A propos de Bucha il y aurait des témoignages de journalistes français qui contredisent les massacres

A propos de Bucha

j’ai lancé des recherches pour essayer d ‘identifier le journaliste dont il est question.

Un journaliste français qui se trouvait à Bucha affirme qu’il n’y avait pas de cadavres lors de la visite de son équipe et que les civils pensaient que les Russes étaient amicaux et serviables.

« RT n’a pas été en mesure de vérifier de manière indépendante l’authenticité des enregistrements. Dans ce qui semble être un extrait d’un appel téléphonique par satellite, un journaliste identifié uniquement comme « Simon » dit à ses collègues qu’il s’est rendu à Borodyanka et a découvert qu' »il n’y a pas de corps dans les rues du tout », contrairement à ce à quoi il était amené à s’attendre.

La ville a été « bombardée et mise en pièces », souligne-t-il, « mais il n’y a aucune preuve d’atteinte aux droits ici. Simon affirme que lui et son équipe ont interrogé plusieurs habitants qui ont déclaré que les troupes russes avaient été très amicales et leur avaient donné de la nourriture, de l’eau et d’autres fournitures. « Et nous avons obtenu des citations à la caméra pour cela », ajoute-t-il.

« Je ne sais pas de quoi parlait le procureur, mais nous n’avons rien vu de tel. C’est une image complètement différente », poursuit-il, ajoutant qu’un journaliste français a peut-être vu le corps d’une personne tuée par des bombardements, mais « pas d’exécutions ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s