par personne, même pas par moi car je considérais que ce n’était pas le moment de le faire. Tout en étant souvent en avance je considère qu’il y a un moment pour tout, en particulier en matière d’idées.

BlackRock n’est pas né par hasard; il est le produit d’une Nécessité, le produit d’un besoin , le produit d’une situation.

BlackRock est né de la conjonction :

1-de l’explosion de la masse des retraites dans le monde, c’est là que se situe l’épargne du système

2-de la non sophistication des représentants des salariés qui acceptent de donner la gestion de ces retraites … à leurs ennemis de classe, les capitalistes financiers. Cette non sophistication si j’était cruel je la désignerai sous le nom de trahison. Les salariés ont donné le pouvoir sur leur épargne à leurs adversaires afin qu’ils s’en engraissent ! Afin qu’ils s’en engraissent en terme de rentabilité mais aussi qu’ils servent de matelas contre les risques. En clair le Très Grand Capital « fait levier » au niveau mondial sur la masse que constituent les retraites! Ah les braves gens. Soit dit en passant ce qui constitue le Très Grand capital ce n’est pas la masse ou le poids, non c’est le Pouvoir. Le très Grand Capital c’est non pas du pognon mais du pouvoir. Celui de se servir de l’argent des autres.

3-du problème systémique de l’insuffisance du profit face à l’excès de capital productif et fictif dans le monde, ce que j’appelle la suraccumulation.

4-de la difficulté à réaliser des performances de gestion dans un monde ou le profit est insuffisant, le capital excédentaire et surtout la concurrence pour la performance exacerbée

Le système très intelligent, je dis bien le système, pas les hommes, le système très intelligent a eu l’idée de se servir de la masse de l’épargne des salariés comme d ‘un levier au profit des élites capitalistiques, au profit du Smart Money, au profit du Pouvoir, la masse des fonds d’epargne-retraite gérés sert non pas à bonifier les retraites mais à bonifier la performance du Capital de Premier Rang, du capital haut niveau, du High Powered Capital, du smart money, celui des élites et des dynasties financières.

La masse de l’épargne retraite mondiale est le pavois, le piédestal, le socle sur lequel repose la surévaluation des bourses.

Assimilez bien ceci, c’est la clef du système.

Le niveau des bourses n’est ce qu’il est, et c’est ce que les fondamentalistes comme Grantham et Hussman n’ont pas assimilé , que parce qu’il y a une masse qui vient s’investir et qui est insensible à la rentabilité réelle de son investissement.

Cette masse qui vient s’investir quelle que soit la rentabilité et donc quelle que soit le niveau des cours c’est la masse des retraites, la masse des fonds gérés par les professionnls pour compte de tiers , par le smart money, par la crème du capitalisme.

La crème du capitalisme ne fait pas sa fortune, ne s’enrichit pas sur la rentabilité des affaires elle s’enrichit sur les mouvements, les opérations, l’ingénierie, les commissions, les écarts, le front trading et le levier sur les salariés.

Voila ce qu’il faut comprendre mais que vous ne devez surtout pas savoir!

Le système a besoin que certaines fonctions soient remplies au fur et à mesure qu’il se développe et qu’il mute et dans cette logique, les fonctions qui doivent être assurées créent les organes correspondants; BlackRock est né par ce qu’il devait naitre et il fait ce qu’il fait parce qu’il doit le faire, c’est sa Necessité, son Destin.

Ainsi la financiarisation qui s’est mise en branle dans les années 70-80 de la dérégulation a produit les banques telles que nous les connaissons, des monstres à tout faire aussi bien du crédit que de l’investissement que de la spéculation, que de la création monétaire.

La financiarisation dans une étape suivante a nécessité la création de nouvelles institutions, le shadow banking, les assureurs, les contreparties sur les dérivées , etc Puis face à la montée des risques elle a nécessité les intervention et l’activisme , le Put des banques centrales et celui des gouvernements. Il a fallu piloter le système, le socialiser, et manipuler la macro économie.

Cela a donné naissance à une fonction qui consistait à deviner et à jouer sur les marchés en fonction de ces manipulations macroéconomiques, à faire des paris sur ces orientations et ce fut le temps des hedge funds et des Soros . Ils ont été le complément organisationnel/fonctionnel de cette phase de la financiarisation. L’emblème de cette période est bien sur Soros.

Puis le système a de nouveau muté sous la pression du surendettement: il a fallu faire absorber une création de dettes accrue et une surévaluation générale des papiers financiers.

Il a fallu que les banques centrales prennent le contrôle des bourses; créer un lien direct entre d’un coté le niveau des indices boursiers et obligataires et les taux d’interet des banques centrales.

Les nouvelles politiques monétaires dites non conventionnelles ont crée de nouveaux outils et de nouvelles fonctions . Ces nouvelles fonctions consistent à transmettre les politiques des banques centrales aux marchés financiers sans s’interroger sur les valorisations.

Elles consistent à transmettre sans questionner les niveaux atteints . Pas de sélectivité, pas de jugement, surtout pas d’intelligence, mais de la mécanique et des algos. Ce fut le rôle de la gestion passive. Celle ci a émergé parce que la politique monétaire non conventionnelle implique que le niveau des bourses soit sous le contrôle des banques centrales et des gouvernements c’est à dire que la politique monétaire non conventionnelle implique que le niveau des taux et le volume des masses monétaires déterminent les cours de bourse. on ne doit jamais contestera la Fed par exemple.

La fonction systémique objective de la gestion passive est de transmettre, de faire en sorte que les marchés soient dominés par des intervenants insensibles aux niveaux des prix atteints par les valeurs mobilières; il faut que la question du prix des actifs soit évacuée pour que le système nouveau , non conventionnel fonctionne et c’est ; la fonction de BlackRock et de ses suiveurs.

Sa masse de 30 000 milliards est suffisante pour accomplir la fonction de transmission dont le système a besoin parce que BlackRock a des multiplicateurs, des amplificateurs, des imitateurs , des suiveurs. Sa masse est démultipliée par les suiveurs humains mais surtout par les algos lesquels ont intégré ce mode de fonctionnement et ainsi réalisent des prophéties autoréalisatrices, qui se réalisent d’être crues.

Le système actuel , comme celui des hedge funds, a son emblème, avant il y avait Soros maintenant il y a Finck.

Fink colle au système à tous les niveaux en particulier au niveau de sa Gouvernance qu’il transmet, au niveau de ses objectifs comme le sanitaire ou le climatique qu’il impose. Au niveau du Grand Reset dont il est partie prenant, Stakeholder.

Finck fait de la politique au plus haut niveau, de la grande politique, même au dessus des gouvernements et des états c’est ce que vous devez comprendre car il dispose de l’arme absolue: le pognon et de l’arme encore plus absolue le réseau de relations et d ‘obligés. De larbins de dépendants qu’il a fait « rois ». Comme Macron.

C’est pour cela qu’il montre le bout de l’oreille.

Finck dit que la guerre en Ukraine va accélérer l’adoption des monnaies digitales des banques centrales. Il n’en sait rien! Ce qu’il émet ce n’est pas une prévision mais un souhait.

Pourquoi la finance au plus haut niveau veut-elle l’adoption rapide, accélérée de la monnaie digitale?

Parce que c’est une course contre la montre contre la Grande Crise de Réconciliation. Le Grand Run!

La Grande Crise de Réconciliation c’est la crise provoqué par l’écart colossal entre le prix des contreparties du capital – les cours de bourse- et les prix de marchandises et des services.

La Grande Réconciliation c’est:

soit la forte accélération des prix des biens et des services

soit l’effondrement des cours des bourses;

et dans le cadre de cette crise de réconciliation quelle qu’elle soit , inflation ou chute des bourses, le chaos ne peut être évité que si une autre forme de monnaie, monnaie -jeton, déconnectée de tout et entièrement contrôlée par les Etats et l’élite est mise en place.

La monnaie digitale des banques centrales, c’est le parachute de la Grande Crise mais attention pas n’importe quelle monnaie digitale, la monnaie digitale serve, celle qui ne confèrera plus de liberté mais au contraire favorisera tous les contrôles.…

Lisez ce texte de Guy.

 Quand les types qui pèsent 30 000 milliards disent certaines choses, ceux de 2 000 les écoutent. »

Ma chère lectrice, mon cher lecteur,

Selon Larry Fink, la guerre en Ukraine va accélérer l’adoption des monnaies digitales des banques centrales
Et finir de vous ruiner faudrait-il ajouter. [1]

Ah bon ?De ce petit fil presque anodin, nous allons remonter toute la toile patiemment tissée par BlackRock jusqu’à son emprise sur Emmanuel Macron, au point qu’il se dit dans les milieux autorisés qu’une fois sorti de l’Élysée, notre président ira pantoufler chez BlackRock.

Lisez et diffusez massivement : Il y a dans ce texte des révélations explosives sur les liens incestueux entre Emmanuel Macron et BlackRock, liens incroyablement plus vicieux et destructeurs que ceux qui le lient à McKinsey.

Discret « faiseur de rois » de Wall Street, Larry Fink est le PDG de BlackRock, ce monstre des profondeurs qui gère 10 000 milliards de dollars directement auxquels il faut ajouter 20 000 milliards gérés indirectement via son « intelligence artificielle » Aladdin. [2]

Blackrock, une entreprise privée, est 12 fois grosse comme la France, grande puissance mondiale qui dispose de son siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU et de l’arme atomique.« Et tu sais, quand les types qui pèsent 30 000 milliards disent certaines choses, ceux de 2 000 les écoutent. » [3]Ainsi, Larry commente-t-il les retombées monétaires de la guerre d’Ukraine en observateur extérieur.

Mais Larry oublie une chose, une toute petite chose.

Les discrets voyages de Larry Fink à ParisLarry Fink était à Paris entre le 12 et le 16 novembre dernier (à part un saut à Londres le 13).Oh, il ne vous le dira pas. Son jet privé en revanche ne passe pas inaperçu : Un imposant Gulfstream G650 immatriculé N1777M — le plus rapide et le plus imposant du constructeur pour faire voyager le roi et sa suite — identifié par le journaliste Denis Robert dans son livre Larry & Moi. [4]

Vous pouvez retrouver les déplacements du jet de Larry sur l’excellent site opensky-network. [5]Extrait opensky
Larry Fink était donc à Paris du 12 au soir au 16 après-midi à Paris (et à Londres quelques heures le 13), l’un de ses 2 voyages chez les mangeurs de grenouilles depuis le début du COVID.

Personne ne saura officiellement ce qu’il faisait à Paris au cours de ce séjour particulièrement long pour un homme aussi pressé que Larry Fink.Nous pouvons observer en revanche que le 12 novembre correspond à la date de la mobilisation de l’armée russe à la frontière de l’Ukraine et le 15 novembre 2021 Emmanuel Macron s’entretenait au téléphone avec Vladimir Poutine. [6]Extrait agenda Elysee

Il s’agit du moment clé de la préparation de la guerre.

Il est des coïncidences qu’il n’est pas permis d’admettre.

Depuis le Brexit, la France est le seul pays de l’Union Européenne à disposer de l’arme atomique et d’un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Et ces choses-là comptent.

L’incompréhensible rupture diplomatique de MacronEmmanuel Macron avait un rôle de pacificateur et stabilisateur à jouer.Il aurait pu et il aurait dû jouer les rôles tenus avant lui Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Aucun de ces deux présidents ne marquera l’histoire mais ils avaient au moins préservé la paix face à Bush et Obama, en particulier Monsieur Hollande en négociant les accords de Minsk.

Nous avons pu analyser il y a quelques semaines que les États-Unis et la Russie avaient intérêt à cette guerre mais qu’en revanche, l’Europe en était la grande sacrifiée [7].

Ainsi que le rappelle l’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo, la défense en Europe est la prérogative des États, ou plutôt était jusqu’au coup d’État institutionnel de Bruxelles qu’il dénonce. [8]C’était donc bien à Paris que se jouait la guerre en Ukraine.

Larry Fink y était et ce n’était pas pour visiter la tour Eiffel.

Depuis quand les gestionnaires d’actifs font-ils la guerre ?Il est étonnant d’imaginer un gestionnaire d’actif comme BlackRock fourrager dans des affaires aussi sensibles que l’Ukraine et venir faire pression sur le président en exercice d’une grande puissance, aussi abîmée soit-elle.

Mais c’est mal connaître BlackRock.

Il se trouve que j’ai la prétention d’être l’un des meilleurs connaisseurs de BlackRock en France, si ce n’est le meilleur : Oh, ce n’est pas bien difficile tant le monstre est méconnu. Cela fait plus de 4 ans que j’enquête sur BlackRock, discret fossoyeur de votre épargne ET de votre santé, spécialiste du greenwashing, illusionniste du capitalisme inclusif et maître d’œuvre d’un grand délit d’initiés néolibéral. [9

]Larry Fink, sous des dehors débonnaires, est un prédateur.Et je ne connais rien de plus vicieux et brutal et qu’un prédateur acculé.

Il se trouve que BlackRock est devenu un tel monstre qu’il n’est plus too big to fail, mais trop gros pour survivre à l’image des dinosaures et qu’en mars 2020, il a bien failli s’effondrer à cause de ses célèbres ETF. [10]Ce n’est que partie remise, mais BlackRock et ses 30 000 milliards ne chuteront pas sans nous entraîner avec eux dans leurs folies monétaires et meurtrières.

Il ne faut pas gâcher une bonne crise et la crise ukrainienne comme vous l’annonce Larry Fink permet de mettre en œuvre des politiques impensables autrement.

Nous savons bien, au fond, que les guerres et les questions d’argent sont intimement liées.

Depuis quand les gestionnaires d’actifs s’occupent de votre santé, 2e voyage.Larry Fink et son gros jet privé de PDG sont également venus à Paris du 6 au 8 juillet 2021… Et pas pour manger un jambon beurre [11] Extrait opensky 2
Autre coïncidence interdite, se tenait le 7 juillet un Conseil de défense suivi d’un Conseil des ministres à l’issue desquels Emmanuel Macron et le gouvernement appelèrent à la « vaccination massive » des Français [12].Le 12 juillet, Emmanuel Macron étendait le pass sanitaire à la plupart des lieux publics, mesure massive qui conduira 30 % de Français indécis à se vacciner. [13]Larry Fink aurait-il participé au Conseil de défense d’Emmanuel Macron que nous ne le saurions pas.

C’est vous dire si le secret-défense de ces conseils est intolérable.

Il ne s’agit pas ici de discuter de l’aspect sanitaire du pass. On peut toujours lier l’utile à l’agréable ou plutôt à l’ignominie.

Revenons un instant à notre fil de départ : Ces monnaies digitales de banques centrales fort incomprises mais appelées de ses vœux par Larry Fink. [14]

Emmanuel Macron vous sacrifie pour sauver Larry Fink et BlackRock

Les monnaies digitales dans banques centrales ne sont pas sans lien avec la logique de pass sanitaire et de pass tout court. Jusqu’ici, le pass sanitaire a été appliqué de manière presque volontariste par l’immense majorité des Français soucieuse de faire corps dans la crise. Mais qu’ils changent d’avis ou que le système de pass s’applique pour des raisons qu’ils refusent et le système s’effondre instantanément. Les forces de polices n’ont tout simplement pas les moyens de faire appliquer un pass à une population qui n’en voudrait pas. Aujourd’hui, la logique de pass ne tient que par le bon vouloir général. Et c’est très bien. Mais demain ?Imaginez votre pass sanitaire lié à votre carte bleue et plus généralement vos moyens de paiements : C’est ce que permettent ces nouvelles monnaies digitales… Ce n’est pas que vous n’aurez plus le droit de prendre le train ou un café : Vous ne pourrez même plus les payer.

Or, il y a un second intérêt à ces nouvelles monnaies digitales et c’est ce qui compte vraiment pour Larry Fink : Les nouvelles monnaies digitales permettent de supprimer les espèces, le cash, les pièces et les billets pour finir d’enfermer votre épargne dans le système financier et prélever directement l’impôt ultime sur votre argent

Et sauver BlackRock de ses folies quelque temps de plus. [14]

Pourquoi Emmanuel Macron roulerait-il pour BlackRock ?

À la différence de McKinsey, BlackRock est un nouveau venu dans le jeu politique français. Avant 2017 et l’élection d’Emmanuel Macron, le jet de Larry Fink ne s’était jamais posé en France. Il y a eu depuis 8 à 10 voyages selon les informations de Denis Robert recoupées avec les miennes. C’est beaucoup. [15]Nous avions d’ailleurs entendu parler de BlackRock au moment de la réforme des retraites et leur activisme pour libérer une partie de nos retraites afin de la capter, y compris avec la loi Pacte sur les produits d’épargne-retraite. [16]

Nous connaissions aussi Jean-François Cirelli, artisan de la réforme des retraites sous Fillon et de la privatisation de Gaz de France devenu président de BlackRock France et à qui Emmanuel Macron a remis une Légion d’honneur très contestable. [17]

Cet activisme n’est pas bien sorcier : BlackRock veut faire tomber le verrou des retraites françaises pour entraîner l’Europe derrière et conquérir le marché européen.La première raison pour laquelle Macron roule pour BlackRock, c’est parce que BlackRock le veut :« Quand les types qui pèsent 30 000 milliards disent certaines choses, ceux de 2 000 les écoutent. »

Le pouvoir de nuisance de BlackRock est immense.

Nous avons eu un aperçu de ce pouvoir avec l’affaire Danone et l’éviction d’Emmanuel Faber (pour ceux qui n’ont pas suivi, c’était BlackRock à la manœuvre). [18]Mais en cédant face à BlackRock, Emmanuel Macron obtient également son plat de lentille et nous perdons notre royaume.

BlackRock s’est mis à racheter la dette française. [19] Très puissants à Bruxelles, je ne serais pas étonné qu’ils aient mis un peu de leur influence au service de Macron, notamment pour que les fonds du plan de relance soient libérés alors que nos comptes sont dramatiques.

L’histoire n’est pas écrite d’avanceBien sûr, la guerre peut paraître perdue d’avance pour les petits David que nous sommes face à ce Goliath qui n’a fait qu’une bouchée de Macron. Mais l’histoire n’est jamais écrite d’avance. Oui, je peux vous assurer qu’avec le couple Macron-BlackRock, nous aurons la guerre, la confiscation de notre épargne et un pass permanent directement lié à notre portefeuille.

Est-ce que cela sera mieux avec un autre ? Cela ne sera pas pire.

N’oublions pas qu’en France, sous la Ve République, la démocratie s’exerce de manière indirecte mais également directe, normalement par référendum, à défaut par la rue. Les deux sont indissociables : une démocratie purement directe ou indirecte est catastrophique.Il faut les deux. Pensez au Front Populaire de 1936 et les occupations d’usines ayant suivi l’élection de Léon Blum.

Pensez également que dans les crises terminales comme celle que nous traversons, lorsqu’il n’y a plus aucun intérêt à agir, peuvent s’exprimer les valeurs supérieures de morale et de devoir. Foutu pour foutu un peuple se met alors à faire ce qu’il a à faire.

Je ne sais pas si cela adviendra mais je sais ce que j’ai à faire.

À votre bonne fortune,Guy de La Fortelle


Notes et sources :
[1] https://www.blackrock.com/corporate/investor-relations/larry-fink-chairmans-letter
[2] https://www.investisseur-sans-costume.com/blackrock-discret-fossoyeur-de-votre-epargne-et-de-votre-sante/
[3] https://www.youtube.com/watch?v=zqfZetzeyFE&t=36s
[4] Larry et moi – Comment BlackRock nous aime, nous surveille et nous détruit, Denis Robert, Massot éditions, 29 octobre 2020, p.78.
[5] https://opensky-network.org/aircraft-profile?icao24=a13687
[6] https://www.elysee.fr/agenda-novembre-2021
[7] https://www.investisseur-sans-costume.com/seleve-la-grande-muraille-de-fer/
[8] https://www.youtube.com/watch?v=BT9scWYbhwU
[9] https://www.investisseur-sans-costume.net/?s=blackrock
[10] https://www.investisseur-sans-costume.net/la-bombe-cachee-des-etfs/
[11] https://opensky-network.org/aircraft-profile?icao24=a13687
[12] https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/07/covid-19-en-france-le-gouvernement-appelle-a-la-vaccination-massive-face-au-risque-d-une-quatrieme-vague-rapide_6087378_3244.html
[13] https://www.vie-publique.fr/discours/280792-emmanuel-macron-12072021-pass-sanitaire-et-reforme-des-retraites
[14] https://www.investisseur-sans-costume.com/%e2%9d%97leuro-digital-arrive-et-la-taxe-ultime-sur-votre-epargne-aussi/
[15] Larry et moi – Comment BlackRock nous aime, nous surveille et nous détruit, Denis Robert, Massot éditions, 29 octobre 2020, p.160.
[16] https://www.marianne.net/economie/mais-pourquoi-blackrock-est-il-aussi-puissant-en-macronie
[17] https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/jean-francois-cirelli-une-legion-dhonneur-qui-fait-polemique_3768567.html
[18] https://www.investisseur-sans-costume.com/grand-reset-chez-danone-larnaque-du-capitalisme-inclusif/
[19] https://investir.lesechos.fr/marches/analyses-opinions/taux-blackrock-surpondere-la-dette-francaise-avant-la-presidentielle-1655838.php       

2 réflexions sur “Les coulisses de la Grande Finance, le Reset, la guerre, l’élection, la fin de la monnaie…

  1. Bonjour
    Merci de préciser l’importance de cet acteur que j’avais repéré en cherchant le « cui bono » des proto-vaccins covid. Ne pas oublier ses comparses Vanguard & State Street…
    Mais en ce qui nous concerne, les liens tissée entre Macron et Fink lors de la revente d’une filiale de Pfizer à Nestlé, sont d’un intérêt certain.
    Inutile de préciser que Blackrock a aussi un pied dans les sociétés du CAC40….

    L’indépendance de la France ressemble de plus en plus à un gri-gri desséché accroché à un bâton de sorcier , machinalement secoué lors des fêtes tribales rituelles. ou quand le sorcier a besoin d’un public pour se sentir exister…
    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s