La Fed espère que les nouvelles permettant d’arrêter le processus de hausse des taux arriveront très rapidement.

De notre lecteur SEB

La Fed a dit que l’inflation était temporaire puis a dit qu’elle n’était pas temporaire tout en continuant à faire comme ci elle l’était.

Maintenant elle dit qu’elle va vraiment accélérer mais manifestement le marché ne la croit pas sinon les actions seraient déjà 10 à 15 % plus bas. On assiste surtout à des rotations sectorielles mais pour l’instant ça tient au delà de toute rationalité.

Le problème de la Fed c’est qu’il y a toujours une différence entre ses mots et ses actes :

Elle n’a fait que 25 bp d’augmentation à son précédent meeting au motif de la guerre en Ukraine or cette guerre est inflationniste sur les MP et n’a que très peu d’impact sur le consommateur US. Il s’agit donc encore une fois d’un argument fallacieux. La vérité c’est que la Fed marche sur des oeufs et n’a pas voulu faire 0.50 pour sa première hausse de taux ce qui aurait été un aveu de son retard.

Maintenant elle avoue son retard mais elle n’en a pas moins des oeufs sous les pieds.

On reste dans la dialectique. On essaie de faire par les mots et par le taux de change ce qu’on ne peut pas faire sur les taux. On serre les fesses et on espère que des nouvelles permettant d’arrêter le processus de hausse des taux arriveront très rapidement.

On a fait une erreur de politique monétaire par dogmatisme en sous estimant l’inflation et on va probablement en faire une encore plus grave sous l’effet de sidération de la fin du dogme. La Fed a abandonné son rôle contracyclique et se trouve maintenant perdue, incapable de la moindre prévision efficiente.

L’inflation est autour de 8 % aux Etats-Unis. La dernière fois que c’est arrivé les Feds Funds étaient à 12 % ! Ils seront à 0.75 % début mai après la hausse annoncée.

De tels écarts font que comparaison devient raison sans risque de se tromper et démontrent à eux seuls à quel point la Fed s’est rendue impuissante à lutter contre un ennemi qu’elle croyait définitivement disparu.

Même avec le talent qu’on leur connait pour mystifier, nos apprentis sorciers vont avoir besoin d’une sacrée dose de chance pour résoudre l’équation qui leur est posée.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s