Les Russes insinuent que les USA auraient à voir avec la variole du singe

Après avoir découvert que les États-Unis travaillaient sur des agents pathogènes mortels dans plusieurs biolabs en Ukraine, cela parait tout à fait plausible et il n’est pas étonnant que les russes tirent sur le fil..

« La Russie affirme que les laboratoires biologiques contrôlés par les États-Unis au Nigeria, d’où provient la variole du singe, sont responsables de la propagation de la zoonose virale, exhortant à l’inspection de « l’étrange coïncidence ».

Citant un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) selon lequel la variole du singe s’est propagée à l’origine depuis le Nigéria, Igor Kirillov, chef des troupes russes de défense contre les radiations, chimiques et biologiques, a déclaré vendredi que l’infrastructure biologique déployée par les États-Unis dans le pays africain était responsable de la épidémie.

« Selon les informations disponibles, au moins quatre biolaboratoires contrôlés par les États-Unis opèrent au Nigeria« , a déclaré Sputnik citant Kirillov, ajoutant que des biolabs américains étaient présents dans les villes d’Abuja, Zaria et Lagos.

Kirilov a appelé l’OMS à enquêter sur le rôle présumé des États-Unis dans la propagation du monkeypox, notant qu’il est nécessaire de souligner une « étrange coïncidence qui nécessite une inspection supplémentaire par des spécialistes ».

https://www.presstv.ir/Detail/2022/05/28/682886/Russia-alleges-US-labs-in-Nigeria-responsible-for-monkeypox-outbreak

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s