Rappel par la Chine: le principe d’indivisibilité de la sécurité

Ci-dessous, une publication de Xinhuanet

montrant que la Chine soutient plus fermement la Russie

BEIJING, 25 avril (Xinhua) —

Les Etats-Unis doivent se rappeler que l’idée de « sécurité indivisible » est un principe approuvé par la communauté internationale, y compris la partie américaine, et n’est pas promue par la Russie seule, a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. le lundi.

Le porte-parole Wang Wenbin a fait ce commentaire suite aux récentes affirmations d’un porte-parole du département d’État américain selon lesquelles la Chine continue de « répéter » certaines des idées de sécurité de la Russie au milieu de la guerre en Ukraine, y compris le concept de « sécurité indivisible » du Kremlin.

« La Chine rejette de telles accusations sans fondement des États-Unis car elles ne tiennent pas compte des faits », a déclaré Wang lors d’un point de presse régulier.

« La partie américaine devrait remédier à sa propre ignorance et réaliser que la sécurité indivisible n’est pas seulement un concept russe, mais un principe important largement reconnu et accepté par les membres de l’OTAN, y compris les États-Unis, les pays européens et le reste de la communauté internationale », a déclaré M. Wang.

Ce principe a été inscrit dans des documents aussi importants que l’Acte final d’Helsinki de 1975, la Charte de Paris pour une nouvelle Europe de 1990, l’Acte fondateur sur les relations mutuelles, la coopération et la sécurité entre l’OTAN et la Fédération de Russie en 1997 et la Charte de Sécurité européenne adoptée en 1999, a-t-il dit, ajoutant que les États-Unis sont signataires ou parties à ces documents.

Wang a déclaré qu’oublier l’histoire serait la plus grande trahison et nier le consensus aurait de graves conséquences.

« Ce genre de pratique perfide des États-Unis est typique de l’unilatéralisme et du révisionnisme historique, et c’est la cause profonde de la crise actuelle de la sécurité européenne », a-t-il déclaré.

L’Ukraine est le mandataire d’un plus grand conflit

EN PRIME

LE PRINCIPE D’INDIVISIBILITE DE LA SECURITE

« La Chine souhaite proposer une initiative de sécurité mondiale qui respecte le principe de l’indivisibilité de la sécurité », a déclaré Xi Jinping.

La Russie a insisté pour que les gouvernements occidentaux respectent un accord de 1999 basé sur le principe de « sécurité indivisible » selon lequel aucun pays ne peut renforcer sa propre sécurité au détriment des autres.

« Nous devrions défendre le principe de l’indivisibilité de la sécurité, construire une architecture de sécurité équilibrée, efficace et durable, et nous opposer à la construction de la sécurité nationale sur la base de l’insécurité dans d’autres pays », a ajouté le président chinois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s