Quand le concept de « démocratie » devient vide de contenu pour pouvoir être militarisé dans la guerre contre les peuples et des élites entre elles.

Les États-Unis utilisent depuis longtemps la démocratie comme un outil et une arme pour saper la démocratie au nom de la démocratie, pour inciter à la division et à la confrontation et pour se mêler des affaires intérieures d’autres pays, entraînant des conséquences catastrophiques. 

Le National Endowment for Democracy (NED), en tant que l’un des principaux « fantassins », « gants blancs » et « croisés de la démocratie » du gouvernement américain, a renversé des gouvernements légitimes et cultivé des forces fantoches pro-américaines dans le monde entier sous prétexte de promouvoir la démocratie.

 Son bilan honteux a suscité un fort mécontentement au sein de la communauté internationale. 

Dans le monde d’aujourd’hui, la paix et le développement sont le thème de l’époque, et la tendance vers une plus grande démocratie dans les relations internationales est imparable. 

Toute tentative d’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays au nom de la démocratie est impopulaire et vouée à l’échec.

Une réflexion sur “Quand le concept de « démocratie » devient vide de contenu pour pouvoir être militarisé dans la guerre contre les peuples et des élites entre elles.

  1. Bonjour M. Bertez
    La démocratie semble désormais n’être plus qu’un habillage, c’est à dire une pièce du vêtement dont les peuples s’attifent pour se donner un air….
    Elle se veut vertueuse, doit on la comparer au vertugadin? Ludique ici, en forme de crinoline alors? Il me semble que pour nous, ce serait plutôt une tournure, car si elle ressemble à la crinoline,  » Cependant, elle ne couvre plus que l’arrière : elle est ouverte devant. Sa forme est également différente ; moins évasée en cloche, elle donne à l’arrière de la jupe un aspect caractéristique qui souligne les reins et justifie par ses rembourrages le terme familier de faux cul » ( Jonathan Metcalf (dir.) et al.« Fashion. The Ultimate Book of Costume and Style »], Londres, DK, octobre 2013)
    Voilà, c’est ce côté faux-cul qui nous permet de dire que notre démocratie n’est plus qu’une tournure…
    Au bal masqué oh hé oh hé! Une chanson avant les élections ….
    Cordialement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s