La Fed a échoué! Les obligations mondiales ont repris le chemin de la déroute.

Les obligations mondiales ont repris le chemin de la déroute . Les traders se préparent aux hausses de taux d’intérêt les plus agressives de la Réserve fédérale en 40 ans et à la probabilité que la plupart des banques centrales mondiales se mettrons également à resserrer.

Pour ceux qui en doutaient encore, la couverture de The Economist met les pieds dans le plat et annonce carrément que la Fed a échoué, ce que j’explique depuis … 13 ans .

Dans la voie de l’inflationnisme il n’y a pas de retour en arrière possible, le niveau des actifs financiers est tel que tout resserrement monétaire ferait chuter la pyramide; de proches en proche tous les prix deviennent faux et l’allocation des facteurs de production devient délirante.

Ce n’est pas par choix actuel que la Fed a échoué ; c’est par choix il y a très longtemps lorsque sous la pression politique elle a accepté de modifier ses règles pour financer le beurre et les canons; puis les déficits et maintenant monétiser la Bourse. Depuis, c’est la seringue, l’engrenage; pas de retour en arrière, c’est Hotel California vous pouvez check-in mais il y a pas de check-out.

Les politiques monétaires laxistes font monter les prix des actifs financiers et symétriquement les politiques monétaires plus dures font chuter les prix des actifs financiers, partout dans le monde.

De proche en proche, tout se dévalorise, tout se décapitalise, les gages et collatéraux perdent leur valeur, la confiance s’érode, jusqu’au jour ou une défaillance plus grosse que d’autres vient paniquer les autorités et les obliger à faire machine arrière; c’est ce qui se passera.

En 2008 elles ont sauvé le monde en tapant/shootant dans la boite et la boite revient comme une vengeance dans leurs pieds.

Le rendement à deux ans sensible à la politique a grimpé jusqu’à huit points de base vendredi à 2,76%, le plus haut depuis fin 2018, après que le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré du jour au lendemain « il est approprié, à mon avis, d’avancer un peu plus rapidement ». Les rendements du Trésor à dix ans ont bondi à 2,95 %.

« Le rendement de 3% du Trésor américain à 10 ans est une barrière psychologique importante, et s’il devait être atteint dans les prochains jours, il ne ferait qu’ajouter aux défis déjà formidables qui agitent actuellement les marchés obligataires », a déclaré Todd Schubert, responsable du fixe. -recherche sur les revenus à la Banque de Singapour. « En ce moment, les taux sont la force écrasante qui domine les marchés des titres à revenu fixe. »

Les obligations australiennes et néo-zélandaises ont également chuté, le ton baissier des marchés de la dette ayant été renforcé par les attentes accrues des investisseurs concernant les hausses de taux d’intérêt de la Banque centrale européenne, qui ont fait chuter la dette de la zone euro. 

Les rendements australiens à 10 ans ont augmenté de huit points de base à 3,16 %, un niveau observé pour la dernière fois en 2014, tandis que les obligations néo-zélandaises de même date se sont échangées cinq points de base à 3,56 %. Les obligations japonaises ont connu une mer de calme alors que la banque centrale y étendait son intervention sur le marché. Le rendement à 10 ans est resté stable à 0,245 %, juste en dessous du sommet de 0,25 % de la fourchette cible de la Banque du Japon.

« Des hausses de 50 points de base en mai et juin sont raisonnables, tandis que 50 en juillet dépendront de l’évolution des données au cours des prochains mois », a déclaré Ben Jeffery, stratège des taux chez BMO Capital Markets, à propos des perspectives de la Fed. hausses des taux d’intérêt.

[Reuters] American ‘Ghost’ drones for Ukraine designed for attack: Pentagon

[Yahoo/Bloomberg] Stocks, Bonds Sink on Ever More Hawkish Fed Bets: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] Global Bond Rout Extends as Three Half-Point Fed Hikes Priced In

[Reuters] Asian shares slide on Fed’s aggressive tightening stance

[Yahoo/Bloomberg] China Urges Big Investors to Buy Stocks After Market Tumbles

[Reuters] Shanghai doubles down on strict lockdown enforcement in COVID fight

[Yahoo/Bloomberg] Record-Level Risk Aversion Hits Japan Credit as Yen Drops

[Yahoo/Bloomberg] U.K. Consumer Confidence Sinks to Lowest Since 2008 Recession

[Bloomberg] U.S. Blasts China’s Support for Russia, Pledges to Help India

[Bloomberg] Economists Cut China’s Growth Outlook Amid Virus Lockdowns

3 réflexions sur “La Fed a échoué! Les obligations mondiales ont repris le chemin de la déroute.

  1. Si l’inflation vient d’un problème d’offre essentiellement, je ne vois pas comment une hausse des taux va réduire l’inflation (à moins que monter les taux amène à produire plus de pétrole, à arrêter la guerre en Ukraine, à annuler la politique sanitaire chinoise de zéro covid, produire plus de semi-conducteurs, et élargir les goulots d’étranglement un peu partout dans les processus de production et d’acheminement…). A moins que l’objectif ne soit de sabrer l’activité économique qui ensuite diminuera la consommation d’énergie par exemple. Merci de m’éclairer !

    J’aime

  2. Quand on voit une valeur phare comme Netflix perdre les 2/3 de sa valeur depuis le début de l’année dont 40 % en 1 séance on peut s’attendre à des dégâts collatéraux dans quelques semaines. Il y a fort à parier que certains ont pris un pain sur les dérivés.

    On se demande d’ailleurs pourquoi la société n’a pas émis un warning alors qu’elle savait depuis des semaines qu’elle publierait de manière très éloignée du consensus sur ses abonnés.

    C’est un signal faible, une lézarde dans l’édifice.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s