A propos de la promotion du fascisme à la télé; l’Eurovision.

Une autre chose est que : Adorno et l’ Ecole de Francfort avaient raison. Ils n’avaient que des décennies d’avance. 

Adorno a vu que dans une société capitaliste avancée, la culture dite « populaire » fonctionne comme une soupape pour « laisser échapper » ce qui pourrait être des énergies révolutionnaires, et qu’elle facilite également la propagande des entreprises et pro-occidentale.

L’avantage de la culture populaire c’est … sa popularité:

elle ne coute rien

elle touche le plus grand nombre

elle exerce une pression en faveur de la conformité

se consommant passive, elle tue l’esprit critique

elle est répétitive ce qui est un avantage considérable

En bref la culture populaire est dans son essence un outil de neutralisation des forces négatives.

La culture populaire est un compromis pourri entre les aspirations du peuple et ce que les puissants lui offrent pour se défouler, c’est à dire décharger à blanc ses aspirations révolutionnaires sans rien remettre en question.

La culture populaire est une castration, une féminisation .

Elle transforme en spectateur de sa propre révolte. Elle instaure la dictature du hit parade et favorise donc la massification si chère aux fachos.

Les artistes se sont battus contre cela pendant des générations, avec les tendances sans fin des mouvements anticapitalistes dans la culture populaire, mais, finalement, ils ont été vaincus. pire, ils ont trahi! Le soi-disant « Underground » a disparu, pour toujours. Presque toute la musique « populaire » en Occident maintenant (et c’est vrai depuis 10/15 ans) est vraiment de la propagande pro-entreprise et pro-capitaliste. 

Cf le « bon amusement innocent » du concours Eurovision de la chanson, qui a, dans le passé, été utilisé pour promouvoir l’apartheid israélien, et a été (hier soir) utilisé pour promouvoir le nazisme ukrainien pro-américain. Propagande, et bien plus insidieuse que les formes de propagande plus traditionnelles, car elle ne se présente pas comme de la propagande.

Cf aussi l’affirmation de Chomsky (tout à fait correcte) selon laquelle nulle part sur la planète Terre vous ne trouverez une population plus endoctrinée, plus « contrôlée par l’esprit » que dans l’Occident « libre ».

6 réflexions sur “A propos de la promotion du fascisme à la télé; l’Eurovision.

  1. Juste une petite remarque concernant l’expression « culture populaire ».
    L’historien américain Christopher Lasch parlait plutôt de « culture de masse », promue par l’industrie du show business et les médias, qu’il opposait justement à ce qu’était une vraie culture populaire, créée et vécue par le peuple et souvent ramenée aujourd’hui au folklore.
    Maintenant il est vrai que cette confusion vient du fait que la première a largement remplacé/absorbé la seconde.

    J’aime

  2. L’Eurovision n’a pratiquement jamais révélé de talents devenant de grands artistes.

    Les Ukrainiens auraient présentés un âne, qu’il gagnait, ce n’est même plus un concours entre artistes de fond de tiroir, c’est un manifeste politique occidental

    J’aime

  3. L’Ukraine grande gagnante sur le ring musical et grand perdante sur le ring géopolitique… L’EURO-VISION pour les aveugles et du bruit pour les malentendants… la guerre contre les peuples et en Ukraine c’est: « show must go on! »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s