Exclusif : La procédure de filtrage et fichage à Mariupol

Un message sur la chaîne YouTube de Defense Politics Asia rapporte que le processus suivant est utilisé »

La chose à retenir à propos de toutes les personnes qui quittent Azovstal auparavant, actuellement ou à l’avenir est la suivante :


1. Les Russes ne sont ni stupides ni négligents.


2. Ils sont d’abord emmenés sous bonne garde dans un lieu de transformation. Les blessés sont sous garde pendant le traitement jusqu’à ce qu’ils soient aptes à un traitement normal.


3. Leur véritable identité est scrupuleusement vérifiée par leurs papiers et toutes les bases de données civiles auxquelles les Russes ont accès. Les enquêteurs locaux du LDPR de Mariupol sont également là pour utiliser leurs connaissances locales afin de vérifier toutes les revendications de neutralité civile.


4. Ils sont déshabillés pour rechercher des tatouages ​​sympathisants fascistes, hommes et femmes, a-t-il été rapporté par une femme évacuée.


5. Ils ont des EMPREINTES DIGITALES ET PHOTOGRAPHIES et leur future adresse résidentielle prévue est documentée car ils pourraient être appelés comme témoins de crimes de guerre dans de futurs procès pénaux. Le LDPR et les Russes sont vraiment sérieux au sujet des représailles légales pour la guerre de 8 ans et pour s’assurer qu’aucun sympathisant nazi ne revienne jamais dans la circulation sociale.


6. Ils sont interrogés sur toutes les questions personnelles et toutes les connaissances sur ce qui se passe à l’intérieur d’Azovstal. De toute évidence, toute personne qui n’est PAS complètement ouverte est retenue pour un interrogatoire futur.


7. Ce n’est qu’après tous les tests ci-dessus qu’ils sont triés en :
* civils libres pour rentrer chez eux, leur choix de territoire britannique ou LD ou RF ou dans des camps de réfugiés ;
* des soldats réguliers ukrainiens inoffensifs qui se rendent dans les camps de prisonniers de guerre du LDPR en attendant d’être échangés contre des prisonniers de guerre russes réguliers conformément à la Convention de Genève ;
* des combattants mercenaires étrangers de bas niveau qui se rendent dans les camps de prisonniers de guerre du LDPR en attendant des poursuites pénales ;
* étranger de haut niveau (par exemple, personnel de l’OTAN), qui se rend très probablement au siège du FSB à Moscou pour de futurs renseignements et à des fins politiques ;
* Les combattants d’Azov qui seront tous conservés en tant que prisonniers de guerre non échangeables pour être poursuivis par le LDPF pour crimes de guerre. Les procureurs de la LDPR ont clairement déclaré publiquement que leurs peines de culpabilité pourraient aller jusqu’à la peine de mort.

C’est donc le régime de filtrage strict. 

Ne craignez donc pas que l’un des « Rats d’Azovstal » échappe à son destin légitime. 

Même après 1 000 à 2 000 autres redditions, le même traitement sera effectué pour chacun. 

Le LDPR et les prisons militaires russes vont bientôt être pleines.

Informations auprès d’un éventail de participants au conflit. l’équipe suit le conflit Azovstal/Mariopul depuis plus de deux mois en recueillant des informations pour publication d’un éventuel livre.

Note BB

1) Les renseignements russes ont certainement des listes pour les membres de Pravy Sektor, Svoboda, Azov, Aidar, etc. Les listes ne sont peut-être pas à jour, mais…
2) Les services secrets russes ont certainement au moins une version des données DMV ukrainiennes. Ce type de données est généralement extrêmement mal protégé, même si l’on ne tient pas compte du fait que les LE, les PI, etc. ont un accès illimité.
3) L’accès aux données peut aller plus loin : il n’est pas difficile de lier les identités de 1) et 2) aux téléphones portables et aux comptes de médias sociaux associés.

2 réflexions sur “Exclusif : La procédure de filtrage et fichage à Mariupol

  1. ils vont chopper Bénala ? Non, il est pas fou le gars, il préfère taper sur des papy et mamy franchouillards, c’est moins risqué. Les russes sont en train de faire un nettoyage bénéfique pour tous: après les islamistes en Syrie, les démocrates ukrainiens européistes tatoués. Assange n’a pas droit d’asile politique en UEss, je gage que Zelensk’poury l’aura.

    J’aime

  2. Bonjour
    Un peu d’humour dans ce monde de brute …
    Surprise … surprise … alors ? … il y aura t’il des ‘ gros ‘ poissons dans le filet ?
    Nazi tatoué ? … Mercenaires ? … membre de l’OTAN ? …
    Et peut-être même quelques gars de chez nous , des employés de l’état Français … les fameuses BARBOUZES …
    Cela serais balo si quelques ‘ protégés ‘ de notre ‘ PRESIDENT ‘ sont dans le lot … les élections française sont passé … ouf … sauvé …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s