Sergey Glazyev présente le nouveau système financier mondial


Le tsar russe de la géoéconomie Sergey Glazyev présente le nouveau système financier mondial

Dans la première phase de la transition, ces pays se rabattent sur l’utilisation de leurs monnaies nationales et des mécanismes de compensation, adossés à des échanges de devises bilatéraux. À ce stade, la formation des prix est encore principalement déterminée par les prix de diverses bourses, libellés en dollars. 

Cette phase est presque terminée : après le « gel » des réserves russes en dollars, euros, livres et yens, il est peu probable qu’un pays souverain continue à accumuler des réserves dans ces devises. Leur remplacement immédiat est les monnaies nationales et l’or.

La deuxième étape de la transition impliquera de nouveaux mécanismes de tarification qui ne font pas référence au dollar. La formation des prix en monnaies nationales implique des frais généraux substantiels, cependant, elle sera toujours plus attrayante que la tarification en devises « non ancrées » et perfides comme le dollar, la livre, l’euro et le yen. La seule monnaie candidate mondiale restante – le yuan – ne prendra pas leur place en raison de son inconvertibilité et de l’accès externe restreint aux marchés de capitaux chinois. L’utilisation de l’or comme prix de référence est contrainte par les inconvénients de son utilisation pour les paiements.

La troisième et dernière étape de la transition vers un nouvel ordre économique impliquera la création d’une nouvelle monnaie de paiement numérique fondée sur un accord international fondé sur les principes de transparence, d’équité, de bonne volonté et d’efficacité.

 Je m’attends à ce que le modèle d’une telle unité monétaire que nous avons développé joue son rôle à ce stade. Une monnaie comme celle-ci peut être émise par un pool de réserves de change des pays BRICS, auquel tous les pays intéressés pourront se joindre. Le poids de chaque devise dans le panier pourrait être proportionnel au PIB de chaque pays (basé sur la parité de pouvoir d’achat, par exemple), à ​​sa part dans le commerce international, ainsi qu’à la taille de la population et du territoire des pays participants.

En outre, le panier pourrait contenir un indice des prix des principales matières premières négociées en bourse : l’or et d’autres métaux précieux, les principaux métaux industriels, les hydrocarbures, les céréales, le sucre, ainsi que l’eau et d’autres ressources naturelles. 

Pour fournir un soutien et rendre la monnaie plus résiliente, des réserves de ressources internationales pertinentes peuvent être créées en temps voulu. Cette nouvelle monnaie serait utilisée exclusivement pour les paiements transfrontaliers et émise aux pays participants sur la base d’une formule prédéfinie. 


La guerre financière touche tout le monde alors que le nouveau système financier mondial se divise en deux blocs :

les 13% – US EU CANADA UK AU JAPON SK contre 87% – BRICS Central & South America EAEU Iran Saudi Arabia UAE Continent Africain. Les BRICS représentent 41,5% de la population mondiale.

Une réflexion sur “Sergey Glazyev présente le nouveau système financier mondial

  1. Si le nouveau système est lancé unilatéralement en ignorant l’occident, alors que la date de renégociation des DTS est pour cet été, alors le conflit physique doit apparaitre avant pour empêcher le processus de se mettre en place.

    Coté russe, activation du brouillage de communications, 1° gros bombardements. On commence à déployer du lourd.

    On doit être à un mois, probablement deux, d’un affrontement global.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s